Insolite : l’histoire d’un homme qui a voulu rencontrer tous ses followers

Declan Dineen, scĂ©nariste et magicien rĂ©sidant Ă  Glasgow, s’est lancĂ© dans une quĂȘte insolite : rencontrer tous ses followers du rĂ©seau social Twitter.

L’homme de 32 ans a expliquĂ© Ă  la BBC que l’idĂ©e (#meetandtweet) lui est venue un samedi aprĂšs-midi. Il a alors partagĂ© son ambition dans son blog et s’est lancĂ© dans son aventure. Celle-ci a commencĂ© vers le dĂ©but de cette annĂ©e et s’est achevĂ©e lorsque magicien et scĂ©nariste a rencontrĂ© 150 des personnes qui le suivaient sur Twitter.

Il aurait Ă©tĂ© impossible de rencontrer la totalitĂ© de ses followers car si certains comptes ne reprĂ©sentaient pas des personnes rĂ©elles (spam, fake ou promotion d’un produit), d’autres ne rĂ©pondaient pas Ă  ses messages. De plus, estimant que 150 est un bon nombre, il a dĂ©cidĂ© de s’arrĂȘter lĂ , mĂȘme si son audience sur Twitter a augmentĂ© suite Ă  ce buzz.

Les rencontres les plus faciles auraient Ă©tĂ© celles avec les gens de Glasgow et d’Edinburgh. Mais il ne s’est pas arrĂȘtĂ© lĂ  et s’est mis Ă  faire un petit tour du Royaume-Uni. Ainsi, il a pu rencontrer 50 personnes (sur les 62 qu’il devait rencontrer), en 14 jours et a visitĂ© 17 villes.

Selon lui, les gens qui l’ont suivi Ă©taient principalement des gens assez « ringards » d’un peu partout avec qui il est entrĂ© en contact via des forums de jeux vidĂ©o mais qu’il n’a jamais vu. D’autres Ă©taient des fans qui l’ont suivi aprĂšs qu’il ait fait une reprĂ©sentation sur scĂšne.

Le magicien a Ă©galement dĂ©clarĂ© qu’il s’attendait Ă  rencontrer des « psychopathes » mais s’est toujours retrouvĂ© avec des gens aimables.

Bien sĂ»r, Declan Dineen a observĂ© les prĂ©cautions d’usage pour ce genre de situation, comme ne pas entrer dans la maison d’un inconnu et toujours rencontrer ses followers dans un lieu public.

Certains de ses followers qui Ă©taient trop loin ont pu bĂ©nĂ©ficier d’une rencontre sur Skype. Reste Ă  savoir s’ils ont Ă©changĂ© des phrases de plus de 140 caractĂšres dans ce condensĂ© de « vraie vie » !

(Source)


7 commentaires

  1. Vous le dite dĂ©jĂ  sur le billet c’est spĂ©cialement fait pour le buzz et apparement c’est rĂ©ussi , mĂȘme sur press-citron vous en parler et je trouve que 150 n’est un nombres si grand 🙂

  2. C’est….. si difficile Ă  dire « suiveurs » ou « abonnĂ©s » en lieu et place de ce mot crado dĂ©gueulasse qu’est « followers » ?
    Quel intĂ©rĂȘt avez-vous Ă  passer pour des nĂ©vrosĂ©s acculturĂ©s suceurs de la sous-culture yankee ?

    Les Etats-Unis vous dĂ©testent et souhaitent vous imposer l’anglais dans votre quotidien. La fameuse « guerre permanente » dont nous parlait Mitterrand avant sa mort…
    Quel est l’intĂ©rĂȘt de passer pour un demeurĂ© de « wannabe » qui mĂ©lange tout sans savoir pourquoi ?
    C’est du masochisme !
    ?

    • Eric

      @Super Goy : Le terme « followers » n’est peut-ĂȘtre pas trĂšs heureux mais il est devenu gĂ©nĂ©rique quand on parle de Twitter, et « abonnĂ©s » ne correspond absolument pas, quant Ă  « suiveur », sans commentaire.
      Et pour nous faire la leçon sur les anglicismes ici vous ĂȘtes mal tombĂ© car nous faisons tout pour en utiliser le moins possible, sur une thĂ©matique qui pourtant en contient Ă©normĂ©ment.
      Bref, combat d’arriĂšre-garde, c’est d’ailleurs ce qui doit vous rendre aussi agressif et injurieux.
      DĂ©tendez-vous, c’est le week-end. Pardon, le « congĂ© de fin de semaine ». 🙂

  3. N’y avait il pas eu une video « publicitaire » ( de nescafĂ© je crois) d’un homme qui va voir des « amis » facebook avec un cafĂ© (et une goPro scotchĂ©e au torse). Parce que si c’est bien le cas , ce n’est donc pas vraiment le premier a faire ça
    🙂

  4. Lol @Eric en rĂ©ponse Ă  @Super Goy 🙂 d’ailleurs je ne vois pas pourquoi vous ĂȘtes si agressive que sur l’anglais et les amĂ©ricains plus prĂ©cisĂ©ment
    Be cool Super boy

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un hackeur affilié à Anonymous condamné à trois ans de prison pour avoir piraté les sites de la police

AprÚs avoir piraté plusieurs sites appartenant à la police américaine, un homme affilié à Anonymous a été épinglé puis condamné...

Fermer