Victime de Google News, il est pris pour un pédophile

Ce qui arrive lorsqu’on a le malheur de porter le même nom qu’une personne inculpée pour pédophilie et lorsque Google News s’empare de l’histoire.

L’histoire s’est déroulée il y a quelques jours au Royaume-Uni. La victime est un dénommé Ian Watkins, ancien membre du groupe Steps, et plus connu sous l’allias « H ». Le problème c’est que récemment, un autre Ian Watkins, qui est un ancien membre du groupe Lostprophets, a été emprisonné pour une histoire d’abus sur mineur. Autant dire que la confusion peut être facile.

Et malheureusement, le média « E ! » a fait une confusion entre les deux personnes et a associé la photo de H avec un article parlant de l’inculpation de l’autre Ian Watkins, membre de Lostprphets. L’histoire est allée en justice et H a fini par obtenir réparation et des excuses assez rapidement.

Mais si le site « E ! » est géré par des êtres humains, Google News ne l’est pas directement. Lorsque vous allez sur Google Actualité, la photo qui est associée à un article n’est pas forcément celle qui figure réellement sur la page du lien. Par exemple, pour illustrer un article de Presse-citron sur les résultats de Google News, la firme de Mountain View peut choisir une photo issue  d’un autre blog high tech.

Et malheureusement pour H, l’algorithme de Google semble avoir confondu H et l’autre Ian Watkins. Celui-ci a exprimé son indignation sur Twitter en postant une capture d’écran de Google News : un article de CBS parlant du pédophile mais illustré avec sa photo en vignette (une photo provenant de BBC News).

Il semblerait que ce ne soit pas CBS qui soit à blâmer. En effet, le site aurait utilisé la bonne photo. Le problème proviendrait de Google News qui associe une photo d’un site à un article d’un autre site. La colère de Ian « H » Watkins est tout à fait légitime quand on imagine le préjudice, surtout lorsqu’on sait que de nombreux internautes ne font que survoler les titres (et les photos) sans forcément accéder au lien. Ses représentants seraient actuellement en train de discuter avec Google.

De son côté, Google UK aurait déjà confirmé qu’il y a effectivement un truc qui ne va pas dans le cas de certaines requêtes. Un porte-parole aurait expliqué que sur certaines recherches, le portrait d’Ian H Watkins peut apparaître sur les résultats de Google car l’histoire du conflit avec le site « E ! » a généré une certaine « pertinence ».

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
NSA et iPhone : une belle histoire d’amour !

Le saviez-vous ? En 2008, la NSA aurait travaillé sur un outil permettant d’avoir un accès quasi-total sur les iPhone.

Fermer