Une étude a révélé que seulement 112 des 500 plus grandes entreprises américaines sont actives sur la plateforme Instagram.

Instagram3 Picture marketing : 75 % des grandes entreprises boudent Instagram

Capture sur l’étude publiée par TrackMaven

Si toute grande entreprise qui se respecte a maintenant une page (souvent ‘certifiée’) sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, la tendance ne s’est pas complètement exportée sur la plate-forme Instagram. Bien que ses spécificités font de l’app de partage de photo une plate-forme idéale pour communiquer à travers l’image, une étude menée par la firme TrackMaven a révélé que sur les 500 entreprises figurant sur la liste du Fortune 500, seulement 112 sont réellement actives sur Instagram.

Rappelons que le Fortune 500 est un classement des 500 plus grandes entreprises américaines, établi par Fortune Magazine, fondé sur leur chiffre d’affaire. 123 de ces entreprises seraient présentes sur Instagram et seulement 112 (22.4 %) y seraient actives.

Actuellement, Instagram compte plus de 150 millions d’utilisateurs. Parmi les premiers à s’être intéressés à cette plateforme, on retrouve Nike et Starbucks. Ce sont aussi les deux marques du Fortune 500 les plus suivies sur Instagram.

Pour définir ce que « actif » signifie, TrackMaven s’est basé sur un critère simple : sont actives les entreprises qui ont publié au moins une photo ou une vidéo lors des 30 derniers jours.

Les entreprises préfèrent les photos aux vidéos

L’étude menée par la firme a aussi permis de déceler un phénomène : les photos gagnent plus en interactions, par rapport aux vidéos. En moyenne, les photos publiées par ces entreprises ont provoqué 37 interactions pour 1000 abonnés, contre 24 interactions pour 1000 abonnés pour les vidéos. Par ailleurs, lors des 30 jours pris en compte par l’étude, seulement 74 vidéos ont été publiées par les 112 entreprises actives sur Instagram. Après tout, l’intégration de la fonction « vidéo » est encore récente sur la plateforme.

Sur Vine, des utilisateurs populaires sont devenus des « vinéastes professionnels » et se font payer par les marques.

D’autres préférences révélées

Pour les filtres, le plus utilisé par les entreprises du Fortune 500 serait le filtre « Normal » ou #nofilter. Mais la firme a affirmé, dans son étude, que les images utilisant le filtre Mayfair ont provoqué plus d’interactions.

TrackMaven a également trouvé une corrélation entre l’utilisation de hashtags et le nombre d’interactions. Ces marqueurs seraient donc utiles à la communication sur Instagram.

(Source/Consulter l’étude)