Instagram : bientôt des publicités sur votre écran

Dans quelques mois, Instagram commencera à afficher des publicités à la Facebook sur votre fil d’actualité.

C’est sur le blog d’Instagram même que Facebook a annoncé qu’il allait afficher des publicités sur le fil d’actualité des utilisateurs aux Etats-Unis. Rappelons que la plate-forme de partage de photo a été racheté par la société de Mark Zuckerberg pour près de $1 milliard, en 2012. Ce sera la première fois que Facebook va tenter d’utiliser la popularité de l’application pour gagner quelques dollars. Plus tôt, Instagram avait annoncé qu’il avait passé la barre des 150 millions d’utilisateurs.

Entre temps, des concurrents sont arrivés sur la scène. C’est le cas de Vine, l’application de Twitter, ou encore Mixbit, créé par les fondateurs de YouTube. A cela s’ajoutent des applications comme LINE, qui ont récemment intégré des fonctionnalités de partage.

D’ailleurs, selon le Wall Street Journal, cette annonce a été faite une heure avant que Twitter ne révèle ses plans pour entrer en bourse.

Bien que les concurrents comme Vine ne soient pas loin,  Instagram est une success story qui pourrait rapporter gros à son propriétaire. Le défi sera, naturellement, de pouvoir tirer des revenus sans pour autant rendre l’application impopulaire ou altérer l’expérience des utilisateurs.

Du coup Facebook opérera certainement avec prudence. Sur le communiqué, on annonce des publicités « occasionnelles », dans le fil d’actualité, pour les utilisateurs aux Etats-Unis. Pour que l’apparition de photos ou de vidéos  provenant des annonceurs ne paraisse pas trop intrusive, Instagram fera en sorte que ces contenus aient l’air « naturels ».

Outre cela, l’utilisation de la plateforme ne devrait pas changer.

Après, il s’agira aussi de convaincre les annonceurs. En effet, des entreprises comme Nike ou Starbucks ont déjà réussi à faire du marketing viral sur la plateforme, sans rien payer. On se demande alors si des publicités « naturelles » vont intéresser ces entreprises-là. Une récente étude a d’ailleurs révélé ce qui pourrait être le « Saint-Grâle » de la viralité sur Instagram. De plus, on ne sait pas encore exactement quelle méthode de ciblage Facebook utilisera.

(Source)


3 commentaires

  1. Après Twitter, Instagram. On s’en doutais un petit peu depuis que FB l’avait acheté mais quand même … A croire que la pub est le seul modèle économique viable ? (la réponse est non bien entendu). C’est quand même triste de remplir le Web de publicité, il y en a déjà assez comme ça dans les rues, les boites aux lettres, les magasins, les bus, les métros …

  2. Le modèle économique du « gratuit pour les utilisateur, payant pour les annonceurs publicitaires » est encore le modèle le plus répandu. L’arrivé du Do Not Track dans les navigateurs web modernes et l’utilisation massive des bloqueurs de publicité va certainement remettre partiellement en question ce modèle.

    En alternative les utilisateurs peuvent choisir une solution libre comme Piwigo.com (outil d’import Instagram disponible), chez qui les clients sont les utilisateurs, pas les annonceurs publicitaires ! On explique d’ailleurs pourquoi Piwigo.com n’est pas gratuit http://fr.piwigo.com/blog/2012.....s-gratuit/

  3. Setra

    @Matthieu il faut dire que si c’est un service lié au divertissement, c’est un peu difficile d’adopter un modèle payant, sauf si c’est un site de rencontre (« besoin vital ? ») lol. Si LinkedIn, par exemple, se permet de faire payer les gens, c’est bien parce que c’est un outil pro

Send this to friend

Lire les articles précédents :
facebook home flickr pinterest tumblr instagram
Facebook Home ouvre la porte à Flickr, Tumblr, Pinterest & Instagram

Facebook Home va vous permettre d'afficher des contenus de Flickr, Tumblr, Pinterest et Instagram depuis votre écran de verrouillage.

Fermer