Instagram Direct : Snapchat dans le viseur de Facebook

Instagram vient d’introduire une nouvelle fonctionnalité baptisée Instagram Direct. Un mode qui assure le partage de contenus en petit comité à l’instar d’un certain Snapchat.

Instagram Direct est la nouvelle fonctionnalité qui vient enrichir l’application Instagram. Elle a été annoncée hier en toute discrétion dans une contribution blog et fait évidemment penser à ce que propose Snapchat.

Elle permet de partager de manière privée des messages, des photos ainsi que des vidéos.

Anodine de prime abord, elle marque une rupture pour Instagram qui se basait jusqu’alors sur le partage public. Avec Instagram Direct, l’utilisateur peut choisir de partager son contenu à une personne ou bien à plusieurs (jusqu’à 15 personnes au plus).

D’aucuns y verront des similitudes avec des services telles que Snapchat qui joue également la carte du partage de clichés en comité restreint. D’autant plus que le mois dernier, Mark Zuckerberg a sorti le chéquier avec une offre de 3 milliards de dollars proposée à Evan Spiegel, le PDG de Snapchat.

Peine perdue puisque ce dernier a refusé. Facebook a donc changé son fusil d’épaule en intégrant une fonctionnalité qui se rapproche de ce que propose Snapchat. Il y a toutefois une différence de taille : sur Snapchat, les photos ont une durée de vie limitée. L’aspect éphémère, c’est d’ailleurs même la véritable particularité de Snapchat et probablement la raison majeure de son succès.


4 commentaires

  1. C’est une idée super mais après à quoi va servir facebook.. autant supprimé l’un pour le remplacer par l’autre. Ce n’est qu’un avis ^^

  2. Même si on se diffère quand même de la fonction intitial qui est propre aux réseaux sociaux en terme de partage, je trouve quand même que c’est une bonne idée de la part d’Instagram d’avoir lancé cet instagram direct.

  3. Il y deux mecs verts dans la Silicon Valley qui comprendre qu’ils viennent de perdre 3 Milliards de $ potentiels :).
    Ca doit faire un peu mal à l’égo, au réveil 😀

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Les bons et les mauvais robots d’internet

Le trafic internet est envahi par les bots. Actuellement 61.5 % de celui-ci est généré par ces robots, selon une...

Fermer