Intel aura ses propres « Google Glass », via Recon

La semaine dernière, Recon, une société canadienne qui vend déjà des « Google Glass », a annoncé qu’elle a bénéficié d’un investissement important venant d’Intel Capital.

Capture d’écran sur le blog de Recon Instrument

Alors que Google en est encore à la phase d’essai des Google Glass et que la Samsung Galaxy Gear accuse un bon nombre de défauts, Recon Instruments est déjà bien en place dans l’industrie prometteuse des « wearable devices ». Celle-ci vient d’annoncer qu’elle a pu bénéficier d’un important investissement en provenance d’Intel qui servira à financer le développement de nouveaux produits, les campagnes marketing et l’expansion internationale de la boite.

Pour ceux qui ne le savent pas, Recon Instrument est une société canadienne. Elle serait le précurseur du Heads-up Display dans le marché des consommateurs. Au mois de juin, le constructeur a lancé les lunettes Recon Jet, avec un processeur dual core de 1 Ghz. Celles-ci peuvent se connecter via Wi-Fi ou Bluetooth et sont aussi équipées d’un GPS et d’un APN HD. La marque est particulièrement connue dans les milieux sportifs (cyclisme, snowboard, etc.). En résumé, ce sont les Google Glass avant l’heure.

Dépendant principalement de l’industrie des PC, Intel tente actuellement de diversifier ses activités. Outre, peut-être, l’envie d’avoir ses Google Glass, nous pouvons aussi y voir une volonté de toujours faire partie du paysage tech de demain. Rappelons qu’avec Samsung, Intel fait partie des sociétés qui supportent le nouvel OS mobile Tizen. Intel a aussi, récemment, fait l’acquisition de la société Mashery, un gestionnaire d’API.

Quoi qu’il en soit, je suis impatient de voir ce que Recon Instrument va faire de cet argent, côté R&D. Les produits de ce constructeur seront certainement les meilleures alternatives aux Google Glass. De plus, alors que les rumeurs prétendent que les Google Glass seront venues à plus de $1000, les Recon Jet ont été vendues à moins de $500.

(Source/Communiqué de presse)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Bienvenue Fred, la Fredzone s’invite chez Presse-citron

Un petit mot matinal pour vous annoncer que la rédaction de Presse-citron s'enrichit avec une personne de choix : à...

Fermer