Internet Explorer 6 de nouveau en progression ! (et Chrome en baisse)

Alors que l’ancĂȘtre des navigateurs web est en fin de vie, voilĂ  que celui-ci refait des siennes : le cadavre bouge encore !

Non vous n’avez pas la berlue, oui vous avez bien lu. Alors que l’ancĂȘtre des navigateurs web, le cauchemar des webmasters – et probablement l’un des produits Microsoft qui ont le plus contribuĂ© Ă  Ă©corner la rĂ©putation de la marque –  est en fin de vie depuis de nombreux mois et que la plupart des internautes avertis l’ont banni de leur PC depuis plusieurs annĂ©es, voilĂ  que celui-ci refait des siennes : le cadavre bouge encore.

Internet Explorer 6 logo

Selon les derniĂšres statistiques de janvier 2012 publiĂ©es par le site spĂ©cialisĂ© Net Market Share, la part de marchĂ© d’Internet Explorer 6, en chute inexorable depuis plusieurs annĂ©es, vient de connaĂźtre un rebond soudain et totalement inattendu le mois dernier : alors qu’il Ă©tait utilisĂ© par 7.33% des internautes en dĂ©cembre 2011, voilĂ  qu’il reprend un peu de poil de la bĂȘte avec une part de marchĂ© de 7.93% en janvier 2012.

Une hausse certes minime, et qui ne changera pas le cours des choses et de sa fin inĂ©luctable, mais qui ne laisse d’Ă©tonner dans le contexte des navigateurs, surtout lorsque l’on sait que celui-ci ne fonctionne que sur Windows WP ou versions antĂ©rieures (si ma mĂ©moire me permet de remonter au jurassique du Web). Cette lĂ©gĂšre progression profite Ă  Internet Explorer toutes versions confondues et lui permet de connaitre Ă©galement les joies d’un petit rebond, de 51,87% en dĂ©cembre Ă  52,96% en janvier.

Et pendant ce temps, c’est Google et Firefox qui trinquent, puisque leurs parts de marchĂ© respectives perdent chacune environ un point par rapport Ă  dĂ©cembre 2011. Un petit trou d’air probablement passager.

Cela Ă©tant ce subit regain de forme d’Internet Explorer 6 ne laisse de surprendre, et l’explication parait assez difficile Ă  trouver. On notera d’autre part que du cĂŽtĂ© de l’internet mobile, Safari se taille la part du lion (hum) avec 54,85% de parts de marchĂ©. Vient ensuite non pas Android Browser comme on aurait pu s’y attendre mais Opera. Cependant ce dernier marque le pas et on peut imaginer en observant les tendances que le navigateur Android ne devrait pas tarder Ă  passer devant.

Enfin, concernant le mobile, la progression continue : le surf sur terminal mobile représentait 3.92% du total en mars 2011 et représente maintenant 8.77, soit une part de marché multipliée par deux en neuf mois. Pendant ce temps le surf sur PC perdait 5%, de 95.8% à 90,84%.

Bon je vous laisse, je dois installer IE6 (bientĂŽt collector).

Trier par :   Plus rĂ©cents | Plus anciens | Les plus votĂ©s
Invité
2 février 2012 12:00

Il faudrait voir quels sont les sites auditĂ©s sur ces statistiques, car si ça n’est que des sites US, il y a peut-ĂȘtre eu, par exemple, quelque chose qui a amenĂ© beaucoup de chinois Ă  se connecter Ă  des sites US… et c’est un pays utilisant massivement IE6 .. :-)
Bon, j’extrapole mais ça serait intĂ©ressant de savoir le pourquoi de ce soubresaut.

Invité
2 février 2012 12:02

Comment est-ce possible ? Le cadavre est effectivement de retour ! Je pense que les internautes utilisant IE6 veulent la mort de dĂ©veloppeur… C’est pas gagnĂ© l’utilisation du CSS 3

Invité
Jarno
2 février 2012 12:12

AprĂšs vĂ©rification (parce que ce n’est pas prĂ©cisĂ©, c’est pas bien car c’est pas clair !), il s’agit de tendances mondiales.

Or j’ai lu rĂ©cemment que l’essentiel des IE6 dans le monde aujourd’hui sont en Asie, et surtout en Chine car on y pirate allĂšgrement Windows XP et on le conserve en l’Ă©tat pour ne pas utiliser Windows Update.

Et comme ce marchĂ© est le seul en vrai croissance en termes de nombre d’utilisateurs, ça vient peut-ĂȘtre de lĂ  ?

Invité
FoliF
2 février 2012 12:12

Chrome baisse Ă  cause de l’auto sanction que Google s’est affligĂ© Ă  Chrome, certainement

Membre
2 février 2012 12:15

Je soupçonne le don d’ordinateurs en faveurs de pays en dĂ©veloppement de faire grimper le taux d’IE6… ^

Membre
2 février 2012 12:16

Et si les 7,93% correspondaient Ă  l’ensemble des dĂ©veloppeurs web (comme moi) qui sont encore obligĂ©s de tester leurs produits sur cette antiquitĂ©?? :)

Invité
2 février 2012 12:18

Ok ok c’est un peu ma faute… Mais j’avais besoin d’IE6 pour mes tests :/
Sinon merci pour les chiffres !

Invité
Jarno
2 février 2012 12:20

Je ne sais pas si ça confirme ma théorie, mais Windows XP a effectivement fait un bon en termes de parts de marché en Janvier 2012 : http://marketshare.hitslink.co.....pcustomb=0

Invité
Philippe
2 février 2012 12:29

Oui, la Chine, ou les entreprises : c’est dans les grands groupes que l’on croise encore beaucoup d’IE6.

Mon idée serait que, comme le mois de décembre comporte moins de jours travaillés que janvier, mathématiquement les consultations sous IE6 (depuis le travail) seraient moindre.

Mais ce n’est qu’une idĂ©e. Il serait effectivement intĂ©ressant de connaitre la vrai raison !

Invité
2 février 2012 12:31

Certainement des pays en voie de dĂ©veloppement… je connais beaucoup de monde avec IE6 mais leurs PC ne pourraient pas faire tourner autre chose de toute façon.

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
wipolo-logo
[La Start-Up française de la Semaine] : Wipolo

Cet article fait partie d’un nouveau rendez-vous hebdomadaire sur Presse-Citron. Une nouvelle start-up française vous sera prĂ©sentĂ©e chaque semaine :...

Fermer