Internet Explorer : attention, nouvelle faille détectée

Et elle n’est pas à prendre avec légèreté.

faille-internet-explorer

Internet Explorer n’a pas toujours été très bien considéré par les utilisateurs. La faute à sa façon d’interpréter le HTML, bien sûr, mais également à ses nombreuses failles de sécurité.

Et justement, figurez-vous qu’une nouvelle faille vient précisément d’être détectée, une faille qui touche toutes les versions du navigateur entre la sixième et la onzième. Soit Internet Explorer 6, Internet Explorer 7, Internet Explorer 8, Internet Explorer 9, Internet Explorer 10 et Internet Explorer 11. Inutile de préciser que ce sont des millions d’internautes qui sont concernés.

Tout le problème étant que cette faille est particulièrement dangereuse. Il suffit effectivement d’une simple page web pour prendre le contrôle à distance d’un ordinateur, et ce à l’insu de son propriétaire.

Et là, pour reprendre les mots d’un de mes anciens stagiaires, et bien c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres : virus, suppression de données, attaques sur les autres machines du réseau, ce ne sont pas les idées qui manquent.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que cette faille n’est pas liée à Windows, mais bel et bien au navigateur web de Microsoft. Autrement dit, tout le monde est concerné, y compris les personnes disposant d’un ordinateur fonctionnant sous Windows 7, Windows RT ou Windows 8. Même chose pour les serveurs puisque cette faille touche aussi Windows Server 2012 et Windows Server 2008. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, il vous suffit de vous rendre sur cette page : https://technet.microsoft.com/en-us/library/security/2963983.aspx.

L’éditeur ne devrait pas tarder à déployer un correctif pour corriger la faille. La question, c’est bien évidemment de savoir si les machines fonctionnant sous Windows XP pourront elles aussi en profiter. Après tout, le système n’est plus supporté par la firme depuis le début du mois.

Normalement, cela ne devrait pas être le cas. Après, sachant que Windows XP est encore installé sur pas mal de machines, Microsoft fera peut-être un effort. En tout cas, c’est à espérer.

Quoi qu’il en soit, en attendant, il vaudra peut-être mieux vous orienter vers un autre navigateur…

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Parts de marché Android
Android détiendrait plus de 65% de parts de marché en France

Personne ne semble pouvoir arrêter le brave petit robot vert. Pas même les croqueurs de pommes, ou les croqueurs de...

Fermer