Internet pollue autant que le trafic aérien mondial

Selon un rapport publié par la Global e-Sustainability Intitiative (GeSI), la consommation internet pollue autant que le trafic aérien.

Internet pollue autant que le trafic aérien mondial !

Selon une étude, les serveurs informatiques utilisés par les géants du web produisent 2 % des émissions de C02 à l’échelle mondiale, ce qui représente à peu près autant que le trafic aérien. Une étude qui risque de faire beaucoup de bruit à deux mois de la COP21.

Internet pollue autant que le trafic aérien

Selon le GeSI (Global e-sustainability Initiative), Internet générerait 2 % des émissions de CO2 mondiales soit, à peu de chose près, la même quantité que le trafic aérien. Même si regarder des vidéos sur internet, tchater avec ses amis, partager des photos, etc. semble anodin, pour que tout cela fonctionne, les centres de données hébergeant les serveurs doivent utiliser de l’énergie, beaucoup d’énergie… D’autant plus qu’ils doivent veiller à ce que les serveurs, qui ont plutôt tendance à chauffer, gardent une température raisonnable.

A l’échelle de l’individu l’émission de CO2 est plutôt infime, mais le chiffre monte rapidement si l’on prend en compte les milliards d’utilisateurs à travers le monde. Dans le cas de Facebook, chaque utilisateur ne représente que 263 g de dioxyde de carbone par an, mais si l’on prend en compte les 1,69 milliard d’utilisateurs du réseau social, la quantité d’émission de C02 devient beaucoup plus importante.

Les géants du web s’engagent à faire des efforts…

Les géants du web commencent à s’engager pour limiter leur empreinte carbone, Facebook semble d’ailleurs avoir trouvé une solution, il a installé son centre de données en Suède près du cercle arctique, afin que ses serveurs puissent être refroidis naturellement. Cette méthode paraît plutôt efficace car l’empreinte carbone de Facebook serait 5 fois moins importante que celle de Google.

Les géants du web tentent donc de faire des efforts pour réduire, ou du moins pour ne pas augmenter, leur empreinte carbone d’ici 15 ans, mais Gary Cook, analyste des technologies de l’information à Greenpeace, semble plutôt sceptique :”Si vous observez l’évolution croissante de la demande des centres de données du monde digital, vous verrez que l’efficacité énergétique réduira la courbe des émissions de CO2. Mais cette même courbe continuera quand même à monter jusqu’à la lune.

Les résultats de cette étude risquent donc d’alimenter le débat lors de la COP21 qui se déroulera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre.

Source

Acheter ce produit


Nos dernières vidéos

  • Pingback: Internet pollue autant que le trafic aérien mondial - Linkeol, L'actualité des entreprises en France()

  • Le chiffre cité dans le rapport du GeSi date de 2007. On ne peut pas dire que cela soit une nouveauté… Par ailleurs, on estime que l’empreinte est plutôt aujourd’hui de l’ordre de 3 % à 6 %. Le GeSI défend les intérêts de l’industrie électronique et, dans ce cadre, fournit des chiffres d’impacts sous-estimés.

  • Lionel

    je serai curieux de savoir l’impact rapporté au nombre d’utilisateurs sur une période donnée, histoire de voir si en surfant pendant un an je pollue autant qu’un client moyen de compagnie aérienne.

  • Pingback: INTERNET et L'ENVIRONNEMENT | Pearltrees()

  • speedomike

    Quand est ce que le 4G va enfin venir en Haïti svp , car certain compagnie local prône le 4G mais ce n’est pas le cas en réalité

  • lepatrondetf1

    Merci de vos réponses:

    Quel est votre but en diffusant cette information? réellement informer avec un travail sérieux de recherche? simplement reproduire une info pour la diffuser sans vérification?

    Qu’est ce que le Gesi et quels sont ses intérêts? par qui est il financé?

    Donc internet consommerait l’équivalent de 30 réacteurs nucléaires… D’accord, faisons des efforts pour diminuer sa consommation:

    Mais internet permet d’économiser combien d’énergie?

    Quand je commande un article sur internet plutot que d’aller l’acheter en voiture, combien d’énergie internet a t’il fait économisé?

    Quand je me documente sur wikipédia plutot que de prendre ma voiture pour aller dans une bibliotheque en béton qu’il a fallu construire et remplie de livre faits de bois qu’il a fallut faire pousser, couper, transformer, imprimer et transporter, combien d’énergie internet à t’il permis d’économiser?

    Combien d’énergie économisée grace aux ebook? impression, déplacement, transport

    Si on réuni tous les télétravailleurs du monde, qui évitent de se déplacer grâce à internet, combien de transport et donc d’énergie non consommée?

    A qui profite une information qui nuit à internet?

  • manolo

    pollution

  • manolo

    pourquoi ils utilisent pas les serveurs pour chauffer les lieux publics ou autres ou autres process d echanges thermiques pour recycler cette perte enorme d energie ? ex la chaleur evacuer ferait chauffer de l eau , puis des turbines avant de secher le linge …non

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
La veuve du co-fondateur d’Apple aurait tenté de faire bloquer le film « Steve Jobs »

Laurene Powell Jobs aurait fait du lobbying pour empêcher la sortie de ce film.

Fermer