Internet Sweep Day, 250 sites analysés par la CNIL

Les sites Internet informent-ils suffisamment leurs utilisateurs sur les données qu’ils récupèrent ? La CNIL décide de répondre à cette question en s’alliant à une vingtaine d’autres organismes.

La CNIL va collaborer avec une vingtaine de membres du GPEN (Global Privacy Enforcement Network) pour déterminer si les sites Internet préviennent suffisamment leurs utilisateurs sur la récupération des données et sur l’usage qui en est fait.

L’opération, baptisée Internet Sweep Day, a été lancée hier, la CNIL va analyser 250 sites Internet parmi les « principaux sites » (aucun exemple n’est donnée) et relever les mentions d’information. Les points suivants seront soulevés :

  • Quelles sont les données des utilisateurs relevées ?
  • Pourquoi ces données sont relevées ?
  • Sont-elles transmises à des tiers ?
  • L’utilisateur peut-il s’opposer à la transmission de ses données à des tiers ?
  • Les mentions d’information seront analysées, il sera vérifié si elles sont claires et compréhensibles.

CNIL Internet Sweep Day, 250 sites analysés par la CNIL

Les résultats de cette enquête seront ensuite mis en commun avec les autres membres du GPEN pour pouvoir dresser un panorama mondial des pratiques des sites Internet. La CNIL se réserve le droit de sanctionner tous les sites qu’elle jugera comme non-respectueux de la loi au sujet de la collecte de données et de l’information à ce sujet.

Pour l’instant l’Internet Sweep Day est en cours et aucun résultat n’est publié mais nous vous tiendrons au courant par le biais d’un nouvel article dès que ce sera le cas. Cette opération constitue un premier pas pour la collaboration entre les différents organismes de surveillance. D’autres opérations communes devraient suivre dans les années à venir.

3 commentaires

  1. Valentin on

    Ils ont déjà du mal à mener le combat contre les sollicitations non désirée de mailing et autres retargetting alors se lancer dans une course l’affichage de données… Et puis je me vois bien afficher « hey je collecte des numéros de carte bleu que je stock dans ma base de donnée avec plein d’adresse mail associés, ah oui j’oubliais j’ai aussi les mots de passe en clair si besoin » :).

  2. Quelle genre de sanction va-t-elle pouvoir infliger ? Afin d’impacter réellement ces sites il faudrait pouvoir jouer sur le référencement ou alors leur infliger de très grosses amandes. Ce que la CNIL ne peut pas faire dans les deux cas

  3. Une excellente idée que de se pencher sur les données que les sites enregistrent car après tout c’est des données privées non! J’ai hâte de voir le résultat et quels sont les sites qui ne sont pas « transparents » et à éviter la prochaine fois!

Lire les articles précédents :
Mouvements oculaires et excitation du joueur, Valve propose une nouvelle expérience de jeu

Valve est en pleine recherche pour proposer deux nouvelles expériences de jeu, l'une contrôlée par les yeux et l'autre qui...

Fermer