Introduction au Growth Hacking

Découverte avec le rÎle de Growth Hacker, un poste de marketeur boosté à la croissance.

Article rĂ©digĂ© par Maxime Salomon. Suivant de prĂšs l’actu des nouvelles technologies, des startups et du Marketing, Maxime est product marketer chez Algolia et co-fondateur de TheGrowthBakery, vous pouvez le retrouvez sur Twitter oĂč il partage sa veille.

« PS: I Love You. Get Your Free Email at Hotmail »

Ce simple message apposĂ© au bas de chaque email, redirigeant vers une page d’inscription, est l’un des premiers « Growth Hack » documentĂ©.

Hotmail a Ă©tĂ© lancĂ© en 1996 alors qu’internet n’était qu’à ses balbutiements et il Ă©tait donc difficile d’imaginer une croissance rapide. Ayant effectuĂ© une levĂ©e de fond, l’équipe d’Hotmail avait rĂ©flĂ©chi Ă  l’idĂ©e d’acheter des panneaux publicitaires dans la Silicon Valley pour promouvoir leur service. Cependant, un constat a marquĂ© leur investisseur, Tim Draper : 80% des nouveaux inscrits avaient entendu parler du service grĂące Ă  un ami. Il eu donc l’idĂ©e d’apposer le message ci-dessus en bas de chaque mail.

Quelques heures aprĂšs sa mise en place, Hotmail a enregistrĂ© une croissance de 3000 utilisateurs par jour, atteint 1 million d’utilisateurs en 6 mois, 2 millions 5 semaines aprĂšs et 12 millions en un an et demi. La suite, un rachat par Microsoft pour 400 millions de dollars.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

« Growth Hacking is more of a mindset than a toolkit » – Aaron Ginn, StumbleUpon

Le Growth Hacking, avant d’ĂȘtre une sĂ©rie de connaissances et de compĂ©tences, est avant tout un Ă©tat d’esprit. Un Ă©tat d’esprit portĂ© par l’ouverture, l’imagination et la remise en cause de toutes les actions prises par les donnĂ©es et les tests.

Tout cela dans un seul et unique but : La croissance

Le terme « Growth Hacking » en lui mĂȘme, a Ă©tĂ© inventĂ© en 2010 par Sean Ellis. Il devait recruter une personne pour le remplacer chez Dropbox et se retrouvait face Ă  la difficultĂ© de trouver un nom pour l’offre de recrutement tant son poste avait Ă©voluĂ©. Il a donc rĂ©flĂ©chi Ă  un terme qui dĂ©finissait plus prĂ©cisĂ©ment son poste.

Growth Hacker

Ces deux mots n’ont pas Ă©tĂ© choisis sans rĂ©flexion. Growth (la croissance) reflĂšte l’unique but d’un Growth Hacker. Hacker quand Ă  lui a 2 significations se complĂ©tant :

  • La premiĂšre signification se rapprochant principalement du terme « Life hacker », quelqu’un qui va utiliser son imagination pour trouver des solutions diffĂ©rentes afin d’amĂ©liorer sa vie (ici, le produit).
  • La deuxiĂšme signification est plus traditionnelle et reprĂ©sente le Hacker comme on a l’habitude de le percevoir, quelqu’un qui va utiliser les technologies afin d’effectuer un « hack » (ici, amĂ©liorer le produit).

  • Growth Hacking vs Marketing ?

Un Growth Hacker EST un marketeur avec un focus, des ressources et des challenges différents.

  • Un focus et des challenges diffĂ©rents

Un Growth Hacker doit prendre toutes ces dĂ©cisions en ayant en tĂȘte la croissance. Une startup en elle mĂȘme a un focus diffĂ©rent. Contrairement Ă  une entreprise qui se contente de 5% de croissance annĂ©e aprĂšs annĂ©e, une startup Ă  pour objectifs de grossir de 10% par semaine (cf. Paul Graham). Les objectifs Ă©tant diffĂ©rents, les problĂ©matiques le sont Ă©galement.

  • Des ressources diffĂ©rentes

Contrairement à une entreprise installée, une startup manque souvent de ressources, quelles soient humaines ou financiÚres. Dans les 2 cas un Growth Hacker doit faire face à cela et employer des méthodes différentes pour acquérir de nouveaux utilisateurs.

  • Un Marketeur peut-il devenir un Growth Hacker ?

Comme dit prĂ©cĂ©demment, le Growth Hacking est avant tout un Ă©tat d’esprit. Un Marketeur peut alors embrasser cet Ă©tat d’esprit et se concentrer sur ce qui est essentiel : la croissance. Il devra Ă©galement investir du temps et de l’énergie dans l’apprentissage de nouvelles connaissances et compĂ©tences.

Quel profil pour un Growth Hacker ?

La question qui revient le plus souvent lors de la description du profil d’un Growth Hacker est la suivante : Un Growth Hacker doit-il savoir dĂ©velopper ?

Je pense personnellement qu’un Growth Hacker ne doit pas forcĂ©ment savoir dĂ©velopper. Il doit cependant avoir une trĂšs bonne connaissance des technologies qui sont utilisĂ©es dans son produit. Ces connaissances lui permettront d’imaginer les solutions pour tester les hypothĂšses Ă©mises tout en Ă©tant capable d’expliquer aux dĂ©veloppeurs les spĂ©cifications techniques. Il doit Ă©galement avoir l’envie d’amĂ©liorer ses compĂ©tences avec des outils tels que onemonthrails.com.

En complĂ©ment de connaissances techniques poussĂ©es, un Growth Hacker est quelqu’un qui est obsessionnellement centrĂ© sur la croissance et uniquement la croissance, passionnĂ© par ce qu’il fait et qui saura employer tous les moyens pour d’atteindre ses objectifs.

Un Growth Hacker utilise Ă©galement sa crĂ©ativitĂ© pour Ă©mettre des hypothĂšses et son imagination pour crĂ©er les solutions qui testeront ces hypothĂšses. Il s’appuie alors sur l’analyse des donnĂ©es (aka analytics) afin de vĂ©rifier que les solutions implĂ©mentĂ©es ont bien l’effet escomptĂ©. L’analyse de donnĂ©es est d’ailleurs dans toutes les prises de dĂ©cisions d’un Growth Hacker qui ne doit pas s’appuyer sur ses convictions mais sur des faits.

Un spectre de compétences larges.

Un Growth Hacker, comme un Full Stack Marketer, a des compĂ©tences diverses tels que : le copywriting, le marketing digital, l’analytics, le dĂ©veloppement front-end et back-end mais aussi une comprĂ©hension de la psychologie et de l’anthropologie.

Un Growth Hacker doit avoir ce spectre de compĂ©tences larges, cependant, deux compĂ©tences sortent du lot : L’analytics et le dĂ©veloppement.

L’analytics : Bien que ce ne soit pas une mĂ©thode d’acquisition client, l’analytics est indispensable pour un Growth Hacker afin de dĂ©terminer quels sont les « Hacks » les plus efficaces afin de les reproduire dans le temps.

Le dĂ©veloppement : Afin d’ĂȘtre le plus autonome possible ou ĂȘtre capable d’utiliser au mieux les ressources des dĂ©veloppeurs.

Résumé

« Le Growth Hacking, avant d’ĂȘtre une multitude de connaissances et de compĂ©tences est avant tout un Ă©tat d’esprit. » – Tweetez la citation

 

« Un Growth Hacker EST un marketeur avec un focus, des ressources et des challenges diffĂ©rents. » – Tweetez la citation

 

« Un Growth Hacker est quelqu’un qui est obsessionnellement centrĂ© sur la croissance et uniquement la croissance » – Tweetez la citation

 

« Un Growth Hacker ne doit pas s’appuyer sur ses convictions mais sur des faits. » – Tweetez la citation

 

Vous souhaitez apprendre le Growth Hacking ?

Venez découvrir le sujet lors du meetup mensuel organisé à Paris.

Droit d’image : Informing Arts

Un commentaire

Lire les articles précédents :
spam
Le spam sur les réseaux sociaux a augmenté de 355% en 6 mois

Le business du spam ne connaĂźt pas la crise.

Fermer