Invitation à l’événement Fundme.fr : comment devenir Business Angel ?

La levée de fonds est un sujet incontournable pour une grande majorité des start-ups que nous rencontrons dans le cadre de la start-up de la semaine. Fundme.fr organise (avec Presse-Citron) un événement le 16 Octobre prochain sur la thématique de la levée de fonds.

La levée de fonds est un sujet incontournable pour une grande majorité des start-ups que j’ai pu rencontrer dans le cadre de la start-up de la semaine.

Malheureusement les entrepreneurs ne sont pas forcément rompus aux fonctionnements des business angels et des étapes clés d’une levée de fonds.

C’est pourquoi une plateforme comme Fundme a vu le jour, avec la vocation de rassembler les meilleures start-ups françaises et de les mettre en relation directe avec des business angels.

Pas de crowdfunding sur Fundme.fr, uniquement des fonds d’investissement et des business angels aguerris, à la recherche de la nouvelle start-up aux oeufs d’or.

Fundme.fr organise aujourd’hui son premier événement sur la thématique : «Comment devenir Business Angel ?», une bonne occasion de se familiariser avec ce monde et/ou de réseauter pour que de nouveaux investisseurs trouvent de beaux projets à soutenir.

fundme Invitation à l’événement Fundme.fr : comment devenir Business Angel ?

Presse-Citron est partenaire de cet événement (aux côtés de L’Atelier BNP Paribas, L’Accélérateur et du cabinet Simon Azan Avocats) qui aura lieu le 16 Octobre prochain à partir de 18h30.

Au programme, une table ronde autour du thème : «Comment devenir Business Angel ?» puis le pitch de 5 start-ups dont la start-up Presse-Citron 2012 : Babble Planet.

Alors que vous soyez une start-up, un business angel, un journaliste ou un curieux, vous êtes vivement invités à vous inscrire sur la page de l’événement.

4 commentaires

  1. C’est intéressant comme idée.

    Par contre, je trouve ça un peu cheap de faire payer les business angels : « offre de lancement 1€ par mois ».. ca nuit un peu à la crédibilité de l’histoire je trouve.

    Les business angels prennent des risques financiers importants pour financer le développement de sociétés au destin bien aléatoire. Qui plus est en France, ils ne courent pas les rues.

    J’aurais fait payer les starts up plutôt.

  2. @Vynice : faire payer les startup c’est un peu pareil que faire payer les buisiness angels ;) Au final l’argent sort de la poche des buisiness angels ;)

  3. patrick

    Pour le moment c’est assez symbolique tout de même, une offre de lancement 1€ par mois c’est pas la ruine non plus. L’initiative d’une vitrine pour les startups est intéressante, pour ne pas dire indispensable à présent.

  4. @Valentin : oui et non, si on considère que doivent payer aussi les start ups qui ne lèveront pas de fonds. Elles paieraient juste pour avoir le droit de se présenter et d’espérer attirer les investisseurs.

    Enfin, on va pas refaire leur site.. je suis sûr qu’ils s’en sortiront très bien sans nous ;-)

Lire les articles précédents :
Android représente 52.6% des smartphones et Samsung reste le premier fabricant aux Etats-Unis

Le cabinet d’étude comScore vient de dévoiler les derniers chiffres sur le marché des smartphones aux Etats-Unis qui comptent pour...

Fermer