iPad Air / iPad mini : le dilemme devient cornélien

L’iPad de 9,7 pouces devient plus petit et l’iPad mini embarque la même puissance et qualité d’écran que son grand frère… quand le dilemme devient cornélien.

Un peu de contexte personnel

Comme j’ai pu l’exprimer lors d’un précédent test, la manière d’appréhender un appareil est absolument subjective et va faire appel à l’historique de chacun. Je vais donc vous parler un peu de moi… pour mieux vous parler de l’iPad Air.

J’ai un iPad depuis 2010, soit la toute première génération d’iPad. J’ai cru en ce produit alors que de nombreuses personnes le considéraient comme un gros iPod Touch… pensant qu’il n’allait jamais se vendre. Les chiffres de ventes de PC reculent depuis plusieurs années de suite face à la montée des tablettes. Deux ans plus tard, je le remplaçais par la 3ème génération (appelée « le nouvel iPad » à l’époque). J’ai donc fait un usage important de cette tablette sur les 3 dernières années, consultant des milliers de mails, parcourant les réseaux sociaux, feuilletant mon magazine Wired chaque mois, terminant 2 Plants Vs Zombies et 5 Angry Birds dans les différents temps de transport et d’attente.

Alors quand je me suis vu proposer l’opportunité de passer trois semaines avec l’iPad Air, je ne pouvais qu’accepter. Une sauvegarde sur iCloud plus tard, je prenais en main l’iPad Air avec exactement les mêmes applications que sur mon iPad 3 la veille.

ipad3 iPad Air / iPad mini : le dilemme devient cornélien

Premières sensations

L’iPad Air est incroyablement léger, fin, et il est réellement plus petit. L’écran est bel et bien toujours de 9,7 pouces, mais avec des bords plus fins, vous gagnez un bon centimètre et demi dans sa largeur. La différence est majeure quand il s’agit de l’utiliser au jour le jour, de marcher dans la rue avec, de le sortir pour vérifier un plan ou un mail. Le sentiment l’est d’autant plus que je viens de repasser sur mon « vieil » iPad 3 qui paraît lourd et disgracieux par comparaison. C’est un peu la même sensation que si vous vous remettiez à utiliser votre iPad de première génération après avoir passé du temps sur les modèles suivants.

Le design général de l’appareil n’est pas révolutionnaire mais il est le bienvenu, harmonisant un peu la gamme d’appareils avec ces mêmes modèles gris sidéral et argent que l’on trouve du côté de l’iPhone (sans le modèle « Or » cependant).

Comme à son habitude, Apple propose une très bonne évolution de son produit… aucune véritable révolution, mais suffisamment de nouveautés pour séduire les amateurs de tablettes pommées. Sa nouvelle finesse et légèreté lui offrent également une plus grande utilité pour les gens qui trouvaient les précédents modèles trop imposants pour un véritable usage en mobilité.

ipad air iPad Air / iPad mini : le dilemme devient cornélien

Quand l’iPad Air devient mini

J’ai toujours été un « défenseur » du grand iPad face au mini. Je trouvais le format 9,7 pouces plus intéressant pour une tablette. Pour être transparent, j’ai l’impression de cloisonner plus facilement mes usages avec une différence tranchée au niveau de la taille. J’ai un « petit » téléphone (en l’occurrence iPhone) pour les tâches brèves comme vérifier les mails, un horaire de train, un plan, etc. Et une « grande » tablette pour la lecture de magazines, le jeu, le dessin et écriture manuscrite (sur Paper), etc.

L’iPad mini m’a tout de même toujours fait des appels du pied avec son format plus transportable et la possibilité de le tenir confortablement à une main. Mais l’absence d’un écran Retina, la présence d’un processeur moins puissant, m’ont conforté dans le choix du grand modèle. Pourtant, le nouvel iPad mini a désormais un écran Retina, et la même puce A7 que son « grand frère ».

Le choix qui était autrefois entre le grand modèle haut-de-gamme et le petit modèle moyen-de-gamme n’est désormais plus qu’une question de taille. Les deux modèles sont identiques… à 1,8 pouces près.

ipadair iPad Air / iPad mini : le dilemme devient cornélien

Mon expérience personnelle (et mon goût pour les 9,7 pouces de l’iPad) va me pousser à rester sur le grand iPad… mais le choix est loin d’être aussi facile qu’auparavant. De 3 différences majeures (dimension, résolution, processeur), la nouvelle génération réduit l’écart à 1 seul élément : la dimension.

Encore plus qu’auparavant, il faudra prendre en main l’iPad Air et l’iPad mini pour se faire une opinion propre. La nouvelle finesse de l’iPad Air en fait un excellent choix… mais le bond en avant de l’iPad mini, pour 90€ de moins, en fait un tout aussi bon choix.

L’iPad Air se rapproche de l’iPad mini en terme de portabilité… l’iPad mini récupère les mêmes caractéristiques que l’iPad Air. Le dilemme devient véritablement cornélien.

 

Note : les photographies montrent la comparaison entre un iPad Air (en blanc) et un iPad de 3ème génération (en noir).

3 commentaires

  1. Vous mentionnez l’ipad mini et l’ipad air dans le titre et il n’y a que des ipad et ipad air en photo, étonnant non?

  2. Guillaume L.

    +1, ou est l’ipad mini ? Et article qui tourne un peut en rond.

    Est ce que les bords fins ne sont finalement pas un point négatif pour l’ergonomie ? Quand je l’ai essayé en magasin, le tenir en mode portrait est difficile sans toucher l’écran.

  3. c’est vrai que des bords trop fins peuvent devenir embêtants en terme de tenue de main, il faut respecter un juste milieu, et l’ipad 4 semble parfait dans ce point

Lire les articles précédents :
Facebook, vous pourrez bientôt « unfollow » vos amis

Facebook choisit d'ajouter la fonction 'unfollow' à son réseau social, un changement de terme qui n'apporte en fait rien de...

Fermer