La rumeur concernant la possibilité d’une sortie d’un iPad « mini » doté d’un écran de 7,85 pouces continue à enfler à tel point que pour certains observateurs c’est devenu une quasi-certitude.

La rumeur concernant la possibilité d’une sortie d’un iPad « mini » doté d’un écran de 7,85 pouces continue à enfler à tel point que pour certains observateurs c’est devenu une quasi-certitude.

De nouvelles fuites viennent alimenter ces informations, qui démontrent au passage que depuis la disparition de Steve Jobs Apple perd progressivement son statut unique de maison des secrets.

Selon plusieurs sources qui semblent se recouper, le prochain iPad Mini reprendrait certaines caractéristiques de l’iPhone 5, à savoir une coque en aluminium anodisé et un connecteur Lightning qui deviendrait donc de fait le nouveau standard des produits mobiles chez la Pomme.

Les photos, qui auraient fuité, comme de coutume, d’un fabricant chinois (on ne peut décidément plus faire confiance à personne ma pauvre dame), montrent également la présence d’un emplacement pour une carte nanoSIM (la même que celle de l’iPhone 5) qui prouverait donc que l’iPad Mini serait compatible avec les réseaux 3G et peut-être 4G, ce qui en soi ne constitue pas vraiment une surprise. Cela étant si cette dernière option est avérée, l’iPad Mini se posera en redoutable concurrent de la tablette Nexus 7 de Google/Asus, qui malgré toutes ses qualités, n’est pas pourvue de la 3G et se connecte uniquement en WiFi.

iPad mini housing outer iPad Mini : lancement imminent ?
La coque arrière du présumé iPad Mini (source : Ukrainianiphone.com)

L’iPad Mini serait fabriqué conjointement en Chine chez Foxconn, le partenaire historique d’Apple, et chez Pegatron. D’autres informations font état d’une chaine de montage complémentaire au Brésil (là où les produits high-tech sont si chers).

Un lancement dans 10 jours ?

L’iPad Mini pourrait être annoncé et lancé dans le courant du mois d’octobre, voire, pour les plus optimistes dans les 10 jours à venir.

Même s’il faut encore une fois rester très prudent avec ce qui n’est pour le moment qu’un ensemble de rumeurs, il y a cette fois trop d’informations concordantes pour que ce ne soit que du vent. Une chose est sûre : l’iPad, qui truste déjà presque intégralement le marché des tablettes, risque bien de le tuer définitivement s’il occupe également le segment des 7 pouces, qui semble celui sur lequel vont aller les consommateurs, et qui laissait encore une lueur d’espoir à la concurrence.

(source)