iPhone 5 : un taux de satisfaction en baisse chez les utilisateurs ?

Une étude menée dans cinq pays (dont la France) fait apparaitre un taux de satisfaction en demi-teinte pour l’iPhone 5, derrière de drôles de concurrents.

Certains vendraient leur âme pour un smartphone. Il parait même que dans certaines contrées (probablement reculées…), des cohortes de fans feraient la queue des jours et des nuits devant les temples de leur Dieu pour faire partie des premiers à recevoir le dernier smartphone, mais bon je suis sûr que c’est une légende urbaine.

Et après ? Je veux dire, une fois que l’on possède l’objet de toutes ces convoitises, en est-on réellement satisfait ? C’est la question qui a été posée à 320.000 utilisateurs de smartphones dans cinq pays : U.S.A., U.K., France, Allemagne, Japon, et Indonésie. En gros, l’idée est de savoir si les gens sont contents de leur smartphone.

smartphone satisfaction

Cette étude, menée par OnDevice Research fait apparaitre des résultats qui ne plaident pas en faveur de l’iPhone 5 : les réponses fournies par les 93.825 mobinautes américains interrogées attribuent la cinquième place au dernier mobile d’Apple, avec un taux de satisfaction de 8,23 (sur 10 probablement, mais ce n’est pas précisé), derrière le Morotola Atrix HD, le Motorola Droid Razr M, le HTC Rezound et le Samsung Galaxy Note 2.

Des réponses cependant plutôt étonnantes quand on compare les chiffres de ventes des différents mobiles en compétition, et notamment ceux de l’Atrix ou du Rezound, probablement confidentiels et très au-dessous de ceux de l’iPhone 5.

Apple se rattrape cependant dans un autre volet de l’étude, qui établit un classement du taux de satisfaction par rapport aux marques en général, et non pas par rapport à un mobile en particulier, puisque la marque californienne arrive en première position de ce palmarès, devant Google (considéré comme fabricant de mobiles avec sa gamme Nexus), Motorola, HTC, Nokia et Sony Ericsson. Un classement dans lequel Samsung arrive bon dernier.

Il est également intéressant de noter que la 4G semble être un critère de plus en plus déterminant, puisque les cinq smartphones arrivés en tête du classement de satisfaction en sont tous dotés.

Une étude à prendre cependant avec un peu de recul. Il serait par exemple intéressant de connaître exactement les critères de satisfaction définis, s’ils existent, ou s’il s’agit seulement d’une impression générale.

L’étude est disponible sur le blog de OnDevice. Malheureusement celle-ci ne fournit que les résultats pour les USA et le Royaume Un, drôle de parti pris, alors que trois autres pays sont concernés.

(source)

Invité
lepublicnme
13 février 2013

« 320.000 utilisateurs de smartphones dans cinq pays : U.S.A., U.K., France, Allemagne, Japon, et Indonésie »
ça fait 6 pays…

Invité
13 février 2013

Je suis sur que dans pas longtemps (Sortie de l’iPhone 5S) Les gens vont de nouveau se jeter dessus et puis Apple a de la ressource encore pour séduire des utilisateurs et puis bon bien que le taux de satisfaction soit en baisse. Les gens utilisent surtout un mobile aujourd’hui pour l’OS. Moi par exemple je serais perdu sur un téléphone tournant sur Android, c’est d’ailleurs pour cela que je reste chez Apple…

Invité
13 février 2013

Il faut dire ce qui est : vous prenez le prix de l’iphone5 et vous comparez les évolutions entre l’iphone4s et l’iphone 5 et bien je suis désolé mais c’est un peu abusé, oui certe il est plus grand…
Après ça reste Apple donc de la qualité, mais j’ai l’impression qu’apple fait du surplace et que sa profite à Samsung.

Invité
13 février 2013

En baisse par rapport à quoi? Si on n’a pas les chiffres pour l’iphone 4S, je ne vois pas comment on peut dire que c’est en baisse. Avec ces chiffres on peut simplement dire qu’il y a 4 smartphones devant l’iphone 5.

Invité
13 février 2013

À part le design je ne vois pas vraiment de réelles différences avec l’iPhone 4S…sinon son prix. C’est purement marketing parce qu’il faut sortir un iPhone tous les ans sinon les gens ne sont pas contents. Maintenant, en baisse? Ça reste un produit Apple, on a beau dire c’est la top qualité!

Invité
13 février 2013

Il n’y a pas les données juste pour la France, pour avoir une idée plus précise?

Invité
dany
13 février 2013

Le top qualité Mathilde ? C’est ce que tu penses ou ce qu’Apple te commande de penser ? Un dos qui se se raye quand on le regarde, une batterie honteuse, un ecran qui se brise a la première chute, coque obligatoire, une cartographie « plans » soit-disant aboutie qu’on ramène à un statut Bêta pour faire taire les critiques, un Bluetooth toujours verrouillé, et j’en passe. Oh, il y a pire, c’est sûr ! mais pas à ce prix là…
Je ne sais pas ce que tu appelles top-qualité..pour moi ce n’est pas ça.

Invité
amapi
13 février 2013

Question de lassitude.

L’iphone 5 n’est pas une régression de l’i4s. L’iphone fait au moins aussi bien que l’i4s, généralement mieux.

Donc, techniquement, si les gens étaient « satisfait » de l’iphone 4s, ils auraient du l’être de l’iphone 5.

Sauf que la satisfaction ne se base pas sur un référentiel technique et fixe. C’est affaire de gout et de ressentit.

Ainsi, dans le domaine du smartphone haut de game, la ou le HYPE fait bien plus que la necessité (dans la vie de tous les jours, qui à VRAIMENT besoin des capacités et performances d’un smartphone haut de gamme …). Et le HYPE, c’est éphémère.

En tenant compte de cela, et du fait que l’iphone 5 n’est qu’une petite évolution de l’iphone 4s, on comprend qu’il fasse moins hype, moins de buzz … bref … lasse et donc ne satisfasse plus autant de gens.

Quand je vois ma femme (client lambda) qui va changer son 4s pour prendre un lumia 620 rose parce qu’elle en à marre d’avoir toujours la même chose, et la même chose que tout le monde (ses propres mots), je me dis qu’apple à finalement de la chance de ne pas plus se peter la figure que ca

Invité

Pour beaucoup, IPhone est devenu synonyme de smartphone. Mais ce que l’étude ne dit pas, ce sont les motivations de l’acheteur. A mon avis, on n’investit pas dans un IPhone comme dans un Samsung. Quelles sont les premiers critères ? L’efficacité ? L’ergonomie ? La qualité de fabrication ? Je pense que cette étude démontre surtout qu’avec la démocratisation des smartphones, et la diversification de l’offre, l’acheteur peut se concentrer non plus sur la marque et son image mais sur l’usage qu’il veut faire de son smartphone…

 
Lire les articles précédents :
Dans les coulisses du réseau Bouygues Telecom au Technopôle

Rares sont les opérateurs qui ouvrent leurs portes pour montrer les coulisses technologiques de leur réseau mais certains jouent plutôt...

Fermer