iPhone 6 : un écran de 4,8 pouces ?

L’iPhone 5C/5S est à peine sorti que déjà les rumeurs vont bon train sur son successeur. Parmi elles, celle d’un écran (enfin) plus grand revient fréquemment.


(ceci est un iPhone 6 mais il est tellement grand qu’il ne tient pas dans la page)

Vous connaissez la musique : à peine un nouveau modèle d’iPhone est-il disponible dans les boutiques que déjà on entame le refrain des rumeurs sur son successeur. L’iPhone, c’est comme la politique en France : dès l’élection bouclée on est déjà en campagne pour le prochain scrutin.

La tradition ne se dément pas avec l’arrivée de l’iPhone 5C/5S puisque certaines sources se font déjà l’écho du prochain iPhone, qui devrait donc être l’iPhone 6 si mes comptes sont bons. Une rumeur qui courait déjà avant la sortie de l’iPhone 5 il y a un an : le prochain modèle devrait être doté d’un écran plus grand, probablement quelque-chose aux alentours de 4.8 pouces, contre 4 pouces pour l’actuelle gamme 5/5C/5S.

Une croissance de la diagonale de l’écran qui serait la bienvenue quand on sait que le standard pour un smartphone se depuis quelque temps autour des 5 pouces, un format de « compromis » qui semble faire consensus car pas trop grand pour pouvoir à peu près continuer à utiliser son mobile d’une main sans se faire une tendinite au pouce. Au-delà on monte dans le XXL, caractérisé par ce terme aussi subtil qu’élégant : la « phablet », contraction de « phone » et « tablette », que l’on pourrait traduire en français par « téléblette », ce qui est tout de suite beaucoup plus ridicule, ou pour le moins douteux. On peut ranger dans cette catégorie assez étrange des machines comme les excellents Samsung Galaxy Note 3 ou Sony Xperia Z1, ou encore le Huawei Ascend, tous chez Android. Windows Phone devrait aussi avoir prochainement un smartphone XXL en la personne du Nokia Lumia « Bandit », mais là aussi ce n’est pour le moment qu’une rumeur.

La rumeur sur un iPhone 4,8 pouces est rapportée par Boy Genius Report, un site réputé fiable, qui tient lui-même l’information d’un analyste financier évoquant dans un rapport le « prochain iPhone 4,8 pouces » comme s’il s’agissait d’un fait entendu. D’autres sources, dont le très sérieux Wall Street Journal, avaient récemment aussi fait état de fuites sur un écran plus grand, allant même jusqu’à parler de 6 pouces.

On peut en effet penser sans trop se mouiller que le prochain iPhone sera forcément plus grand, même si Apple entend certainement continuer à cultiver son exception culturelle en proposant un smartphone plus petit que la moyenne de ses concurrents, après avoir mené probablement d’infinies études d’ergonomie qui concluront que si l’on veut pouvoir continuer à se servir de son smartphone à l’aide de son seul pouce, 4,8 est LE format parfait.

C’est important, le pouce, chez Apple.

 


8 commentaires

  1. Jérôme on

    Mon critère perso n’est pas la manip avec un seul pouce.
    Ranger son iPhone dans la poche de jeans est pour moi un critère plus important. En tout cas, celui que j’apprécie avec le format iPhone.

  2. Eric

    Bah si c’est juste le critère de la poche de jean, un 5 pouces et même + fait parfaitement l’affaire. Mon Galaxy S4, léger et fin, ne fait pas de différence avec mon iPhone 5 dans ma poche. Même mon Galaxy Note 3 rentre dans mon Levi’s, la seule différence c’est d’éviter de s’asseoir dessus parce-que là il y a risque de casse vu le rapport taille de l’écran / la finesse de l’engin 🙂

  3. Et les développeurs iOS dans tout ça ? J’espère qu’Apple aura une petite pensée pour nous et n’agrandira pas encore son écran, surtout en largeur ! Sinon le développement d’applications iPhone va devenir aussi compliqué que sur Android et les interfaces seront, de ce fait, forcément moins bien pensées.

  4. @Virginie: Les développeurs d’iOS sont des développeurs, donc ça fait partie du travaille de dev de pouvoir gérer ce genre de problématique, qui n’en n’est pas vraiment une sur Android, d’ailleurs.
    iOS donne une image assez faussement facile du développement, alors que le vrai boulot d’un dev va bien plus loin que de faire une app sur une seule cible.
    La fragmentation qu’on reproche souvent à Android ne tient pas de la taille de l’écran, mais plutôt des caractéristiques techniques des couches basses, codées à l’arrache par les constructeur pour sortir des modèles à la chaine. Ca tient aussi de l’incapacité de certain à recoder correctement pour faire une app qui suivent les recommandation Android, plutôt que de faire du portage moisi de librairies déja développées sur d’autres plateformes (en particulier les librairies graphiques qui réinventent la roue, plutôt que d’utiliser les composants graphiques natifs).

  5. mrpatator, Bien parlé et j’ajouterai, est ce que pour faire plaisir à des développeurs, Apple doit il pas évoluer et écouter ses clients?! Il faut des alternatives, un de 4″ et un autres 4.8″ serait les bienvenus! Aux développeurs de s’aligner

  6. On peut aussi traduire phablet par taphone, (tablette Рt̩l̩phone) ce qui serait moins ridicule.

  7. Jérôme on

    @éric
    Comme mon iPhone rentre un peu juste dans ma poche, il faut que j’arrête le nutella pour pouvoir augmenter la diagonale 🙂

  8. @mrpatator: Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Si je suis ton raisonnement, les montres connectées de demain (= dignes de ce nom) pourront aisément embarquer les applications des smartphone d’aujourd’hui…

    Il est vrai que l’adaptation purement visuelle des vues sur des écrans de tailles différentes ne pose pas vraiment de problème. Cependant, porter tel quel une application développée pour un écran de 3,20 pouces (Wildfire) sur un écran 6.4 pouces (Xperia Z) conduit forcément à une faute ergonomique (sauf si la personne possédant l’Xperia est mal voyant…).

Send this to friend

Lire les articles précédents :
beyond_artworks2_0002
Test Beyond : Two Souls

Les acteurs Ellen Page et Willem Dafoe sont à l'affiche du tout nouveau jeu signé Quantic Dream. Beyond : Two...

Fermer