J’ai installé un ad blocker « éthique »

Cet ad blocker respecte une éthique. Il ne se contente pas de bloquer les publicités.

On dit parfois que bloquer les pubs, c’est un acte immoral. Mais à quoi ressemblerait un ad blocker « éthique » ? Pour en avoir une petite idée, j’ai téléchargé l’extension Chrome The Ethical Ad Blocker, proposée par le développeur Darius Kazemi.

Ethical Ad BLocker

 

A l’instar des extensions comme AdBlock Plus ou Ghostery, The Ethical Ad Blocker détecte la publicité en ligne (ou se base sur une liste blanche). Mais au lieu de bloquer les publicités et afficher les contenus des sites consultés par l’internaute, cet ad blocker un peu spécial bloque le site en entier. Pourquoi ? Pour des raisons d’éthique. Le développeur explique :

« Les publicités sont terribles. Elles vident les batteries des téléphones, ralentissent l’expérience de navigation […]. La publicité, c’est aussi le seul moyen vraiment viable de générer des revenus […]. Lorsqu’un utilisateur bloque les publicités, il nuit aux publications qui fournissent les contenus que l’utilisateur veut en leur refusant leurs sources de revenus. C’est comme si il volait le contenu. »

La solution éthique de Darius Kazemi permet aux internautes de ne plus voir de publicités, sans pour autant leecher (recevoir sans donner). Pour le développeur, tout le monde y gagne.

Le seul ennui, c’est que lorsque vous installez cette extension, il ne reste plus grand-chose d’intéressant sur la toile

Si vous tentez d’accéder à un site qui est financé par de la publicité, l’extension vous redirige vers une page blanche : « Désolé, cette page est financée par la publicité. Cela ne serait pas éthique de la voir ».

Ad supported

Donc, imaginez un web sans Google, Facebook, ni YouTube. La plupart des sites d’actu (dont celui que vous êtes en train de lire) sont aussi bloqués. Sans la pub, qu’est-ce-qui reste ? Rien de très intéressant (selon moi), excepté Wikipédia (encore faut-il en retenir l’URL).

Un débat qui s’est intensifié à cause d’Apple

La publicité en ligne est un sujet qui a toujours opposé les éditeurs et des utilisateurs de la toile. Mais depuis quelques jours, après le lancement d’iOS 9, celui-ci s’est intensifié. En effet, la firme de Cupertino propose maintenant une fonctionnalité de son OS mobile qui permet aux développeurs de proposer des bloqueurs de publicités pour le navigateur Safari et ceux-ci sont très populaires.

D’ailleurs, il y a quelques jours, j’évoquais le retrait de Peace, le plus populaire parmi les nouveaux bloqueurs de publicités d’iOS 9, par son développeur. La raison de ce retrait ? « Je pense toujours que les bloqueurs de pubs sont nécessaires […] mais ils arrivent avec un astérisque important : alors qu’ils profitent à de nombreux utilisateurs, ils nuisent aussi à certaines personnes, y compris ceux qui ne le méritent pas », expliquait-t-il dans une publication de blog.

Officiellement, Apple a proposé cette fonctionnalité pour donner le choix aux utilisateurs d’avoir une meilleure expérience sur le web mobile. Cependant, nombreux sont ceux qui suspectent cette décision de la firme de Cupertino de ne pas être tout à fait innocente.

Et d’un autre côté, des entreprises développent des solutions qui bloquent les bloqueurs de publicités.


13 commentaires

  1. En même temps sur votre site, il y a plus de pub au cm2 que sur n’importe quel autre site déjà visités. Y compris et surtout des pubs déguisées. Un juste milieux doit être trouvé mais ça ne peut pas venir que des internautes ou des bloqueurs de pub. Les fournisseurs de contenus doivent pouvoir proposer des publicités non intrusives et clairement indiquées comme telles.

    Personnellement, j’ai déjà arrêté d’aller sur certains sites pour cette raison. Je passe encore sur presse-citron de temps à autre mais beaucoup moins qu’avant. L’unique raison : trop de PUB et de la pub déguisée qui prend l’internaute pour un imbécile.

    Alors oui, les bloqueurs sont un problème pour les sites mais à vous aussi de faire votre méa-culpa.

  2. LOL! « Il ne reste que wikipedia, encore faut-il se souvenir de l’url » => wikipedia.org
    C’est pas le plus dur

  3. il ne faut pas utiliser AdBlock Plus, ce sont des vendus qui laissent passer certaines publicités.
    Il faut utiliser AdBlock Edge (ou Ublock) qui ne laissent RIEN passer.
    Si un webmaster financé par la pub ne veut pas de visiteurs qui bloquent la pub, il n’a qu’à rendre son site privé. Si le site est en accès libre et public, chacun fait ce qu’il veut sur son propre PC (et son browser) tant qu’il n’enfreint pas la loi.
    Est-il « Ã©thique » de soumettre des enfants et des personnes vulnérables à la publicité ?
    Donc mon bloqueur n’est absolument pas éthique et j’en suis fier.
    A mort la pub !

    • plutot que de ne rien laisser passer , c’est mieux d’utiliser un bloqueur qui bloque uniquement la publicité intrusive , celle qui se met en gros devant ta page, ou en popup.

    • Tu as raison, laissons l’internet libre mourir au profit des gros. Bientôt il nous sera impossible de télécharger de la musique, regarder des films en streaming, avoir accès à des logiciels dont les licences sont affreusement chères (dans un but non lucratif bien sûr..) gratuitement. Et puis c’est vrai, on ne devrait pas soumettre les enfants et les personnes vulnérables à la publicité mensongère, on devrait tous leur crever les yeux pour être sûr qu’ils ne se laissent pas manipuler par ses démoniaques pop-up, mais aussi ces spots TV et ces affiches publicitaires qui nous vendent du rêve inutilement. Ou sinon on pourrait simplement faire en sorte que les gens soient moins cons.

  4. De fait il y a pub et pub! Presse-citron est un bonne exemple que ce soit avec ou sans adblocker on a de la pub mais elle n’est pas envahissante au point de donner envie de fermer le site tout de suite. Les articles sont suffisamment intéressants pour que l’on décide personnellement de mettre en exception de blocage.
    Sur certains sites ce ne sont pas les pubs qui font mal aux yeux mais les commentaires. J’ai du me faire une extension chrome pour les cacher 😉

  5. J’ai un doute sur cette expérience…
    A la limite on peut parler de « happening » quasi artistique pour cette application. Elle nous fait réfléchir aux conséquences de nos actes sur Internet. Ici on parle de bloquer de la pub sur des sites qui en ont besoin pour vivre. Mais on peut imaginer une application qui rend visible nos traces laissées sur Internet (cela existe peut-être déjà ?).

    Quant à Apple, il semble que cela les arrange bien de bloquer les pubs dans Safari vu qu’elles seront présentes en masse dans Apple News à plus ou moins long terme !

  6. Je continue à dire : Ils n’auraient pas abusé, AdBlock n’aurait jamais existé.
    C’est éthique de pourrir les PC jusqu’à les détraquer ? (Je parle des pubs « Vous avez 77 Virus, télécharger vite un antivirus gratuit ici »).
    Sans compter le flash qui est nuisible pour la sécurité de NOS ordinateurs.
    Bref, ils ont cas se mettre à jour. Moi, je lache pas AdBlock !

  7. Ça me fait marrer quand je vois ce genre de titres… Un bloqueur de publicité éthique… Pour qu’on puisse mêler bloquer la publicité, et parler d’éthique, il faudrait déjà se demander si la publicité elle même est éthique (oui car rapporter de l’argent ne veut pas dire être éthique, je pensais que tout le monde le savait) . Ne pas mettre la charrue avant les boeufs quoi. Je me marre encore plus quand je vois les bloggers qui défendent la publicité parce que c’est leur source de revenus. Eux qui étaient souvent les premiers à défendre uber face aux taxis… Votre business model est pourri, qu’ils disaient…Et bien le votre l’est tout autant ! Vous êtes aussi les premier vous bloggers d’informatique, à hurler au scandale lorsque la NSA s’attaque à la vie privée, et vous devenez la pub sur internet, cette éponge à vie privée qui traque les habitudes de vous lecteurs fidèles (hey oui, afficher une pub ne bouffe pas de batterie, mais les scripts de tracking oui). Vous défendez la neutralité du net ? Neutre ne veut pas dire de votre coté… Neutre veut dire entre autres bloquer ou pas bloquer chacun fait son choix, et il n’y a pas de mauvais choix consernant la vie privée, par contre il y a des mauvais choix de business model (je me répète la). Perso, je PAIE news Republic pour ne pas voir VOS pub ni les leurs. News Republic a peut être un meilleur business model (je me répète encore). Pour finir, quand vous disiez aux taxis qu’ils devraient s’unir et construire quelque chose de mieux (je dis vous les bloggers, pas presse citron en particulier) il serait temps de réaliser que vous êtes maintenant à leur place, à vous de montrer aux taxis ce qu’ils auraient pu faire…

  8. C’est très con comme système. Pourquoi ne pas simplement autoriser les publicités sur les sites qui en vivent ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
400 millions Instagram
Instagram vient de dépasser les 400 millions d’utilisateurs actifs par mois

Et attention car plus de 80 millions de photos seraient partagées chaque jour.

Fermer