Jeu Indé de la Semaine : Sang-Froid

Nouveau Jeu Indé de la Semaine, la chronique qui remplace Jeu Web de la Semaine pour vous présenter un jeu indépendant qui vaut le détour.

Le jeu dont nous allons parler aujourd’hui s’appelle Sang-Froid. Sous ce nom se cache un ludiciel qui vous fera voyager au Québec durant l’hiver 1858. Deux frères, Ti-Jack et Ti-Jos, doivent veiller sur leur sÅ“ur Joséphine atteinte d’un mal étrange pendant qu’une malédiction semble frapper le village. En effet, chaque nuit, les âmes de certains villageois s’échappent pour intégrer les loups et produire de véritables bêtes meurtrières : les loups-garous. Chaque nuit, sans raison apparente, la cabane des deux frères est attaquée par des meutes d’animaux enragés dont le seul but est la destruction. Plus le temps passera, plus les attaques deviendront violentes et plus la nuit deviendra le moment de tous les dangers.

Sang-Froid

Préparez vos pièges…

Lorsqu’on parle de loups-garous, il y a fort à parier que bon nombre d’entre vous frémissent en entendant ce mot, non pas parce qu’il fait peur, mais parce qu’il est lié à une pléthore de mauvais films, de mauvais jeux… Mais Sang-Froid a su tirer son épingle du jeu et son approche est originale et intéressante. Voici comment se déroule chaque nuit : Joséphine, la sÅ“ur, va avoir des visions qui vous permettront de savoir quelles sortes de loups vont vous attaquer, ainsi que l’endroit et le moment. A partir de cela, vous allez devoir, en bon trappeur québecois, mettre en place des pièges pour endiguer les assauts furieux des animaux. Bien évidemment, vous rencontrerez de nombreux ennemis différents et vous aurez à votre disposition un grand nombre de pièges plus inventifs les uns que les autres. Cela va du simple piège à loups jusqu’à la baliste pour tuer les plus affreux loups en passant par la fosse à pieux qui tuera plusieurs ennemis si vous avez pris la peine de les appâter au préalable.

… puis utilisez les !

Une fois tous vos pièges soigneusement installés, vous allez vivre la nuit en incarnant l’un des deux frères. Vague par vague, les loups vous attaqueront. Armé de votre fidèle hache et de votre fusil, vous pourrez en tuer quelques uns mais le gros de votre travail consistera à attirer les loups dans les pièges ou encore à activer ces derniers. Poser un filet suspendu dans les arbres rempli de pierres, c’est bien, mais si vous ne tirez pas dessus au fusil, il se révèlera inutile. C’est durant la nuit que vous vous rendrez compte si vous avez bien planifié les attaques ou pas. Selon le frère que vous incarnez, la difficulté ne sera pas la même car l’un des deux est bien plus costaud que l’autre et sera plus à même de terminer les ennemis à coups de hache.

SangFroid2

Bien que le cycle préparation de la nuit/passage à l’action puisse sembler répétitif, il ne l’est pas vraiment. En effet, vous allez découvrir de nouveaux ennemis et de nouveaux pièges pendant une bonne moitié du jeu. Ensuite, les vagues seront de plus en plus imposantes, les points à défendre de plus en plus nombreux et vos possibilités de plus en plus grandes. Par exemple, si vous avez pris le soin d’installer des tyroliennes durant la nuit 10, elles seront toujours là pour la nuit 11 – à moins qu’elles n’aient été détruites. Ajoutez à cela la possibilité d’acheter des haches et fusils plus efficaces, des équipements qui vous aideront et des consommables bien utiles. Enfin, vous gagnez de l’expérience chaque nuit, ce qui vous permettra d’améliorer votre personnage.

Un voyage au Québec de 1858

Même si Sang-Froid possède un gameplay séduisant, l’histoire et l’univers ne sont pas en reste. Sous la forme d’un conte, le scénario met en scène les forces du mal, les perversions des hommes et notre petite fratrie terrée dans une cabane. L’histoire est plutôt classique, mais le découpage réalisé – une cinématique avant et après chaque nuit – donne toujours envie de connaitre la suite. D’autres détails très appréciables sont également présents. Tout d’abord, les doublages sont intégralement en Québecois, cela apporte une réelle touche à Sang-Froid. On peut également souligner les musiques traditionnelles qui ne font que renforcer l’ambiance. Petit cadeau : voici la musique qui démarre le jeu, excellente non ?

Sang-Froid3

Bien évidemment, Sang-Froid possède quelques petits défauts comme un temps de chargement initial relativement long ou encore des graphismes légèrement dépassés. Mais le jeu, bourré de qualités, nous fait rapidement oublier ces détails. Dernier détail, Sang-Froid, ou Sang-Froid: Tales of Werewolves de son vrai nom, n’est que le tome 1 et, même si l’histoire se conclut, une suite est appelée à voir le jour. Autant vous dire qu’ici, on l’attend avec impatience.

Sang-Froid est disponible sur Steam pour 14.99€.

Le site officiel du jeu et d’Artifice Studio, créateur de Sang-Froid.

Les plus :

  • La préparation des pièges et la partie action
  • L’ambiance réussie notamment grâce à la musique et aux doublages
  • De nombreux éléments qui diversifient les nuits

Les moins :

  • Les graphismes, dépassés
  • Le temps de chargement un peu long au départ
  • Le fusil, au final peu utile

Un commentaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
SnapchatNew
Snapchat intègre désormais des conversations écrites et des appels vidéo

Snapchat fait le choix de se rapprocher d'un service de messagerie instantanée en proposant un chat textuel et des appels...

Fermer