Jeu Web de la semaine : How Dare You

35ème épisode de la rubrique (presque) hebdomadaire : le jeu web de la semaine. Parfois artistique, parfois philosophique, parfois simplement divertissant, le jeu sur internet offre de nombreuses facettes.

Vous êtes un moine bouc paisiblement en train de méditer quand soudain, un poisson dans un scaphandrier arrive et vous arrache un poil ! « How Dare You » ou « Comment oses-tu » en français commence comme cela. Vous contrôlerez ce moine bafoué en quête de vengeance : il ne fallait pas troubler la quiétude du bouc. Plus sérieusement, How Dare You (HDY) est un jeu de type launcher dans lequel vous devrez propulser votre moine pour tenter d’aller le plus loin possible. Mais rassurez-vous, vous n’aurez pas à faire un clic, puis à attendre passivement pour ensuite recommencer. Non, vous serez en charge de faire progresser notre cher bouc dans les niveaux. Pour cela, il vous suffira de sauter pour ramasser de l’argent et des bonus, pour esquiver des ennemis ou encore pour réduire des vers en bouillie.

HowDareYou1

En ver et contre tous

La consigne est très simple : les vers rouges sont dangereux, les autres sont là pour être aplatis. En jouant, vous récupérerez de l’argent qui vous permettra d’acheter de nombreuses améliorations au magasin. Bien évidemment, plus vous serez amélioré, plus vous irez loin. HDY propose une diversité très sympathique : les trois niveaux que vous aurez à traverser auront trois mécaniques différentes. Dans le premier, il vous faudra courir et sauter. Dans le second, vous serez équipé d’un jetpack et vous volerez au-dessus d’un marais d’acide. Dans le troisième, vous gravirez une montagne en rebondissant sur des vers installés dans des vaisseaux. Les mini-boss rencontrés ainsi que les bonus ramassés varient également au cours des trois niveaux.

HowDareYou2.png

Par la sainte barbe

En parlant des bonus, ceux-ci sont extrêmement réussis et vous donnent une sensation de puissance grisante. Votre personnage se transformera en géant de feu, en rocher couvert de pointes ou encore en combattant sacré pendant quelques instants. L’un des bonus est même plutôt surprenant, mais je ne vous en dit pas plus. En lisant les lignes précédents, vous l’aurez compris, HDY se base sur un univers complètement démentiel dans lequel les moines boucs combattent les vers et se déplacent en jetpack. Graphiquement, c’est très réussi et les bonus sont visuellement géniaux. Au niveau de la musique, c’est plutôt bon également, même si le fond sonore peut devenir répétitif au bout d’un moment. Le scenario est ce qu’il est : absurde et secondaire (même si la fin est plutôt rigolote). Au niveau de la durée de vie, comptez une bonne heure pour arriver à vaincre le dernier boss.

HDY propose une expérience de gameplay simple et réussie, avec des variations bienvenues entre chaque niveau. Le jeu possède de nombreuses qualités et vous permettra de passer un bon moment sans prise de tête. Une dernière chose est à noter : même si cela ne se voit pas forcément, les développeurs ont apporté beaucoup de modifications en tenant compte des retours des joueurs, nous pouvons donc leur tirer notre chapeau.

Pour y jouer, rendez-vous ici !

Les plus :

  • Univers barré et réussi
  • Bonus badass !
  • Trois niveaux plutôt différents

Les moins :

  • Un poil facile

 


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Breastfeeding_a_baby
Facebook ne censurera plus les photos de femmes en train d’allaiter

Facebook vient d'élargir ses règles de publication en autorisant les photos de mères en train d'allaiter.

Fermer