Jeu Web de la semaine : Meat Boy

19ème épisode de la rubrique (presque) hebdomadaire : le jeu web de la semaine. Parfois artistique, parfois philosophique, parfois simplement divertissant, le jeu sur internet offre de nombreuses facettes.

Si vous vous intéressez à la scène vidéoludique indépendante, vous n’avez pas pu passer à côté du jeu Super Meat Boy. Mais, saviez-vous qu’avant d’être un jeu acclamé par la critique, Super Meat Boy n’était que… Meat Boy. Et c’est de cette première version que nous allons parler dans jeu Web de la semaine car elle est accessible sur Internet et ce, gratuitement. Meat Boy est donc un jeu appartenant au genre plateforme dans lequel vous allez devoir bondir et rebondir dans tous les sens pour achever des petits niveaux.

Héros sanglant

Autant évacuer la question tout de suite, le scénario est quasiment absent : un méchant enlève la petite amie de notre cher héros, Meat Boy, et vous devez aller la chercher à chaque niveau. Manque de chance, dès que vous arrivez vers elle, M.Méchant revient et repart avec (et ainsi de suite). Certes, jouer un petit morceau de viande qui saute dans tous les sens et qui laisse de grosses traces rouges dès qu’il touche quelque chose, c’est original. Mais l’histoire n’est pas transcendante pour autant.

MeatBoy1

Attention, sel mortel

Non, ce qui fait le sel du jeu, c’est sa dimension hardcore. Vous allez commencer tout doucement pour apprendre les mouvements et vous familiariser avec le jeu. Mais rapidement, des pièges vont apparaitre : des scies sauteuses, du feu, des lanceurs de projectiles, du sel, des plateformes qui tombent… Autant d’éléments qui vont vous compliquer la tâche mais qui rendent le jeu intéressant. Cerise sur le gâteau : certains niveaux bougent et vous obligent à jouer vite sous peine de disparaitre de l’écran et de devoir recommencer. Vous apprendrez à dompter la physique un peu spéciale de Meat Boy et, au fur et à mesure de votre progression, vous deviendrez un as !

Du challenge

C’est là un des points clés du jeu. Quand aujourd’hui de nombreux jeux sont bien trop faciles, ici, vous allez parfois devoir vous y reprendre à maintes reprises pour passer un niveau. Cela vous frustrera peut-être, mais cela vous fournira aussi une grande satisfaction lorsque vous réussirez à passer un niveau diabolique. La courbe de difficulté permettra à tout le monde de pouvoir au moins apprécier une partie du jeu, si ce n’est l’intégralité. Pour les plus aventureux, il y a des bonus à ramasser sur les niveaux. Rassurez-vous, même si le jeu est difficile, il est loin d’être infaisable, ne vous découragez pas !

MeatBoyy2

Enfin, terminons par deux aspects un peu en retrait : les graphismes et la musique. Concernant les graphismes, ce n’est pas gênant puisque le jeu n’est plus de la première jeunesse et que l’on n’a pas réellement besoin de plus pour être efficace. La musique par contre devient très vite redondante et elle risque de vous excéder rapidement, surtout si vous bloquez sur un niveau difficile. Je vous conseille de la couper et de mettre un son plus calme, histoire de vous concentrer.

Pour jouer, c’est ici.

Les plus

  • Le challenge, à la hauteur
  • La satisfaction de passer un niveau difficile
  • L’un des rares jeux où l’on incarne un morceau de viande

Les moins

  • Le scénario, absent
  • La musique
  • C’est tout

Un commentaire

  1. Excellent, rien à voir avec le jeu (ou pas directement) ça me remémore l’époque où je bossais en SSII et où j’étais vendu à l’instar de mes collègues aux clients comme un morceau de viande… On s’amusait à parler de « meat time » entre nous dès que nous étions contactés par les commerciaux (bouchers) 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Kindle MatchBook : des réductions sur les versions numériques des livres achetés

Amazon a commencé à vendre des livres électroniques en 2007. Désormais, le géant de l'e-commerce vend plus d'ebooks que de...

Fermer