JO de Londres : les tweets de la foule posent problème

Suite à de nombreuses plaintes des médias présents pour l’événement, le comité internationale olympique a demandé hier à ses spectateurs de lever le pied sur leur débit de tweets.

Suite à de nombreuses plaintes des médias présents pour l’événement, le comité internationale olympique a demandé hier à ses spectateurs de lever le pied sur leur débit de tweets.

En effet, il semblerait que la quantité de messages envoyés sur les réseaux sociaux par la foule au cours de la course de cyclisme d’hier après-midi ait eu raison des réseaux mobiles britanniques. La saturation de ces derniers aurait alors empêché de nombreux médias télévisés de fournir à leur audience les positions correctes des cyclistes pendant la compétition, les commentateurs n’ayant pas pu recevoir en temps réel les informations concernant les données GPS de la course.

Comme l’indique Mark Adams, directeur des communications du comité olympique, le but ici n’est pas de demander aux gens d’arrêter complètement de s’engager sur les réseaux sociaux au sujet des JO — ce qui semble de toute manière complètement impossible –, mais plutôt de leur recommander de n’utiliser ces derniers, ainsi que les SMS à leurs proches, que pour les mises à jour importantes.

Il y a fort à parier que des plantages de ce genre surviennent à nouveau au cours des JO, qui n’ont, rappelons-le, commencé que depuis deux jours…

(Source)

Invité
30 juillet 2012

il me semble que le plus raisonnable serait d’interdir le public pour ce genre d’évènements.

Invité
Gentit
30 juillet 2012

Sur des événements d’une telle ampleur, il est dommage d’avoir explosé tous les budgets, dépenser des milliards en sécurité et d’avoir sous estimer ce volet pourtant incontournable aujourd’hui !

Invité
klorydryk
30 juillet 2012

On devrait surtout virer les médias pro de notre internet, non ?

Invité
Manu
30 juillet 2012

Ouai ou alors les fournisseurs d’accès prennent conscience que ça n’ira qu’en augmentant et ils mettent leur pognon dans la mise à jour des réseaux au lieu de le filer aux actionnaires…

Invité

[...] Suite à de nombreuses plaintes des médias présents pour l'événement, le comité internationale olympique a demandé hier à ses spectateurs de lever le pied sur leur débit de tweets.  [...]

Invité

[...] Suite à de nombreuses plaintes des médias présents pour l'événement, le comité internationale olympique a demandé hier à ses spectateurs de lever le pied sur leur débit de tweets.  [...]

Invité
30 juillet 2012

Oui, les médias devraient plutôt râler sur les fournisseurs de réseau mobiles qui restent toujours à la limite de leurs infrastructures pour minimiser les coûts…

Invité
30 juillet 2012

Sympa de mettre la sous-estimation du réseau sur le dos des spectateurs.. LOL !! Comment se défausser en gardant la tête haute.. C’est clair qu’un tweet ça en bouffe de la bande passante.. alors imaginez une vidéo sur YouTube.. LOL !!

Invité

[...] Suite à de nombreuses plaintes des médias présents pour l'événement, le comité internationale olympique a demandé hier à ses spectateurs de lever le pied sur leur débit de tweets.  [...]

Invité
30 juillet 2012

Nouveau communiqué du comité olymique :

« Il est demandé au médias télévisés de ne pas fournir à leur audience les positions correctes des cyclistes pendant la compétition, afin de permettre aux spectateurs de tweeter dans de bonnes conditions. Merci de votre compréhension ».

 
Lire les articles précédents :
Realtime Bitly
Bitly lance Realtime, un outil de recherche sur les liens qui font chauffer le Web en temps réel

Après que son développement ait été annoncé par quelques médias en mai, le célèbre service raccourciceur d'URLs Bitly vient de...

Fermer