John McAfee est suspecté de meurtre !

John McAfee, fondateur de l’antivirus du même nom est activement recherché dans une affaire de meurtre, à Bélize, un petit état situé en Amérique Centrale.

John McAfee, fondateur de l’antivirus du même nom, est activement recherché dans une affaire de meurtre, à Bélize, un petit état situé en Amérique Centrale. L’intéressé, âgé de 67 ans clame son innocence.

Créé en 1987, McAfee est l’un des antivirus les plus célèbres et doit son nom à son fondateur John McAfee. Cet américain aujourd’hui âgé de 67 ans est surtout l’un des premiers à avoir utilisé le principe du partagiciel ou shareware pour commercialiser son antivirus. Sa société acquise par Intel en 2010 pour la somme de 7,68 milliards de dollars, John McAfee avait depuis longtemps quitté le navire, revendant ses parts dès 1994 pour la somme de 100 millions de dollars, une fortune qu’il doit à l’introduction en bourse de sa société deux ans auparavant en 1992.

Une destinée somme toute logique qui s’est ponctuée par un départ vers le Bélize il y a quelques années. Si un détour par Google Images à de quoi laisser rêveur avec de beaux paysages, ce petit pays est surtout reconnu pour être un paradis fiscal, mais au lieu de profiter de la vue et de vivre une retraite dorée, notre fondateur d’antivirus se retrouve mêlé à une affaire…de meurtre !

En effet, la police locale le recherche pour l’interroger à propos du meurtre de son voisin, retrouvé baignant dans son sang, abattu d’une balle dans la tête. Si notre homme reste évidemment présumé innocent, il est aujourd’hui en fuite, préférant se cacher dans le sable avec un carton sur la tête pour respirer (!) lors de l’arrivée de la police à son domicile comme il l’a confié dans une interview donnée au magazine américain Wired. Selon lui, cette fuite est justifiée par le fait que les autorités le tueront si ils le trouvent. Il évoque aussi la possibilité d’être la cible d’assassins qui se seraient trompés de maison. Il ajoute que ses chiens ont récemment été empoisonnés et attribue cet acte aux autorités du Bélize.

Marco Vidal, chef de l’unité de police qui enquête sur cette affaire, a affirmé au magazine Wired que J.McAfee était un « suspect » et rejette ces allégations : « Nous n’avons rien de personnel contre M. McAfee ». Quoi qu’il en soit, John McAfee serait depuis quelque temps dans le viseur de la police. En effet, comme le rapporte france24.com, l’homme aurait perdu énormément d’argent suite à la crise des subprimes et n’a pas hésité à s’accoquiner avec un ancien policier véreux connu pour ses liens avec la pègre.

De plus, l’activité de sa start-up fondée en 2010 éveille les soupçons. J.McAfee qui assure ne rien faire d’illégal, travaillerait en réalité sur de nouvelles drogues, une information relayée par le site Gizmodo.

Entre Kim Dotcom et John McAfee, les figures du monde de l’internet font en tout cas de plus en plus parler d’elles dans la rubrique fait divers !

(source)


Un commentaire

  1. Wow! Il a pas l’air très fréquentable ce John Mc Afee… Je ne sais pas si la police du Bélize va le retrouver, mais c’est clairement une affaire très croustillante qui va ravir les journaux à scandales.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Installez des applications Android directement depuis votre flux Google+

Google vient de modifier son réseau social afin de simplifier le partage et le téléchargement des applications Android directement depuis...

Fermer