Joli : un court-métrage en split-screen tourné intégralement avec smartphone

Nous avons déjà eu l’occasion de constater que les smartphones de dernière génération avaient attisé la créativité et l’inspiration de certains réalisateurs. Le Nokia N8 avec sa lentille[1] Carl Zeiss, comme les prédécesseurs de la même marque, s’est forgé une solide réputation en la matière.

Nous avons déjà eu l’occasion de constater que les smartphones de dernière génération avaient attisé la créativité et l’inspiration de certains réalisateurs. Le Nokia N8 avec sa lentille[1] Carl Zeiss, comme les prédécesseurs de la même marque, s’est forgé une solide réputation en la matière.

lovestory Joli : un court métrage en split screen tourné intégralement avec smartphone

Après The Commuter (et certainement de nombreux autres), voici un autre court-métrage, A Love Story, une superbe petite romance de 2 minutes 25 tournée entre Londres (à moins que ce soit New York) et Paris par JW Griffiths, un réalisateur anglais.

Les séquences similaires tournées dans les deux villes ont été ensuite réunies sur un seul écran en splitscreen (écran partagé), ce qui donne ce petit moment de magie, magnifié il est vrai par quelques superbes accords de piano.

Ce clip a remporté le Nokia Shorts 2011, et c’est certainement pour cela qu’il fait le tour du web depuis quelques jours.

Splitscreen: A Love Story from JW Griffiths on Vimeo.

[1] ou optique ou capteur ou objectif , les experts en photo corrigeront, je leur fais confiance icon smile Joli : un court métrage en split screen tourné intégralement avec smartphone

5 commentaires

  1. Coucou. Les commentaires de l’article à ce sujet sur ecrans.fr signalent le site http://www.guillaumeniquet.com, puis « director > half days » : le même concept, les mêmes images parfois, mais en … 2004, à croire imdb. Ca reste une superbe vidéo, mais le concpet n’est pas 100% neuf :-’)

Lire les articles précédents :
Google intègre les statistiques du +1 dans Analytics et Webmaster Tools

Je crois que nous n'avons pas fini de sentir l'onde de choc et la profondeur des changements que Google est...

Fermer