Jolicloud Me est le nouveau service de « nuage personnel » de Jolicloud, qui permet d’indexer en un seul lieu tous les contenus partagés sur les réseaux sociaux.

Le problème numéro un dans notre présence sur de nombreux services, sites et réseaux sociaux ? La dispersion et la dilution de nos données. La solution ? Un service qui regroupe tout au même endroit, et si possible de façon organisée, avec un soupçon d’intelligence et la possibilité de rechercher dans les archives de ce grand maelström numérique.

jolicloud02 Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations

Donc, si vous en avez un peu assez de zapper plusieurs fois par heure entre Facebook, Twitter, Instagram en consorts pour retrouver une photo ou un bon mot balancé quelque jours avant et qui a fait bidonner toute votre communauté, et d’autre part si vous voulez que vos et amis puissent vous suivre facilement en un point unique, il existe des « agrégateurs » qui regroupent toute votre vie numérique en un seul lieu.

C’est le cas de Jolicloud Me, qui vient de débuter en version bêta privée. Jolicloud Me est une émanation de Jolicloud, créé par Tariq Krim quelque temps après son départ de Netvibes, qu’il avait également fondé (je précise pour ceux qui sont nés après 2006). Jolicloud Me est donc une sorte de nuage personnel qui « connecte, indexe et simplifie l’accès à la vie numérique d’une personne ».

Le site va chercher les données de cinq plateformes : Twitter, Facebook, Instagram, Flickr et Picasa. Une fois que vous avez accepté la connexion à ces différents comptes (vous pouvez ne choisir que ceux que vous voulez), tous les contenus que vous avez publiés sur ces derniers se retrouvent sur votre page Jolicloud Me sous la forme d’un panel qui ressemble un peu à un système de fichiers sur PC. Le tout est classé automatiquement par catégories : images, vidéo, musique, etc.

Partage et recherche

Il est également possible de partager de nouveau ces éléments sur Twitter ou Facebook, histoire de créer une sorte de mouvement perpétuel (ou mise en abyme) du partage social. Autres options : la création de « collections » dans lesquelles vous pouvez ranger vos publications et les rendre publiques, à savoir accessibles à vos amis, le reste de vos contenus agrégés dans Jolicloud n’étant accessibles qu’à leur auteur, dûment enregistré et connecté à son compte. Il y a également un moteur de recherche interne qui permet de retrouver plus facilement des contenus publiés, mais seulement les vôtres.

Le projet est intéressant et puisqu’il s’agit d’une version bêta il va certainement connaitre encore de nombreuses améliorations. Parmi elles je suggérerais volontiers la possibilité de rendre son Jolicloud ou ses collections vraiment publiques, à savoir accessibles à des personnes qui ne sont pas membres du service, sous une url du type Jolicloud.me/monprofil. D’autre part, un filtre de recherche serait le bienvenu, qui permettrait de chercher dans son propre cloud ou dans celui de ses amis, ou les deux. Enfin, l’indexation d’autres services serait également utile (YouTube, Pinterest…), mais je crois que c’est au programme.

Je pense qu’il y a une vraie opportunité pour les services de ce type. Certains ont d’ailleurs une approche différente, en regroupant non pas vos contenus, mais ceux que vous avez un jour marqués comme favoris sur un réseau social. C’est le cas par exemple de l’excellent Faveous, ou encore de Stellar (même si ce dernier est limité pour le moment à Flickr, Twitter, YouTube et Vimeo) [1]

jolicloud01 Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations

Invitations

Si vous voulez tester Jolicloud Me un peu avant les autres, Tariq m’a attribué 5 invitations pour les lecteurs de Presse-citron. Les 5 premiers qui en feront la demande dans les commentaires gagneront une invitation.

[1] à ce sujet, une petite astuce au cas où vous ne la connaitriez pas : si vous voulez suivre ce qu’un membre de Twitter a mis en favori sans passer par Twitter, il vous suffit de saisir cette url dans votre navigateur : https://twitter.com/favorites/lemembre.rss. Vous remplacez lemembre par l’identifiant de la personne. Pour Presse-citron ça donne donc https://twitter.com/favorites/pressecitron.rss. Personnellement j’ai créé un dossier dans Google Reader avec plusieurs profils Twitter, ce qui me permet de faire une veille intéressante sur ce qu’apprécient certains twittos influents.