Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations

Jolicloud Me est le nouveau service de « nuage personnel » de Jolicloud, qui permet d’indexer en un seul lieu tous les contenus partagés sur les réseaux sociaux.

Le problème numéro un dans notre présence sur de nombreux services, sites et réseaux sociaux ? La dispersion et la dilution de nos données. La solution ? Un service qui regroupe tout au même endroit, et si possible de façon organisée, avec un soupçon d’intelligence et la possibilité de rechercher dans les archives de ce grand maelström numérique.

jolicloud02 Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations

Donc, si vous en avez un peu assez de zapper plusieurs fois par heure entre Facebook, Twitter, Instagram en consorts pour retrouver une photo ou un bon mot balancé quelque jours avant et qui a fait bidonner toute votre communauté, et d’autre part si vous voulez que vos et amis puissent vous suivre facilement en un point unique, il existe des « agrégateurs » qui regroupent toute votre vie numérique en un seul lieu.

C’est le cas de Jolicloud Me, qui vient de débuter en version bêta privée. Jolicloud Me est une émanation de Jolicloud, créé par Tariq Krim quelque temps après son départ de Netvibes, qu’il avait également fondé (je précise pour ceux qui sont nés après 2006). Jolicloud Me est donc une sorte de nuage personnel qui « connecte, indexe et simplifie l’accès à la vie numérique d’une personne ».

Le site va chercher les données de cinq plateformes : Twitter, Facebook, Instagram, Flickr et Picasa. Une fois que vous avez accepté la connexion à ces différents comptes (vous pouvez ne choisir que ceux que vous voulez), tous les contenus que vous avez publiés sur ces derniers se retrouvent sur votre page Jolicloud Me sous la forme d’un panel qui ressemble un peu à un système de fichiers sur PC. Le tout est classé automatiquement par catégories : images, vidéo, musique, etc.

Partage et recherche

Il est également possible de partager de nouveau ces éléments sur Twitter ou Facebook, histoire de créer une sorte de mouvement perpétuel (ou mise en abyme) du partage social. Autres options : la création de « collections » dans lesquelles vous pouvez ranger vos publications et les rendre publiques, à savoir accessibles à vos amis, le reste de vos contenus agrégés dans Jolicloud n’étant accessibles qu’à leur auteur, dûment enregistré et connecté à son compte. Il y a également un moteur de recherche interne qui permet de retrouver plus facilement des contenus publiés, mais seulement les vôtres.

Le projet est intéressant et puisqu’il s’agit d’une version bêta il va certainement connaitre encore de nombreuses améliorations. Parmi elles je suggérerais volontiers la possibilité de rendre son Jolicloud ou ses collections vraiment publiques, à savoir accessibles à des personnes qui ne sont pas membres du service, sous une url du type Jolicloud.me/monprofil. D’autre part, un filtre de recherche serait le bienvenu, qui permettrait de chercher dans son propre cloud ou dans celui de ses amis, ou les deux. Enfin, l’indexation d’autres services serait également utile (YouTube, Pinterest…), mais je crois que c’est au programme.

Je pense qu’il y a une vraie opportunité pour les services de ce type. Certains ont d’ailleurs une approche différente, en regroupant non pas vos contenus, mais ceux que vous avez un jour marqués comme favoris sur un réseau social. C’est le cas par exemple de l’excellent Faveous, ou encore de Stellar (même si ce dernier est limité pour le moment à Flickr, Twitter, YouTube et Vimeo) [1]

jolicloud01 Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations

Invitations

Si vous voulez tester Jolicloud Me un peu avant les autres, Tariq m’a attribué 5 invitations pour les lecteurs de Presse-citron. Les 5 premiers qui en feront la demande dans les commentaires gagneront une invitation.

[1] à ce sujet, une petite astuce au cas où vous ne la connaitriez pas : si vous voulez suivre ce qu’un membre de Twitter a mis en favori sans passer par Twitter, il vous suffit de saisir cette url dans votre navigateur : https://twitter.com/favorites/lemembre.rss. Vous remplacez lemembre par l’identifiant de la personne. Pour Presse-citron ça donne donc https://twitter.com/favorites/pressecitron.rss. Personnellement j’ai créé un dossier dans Google Reader avec plusieurs profils Twitter, ce qui me permet de faire une veille intéressante sur ce qu’apprécient certains twittos influents.

 

54 commentaires

  1. hello,
    intéressé, je veux bien recevoir une invitation !
    Merci d’avance ! ;-)

  2. Bonjour, je souhaiterais une invitation Eric s’il te plait.

    Bonne continuation continue comme ça, ton blog et tes articles sont supers. ;)

  3. Jérémie on

    Ce service à l’air intéressant ! Je veux bien une invitation :) Merci !

  4. Oh yes, je tenterais bien le test, si je peux avoir une invit.
    Merci!

  5. Bonjour, bien intéressé par une invitation !!!! Merci par avance

  6. Dominique Péré on

    Je fais la demande d’invitation à Jolicloud me. J’ai déjà un compte Jolicloud.

  7. Cela semble plutôt intéressant. Reste une éternel question, « Quid de la vie privée? » Bien qu’il s’agisse plus d’une question en direction des utilisateurs, …
    J’ai bien envie de tester ce nouveau service comme tu le proposes.

    Bonne journée ! et merci :)

  8. J’aime tester les nouveaux réseaux ou site permettant le clouding … jolicloud sur le papier a l’air sympa et très pratique. En espérant être dans les 5 premiers car avec moi cette invitation ne sera pas perdue !!

  9. Je crois que toutes les invits sont prises, dommage ça avait l’air fort intéressant :(

  10. Intéressant comme principe ! Je voudrais bien tester s’il reste des invitations ^^

    Dommage que Google+ ne soit pas intégrer, ca viendra peut-être pas la suite :)

  11. Arg plus d’invitations c’est dommage :/

    Pour ceux qui veulent essayer un autre service il existe hootsuite qui permet une gestion plus simplifiée des update de statuts

    @Frakiii
    Je pense que Google n’ouvrira jamais les vannes d’accès à google+ : le fond de commerce de cette boite c’est de vendre de la pub. Si tu quitte leur galaxie de sites tu ne cliquera plus sur leurs pubs…

  12. Ca a l’air sympa ! Je veux bien tester avant les autres.. Et écrire un article dessus :)

  13. snif j’aurais voulu tester si une personne a une invitation en rab

  14. mrwebjunkiecommentaires mrwebjunkie on

    Ben, voilà, encore trop lent !… Dommage,… j’aurais bien voulu tester ce nouveau service qui m’a l’air bien sympa… Merci pour tous ces bons articles dont vous nous faîtes profiter !

  15. Pingback: Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations | Applications du Net | Scoop.it

  16. Pingback: Jolicloud Me, pour indexer votre vie numérique dans votre nuage personnel + 5 invitations | Web Dev News | Scoop.it

  17. Réussi à m’inscrire sans problème et sans invitation. Merci pour la découverte de ce précieux service que je ne connaissais pas.
    Je vais m’empresser de le tester.

  18. Bonjour ;-) je ne veux pas être vieux jeu mais il y a de ça 10 ans avec un ami nous avons pas mal discuté du cloudinglife (appli, donneés, messagerie, musique, etc) pendant que nous vivions les bonnes heures du pear to pear et de notre presence sur internet via un pseudonyme (nous avions encore conscience du privé et du public)… Pour moi le clouding est une forme de stockage contrôlé par les grandes instances économique du web (apple, google, etc.), effectivement que votre vie, vos documents pour être moins barbare seront utilisés a une fin économique, utiliser vos donnés pour capitaliser, voir l’empire facebook qui est un bon exemple. Au lendemain de la mort de l’internet indépendant, apres 10 ans de lavage de cerveaux afin que tout un chacun s’illustre sur la toile afin d’etre cultivé comme des poireaux (voir l’image du champs des humains connectés dans les machines dans le film Matrix – c’est une bonne métaphore si nous retirons l’esthetique apocalyptique et paranoiaque), la question du clouding computruc ou du DD qui crash est une économie de la peur et de l’amnésie. Le PtoP « était » une mécanique à l’usage qui s’apparente au clouding (nuageux), le pair à pair est incontrôlable aux industriels et ce qui gère les étoiles, le privé est diabolisé, du privé au privé, nous sommes passé du privé au public (si tu ne t’affiche pas c’est que tu as quelques choses à cacher à te reprocher, encore l’économie de la peur), nous sommes en phase de devenir des éléments tout public qui constitu un ensemble nuageux qui cré et alimente le capital. Pour certaines personnes, ils ont les parachutes dorés, d’autres se font exploités en s’inscrivant et en alimentant les services des reseaux « sociaux » au nom d’un narcissisme morbide, des pirates (plus en mer mais dans les cieux) se battent pour sauvegarder le peu de notre matière intime qui nous reste (ca c’est un autre débat sur l’industrie du film et de la musique qui ne veulent pas changer leur modèle économique pour garder au chaud leur dieux) et il y en a comme moi qui s’aperçoit que leurs données ne sont plus accessible pour retour en local a moins d’installer sa messagerie gmail en local via Thunderbird, prend son velo avec une cle usb mis surement et consciensieusenent dans une poche du pantalon afin d’aller voir un ami, pas un friend, pour partager des photos, des videos persinnellement realiser avec son propre regard et vous savez ce que je me dis sur mon velo ? Qu’est ce qu’il est bon cet air qui passe sur ma peau, qu’est ce que c’est bon ce soleil sur ma peau, c’est incroyable de ressentir ce que nous offre ce ciel bleu aujourd’hui, pas un nuage à l’horizon qui viendra perturber ma journée. :)

  19. Jolicloud Me, lol. J’ai découvert ce site (Jolicloud) sur un site us qui se foutait de la gueule de ce site.
    Je connaissais http://www.netvibe.com que j’utilise pas mal. Mais concernant Jolicloud Me, et on ne peut rien créer comme élément. Est ce un bug, ou c’est tout simplement comme ca ? Il ne fait que pomper des infos sur les sites dit réseaux sociaux ?

  20. Pingback: Jolicloud Me qui indexe votre vie numérique dans votre nuage disponible sur iOS

  21. Pingback: Jolicloud Me lance son application iOS

Lire les articles précédents :
ny times timeline
Nouvelle Timeline : Facebook vous incite à aller voir ailleurs

Ce n'est plus une surprise pour personne : la nouvelle Timeline arrive dans quelques jours et sera imposée à toutes...

Fermer