Kevin Lynch, l’actuel CTO d’Adobe, passe chez Apple

Kevin Lynch, le directeur de la technologie (CTO) chez Adobe Systems a annoncé hier son départ vers Apple, où il tiendra le poste de vice-président des technologies.

Dans un premier temps annoncée par la chaîne américaine CNBC, l’information a rapidement été confirmée par Adobe, qui indique que Kevin Lynch quittera ses fonctions le 22 mars pour rejoindre Apple. De même, un remplacement du poste que Lynch laisse manquant n’est pour le moment pas envisagé, et ce seront ainsi l’actuel CEO de la compagnie, Shantanu Narayen, ainsi que le vice-président sénior Bryan Lamkin qui s’en répartiront les charges.

Apple et le concerné n’ont pour le moment pas souhaité apporter de commentaire à cette nouvelle.

Une fois chez Apple, Lynch aura le rôle de vice-président de la division Technologie de la firme, et sera sous la responsabilité directe de Bob Mansfield. Créée en octobre 2012, suite à un grand ménage et remaniement de l’organisation d’Apple par Tim Cook après le fiasco de l’appli Maps, cette branche regroupe les équipes spécialisées dans les transmissions sans fil et les semi-conducteurs — de qui dépendent principalement les puces qui seront intégrées dans les futurs produits marqués de la pomme.

Depuis son arrivée chez Adobe en 2005 à la suite du rachat de Macromedia, Kevin Lynch travaillait principalement sur les technologies du cloud et la gestion du multi-screen. Il est particulièrement mieux connu pour s’être pendant longtemps présenté comme l’un des grands défenseurs de Flash, et avait été à l’époque jusqu’à critiquer Steve Jobs sur sa politique de refus du support de cette technologie sur l’iPhone et l’iPad.

En bons termes avec Phil Schiller, vice-président du marketing chez Apple, qu’il connaît depuis l’époque de Macromedia où ils travaillaient ensemble, Lynch ne devrait finalement pas avoir trop de mal à trouver ses marques chez le géant de Cupertino.

(Source)


3 commentaires

  1. Après l’épisode flash vs apple…mais bon Kevin Lynch n’était pas forcément le seul à défendre Flash, puis il est recruté pour ses compétences et ce qu’il a mis en place chez Adobe.

    Mais pas sur que Steve Jobs apprécierai son arrivée aujourd’hui…

  2. Pingback: Transfert sensible : Le Mr « Technologie » d'Adobe rejoint Apple - ITespresso.fr

Send this to friend

Lire les articles précédents :
cia
Amazon vient de décrocher un contrat de 600 millions de dollars. Son client : la CIA

Amazon aurait signé un contrat de 600 millions de dollars sur 10 ans pour mettre en place un réseau de...

Fermer