Kim Dotcom rĂ©clame 6 millions de dollars de dommages et intĂ©rĂȘts Ă  la Nouvelle ZĂ©lande

Kim Dotcom contre-attaque : le mogul du stockage de fichiers a dĂ©posĂ© une plainte contre le gouvernement nĂ©ozĂ©landais pour les circonstances « spectaculaires » de son arrestation de 2012 ainsi que pour des pratiques illĂ©gales d’espionnage.

Cette semaine, le New Zealand Herald a pu se procurer des documents concernant une plainte dĂ©posĂ©e par Kim Dotcom contre le gouvernement du pays. Les documents en question Ă©voquent les circonstances spectaculaires de son arrestation (façon SWAT) et des pratiques d’espionnage qui Ă©taient, Ă  l’époque, illĂ©gales.

L’intervention aurait Ă©tĂ© d’une violence inouĂŻe, avec des portes et des mĂȘme des murs brisĂ©s, ravageant ainsi la propriĂ©tĂ© de Kim Dotcom. S’adressant au site WIRED, l’entrepreneur a dĂ©clarĂ© « N’oubliez pas, je ne suis pas un terroriste ».

La femme de celui-ci, Mona Dotcom, enceinte de jumeaux, aurait Ă©tĂ© sĂ©parĂ©e de force de ses trois jeunes enfants et emmenĂ©e Ă  l’extĂ©rieur. Quant Ă  Kim, il aurait Ă©tĂ© mis Ă  terre, subissant des blessures lĂ©gĂšres, alors qu’il n’aurait affichĂ© aucune rĂ©sistance. En bref, l’arrestation aurait causĂ© des dommages matĂ©riels sur la rĂ©sidence et sur les biens de l’entrepreneur (matĂ©riel informatique, serveurs, etc.). L’usage excessif de la violence n’aurait pas Ă©tĂ© justifiĂ© et serait mĂȘme illĂ©gal.

Mais outre l’aspect « SWAT » de l’arrestation, la plainte dĂ©posĂ©e par Kim Dotcom (mais pas uniquement lui) Ă©voque Ă©galement des pratiques d’espionnages illĂ©gales par le GCSB, une version nĂ©ozĂ©landaise de la NSA.

Pour tout cela, Kim Dotcom estimerait qu’il doit ĂȘtre dĂ©dommagĂ© Ă  hauteur de 6 millions de dollars nĂ©ozĂ©landais (4.85 millions de dollars US – 3.67 millions d’euros). Cette affaire pourrait ĂȘtre entendue au mois de mars, avant l’audience concernant l’extradition de Kim Dotcom.

Ces documents ont Ă©tĂ© dĂ©posĂ©s Ă  la Haute Cours de Justice d’Auckland au mois d’avril 2013 mais n’ont Ă©tĂ© rendues publiques que trĂšs rĂ©cemment. Kim Dotcom va-t-il ĂȘtre dĂ©dommagé ? En tous cas, le New Zealand Herald estime que c’est le contribuable nĂ©ozĂ©landais qui va payer les pots cassĂ©s, si c’est le cas.

Voir les trois fichiers uploadés par le New Zealand Herald : 1, 2, 3.

(Source)


3 commentaires

  1. luckygulli

    En mĂȘme temps, c’est vrai qu’arrĂȘter un entrepreneur en cassant la baraque, c’est pas trĂšs normal… Mais n’y avait-il pas des suspicions concertant un paiement d’armes ?

  2. Pour moi, ce mec est complétement taré..

    Mais il a une énorme paire de coronÚs depuis le début!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nokia Create : le nouveau concours d’applis de Nokia (Microsoft)

Nokia, (ou plutÎt Microsoft ?), organise un concours pour les développeurs Windows Phone du monde entier. La compétition Nokia Create...

Fermer