Kim Kardashian paierait un professionnel de la retouche photo 100.000 dollars par an pour embellir ses selfies

Kim Kardashian n’est pas complètement satisfaite de ses selfies. Avec un peu d’argent, tout s’arrange…

kim kardashian

On connait maintenant le tarif annuel de la vacuité : 100.000 dollars.

C’est en tout cas ce qu’affirme « une source » à un site de potins US, repris par le plus sérieux Business Insider. Kim Kardashian, la starlette que vous voyez généralement à la une des magazines, sites people et sur les réseaux sociaux en train de montrer son popotin ou de se tirer le portrait à l’aide de son smartphone, s’est déjà fait prendre la main dans le pot de confiture en plein flag de retouche de ses photos.

Jusque-là, rien de très étonnant ni de très méchant : elle n’est certainement pas la seule à corriger ses quelques défauts esthétiques sur ses clichés, tout le monde fait ça, jusqu’à parfois atteindre des sommets de ridicule surréaliste. Là où cela devient amusant, c’est que selon le site pipole mentionné plus haut (sans fournir aucune preuve ni moyen de vérifier cependant), constatant que les amis sur lesquels elle comptait pour retoucher ses selfies ne pouvaient pas suivre le rythme et n’étaient pas à sa disposition 24/7, elle aurait décidé de recruter un professionnel de la retouche, corvéable à volonté, qu’elle rémunérerait 100.000 dollars par an pour la photoshopper avant de l’immortaliser sur Instagram, entre autres.

Cela étant, comme le rappelle Business Insider, n’oublions pas que le selfie est un véritable fonds de commerce chez cette intellectuelle de haut vol, puisqu’elle devrait sortir en avril prochain un bouquin de 352 pages intitulé « Selfish » (wow !), regroupant ses meilleurs autoportraits.

Un grand moment de lecture en perspective 🙂

(source)

Photo : Instagram


5 commentaires

  1. Ce n’est pas étonnant, et il est fort probable que de nombreuses autres starlettes trichent de cette manière 😉

  2. Patos le fourbe on

    En même temps, quand on est moche et qu’on a un gros popotin, une fois qu’on a fait croire qu’on était belle on est coincée, obligée de tout retoucher.

  3. 100 000$ par an, c’est cher mais cela devait inclure une close de confidentialité je suppose… Dommage pour elle, quelqu’un à ébruité son secret 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
braineet
Comment crowdsourcer l’innovation auprès de ses clients avec Braineet ?

Braineet est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

Fermer