Kindle Voyage : la nouvelle liseuse haut de gamme d’Amazon

Amazon vient de lever le voile sur une nouvelle liseuse qui pourrait rapidement trouver sa place dans la poche de votre veste, ou dans votre sac.

Amazon est un acteur incontournable sur le marché de la lecture numérique. Il l’a d’ailleurs prouvé l’été dernier en lançant une nouvelle offre dont vous avez peut-être entendu parler et pour cause puisqu’elle est aux ebooks ce que Netflix est aux films et aux séries. Son nom ? Kindle Unlimited.

kindle-voyage

Et aujourd’hui, le géant américain vient de frapper une nouvelle fois en présentant sa toute dernière liseuse numérique, une liseuse qui ne manque pas d’atouts pour séduire.

Si le Kindle Voyage ressemble beaucoup à ses prédécesseurs, il est aussi beaucoup plus mince que ces derniers puisque son épaisseur n’excède pas les 7,6 mm.

Un encombrement réduit, un écran mieux défini et quelques bricoles en plus

Pas mal, mais son véritable atout, c’est finalement son écran. Doté d’une diagonale de 6 pouces, il atteint effectivement une densité de pixels de 300 ppp, avec pas moins de 16 nuances de gris derrière. Là dessus, Amazon a aussi intégré un système d’éclairage dont l’intensité variera en fonction de la lumière ambiante.

Il sera ainsi possible d’utiliser le Voyage pour lire dans l’obscurité la plus complète.

Pas mal, et ce n’est pas encore fini puisque la liseuse profite aussi de la technologie PagePress. Pour passer de page en page, il vous suffira donc de tapoter doucement sur le côté de la tablette. Moins d’efforts, pour plus de confort, en somme.

Côté stockage, il sera possible de compter sur 4 Go de mémoire interne. Le Kindle Voyage sera capable de lire plusieurs formats différents : AZW, TXT, PDF, AZW3, MOBI, PRC, HTML, DOC, DOCX, JPEG, GIF, PNG, etc.

Derrière, Amazon annonce une autonomie de six semaines, pour une demie heure de lecture par jour.

Le Voyage se déclinera en deux versions. Pour le modèle WiFi, il faudra débourser 199$, contre 269$ pour le modèle WiFi + 3G. Attention cependant car ces tarifs prennent en compte les offres spéciales. Si vous ne voulez pas de publicités sur votre liseuse, il faudra respectivement débourser 219$ ou 289$.

Seuls les américains peuvent en profiter pour le moment, mais elle ne devrait pas tarder à arriver en Europe. Plus d’infos à cette adresse.

Cher ? C’est sûr mais vous pourrez aussi vous rabattre sur le Kindle Paperwhite, proposé à 119$, ou encore sur le Kindle Touch, dont le prix est désormais fixé à 79$.


7 commentaires

  1. Pingback: Kindle Fire HD & HDX : de nouveaux modèles plus accessibles

  2. Je suis peut être vieux jeux mais je suis contre la liseuse depuis le début je la trouve comme un objet banale peu utile et le plus grand problème des liseuses c’est l’autonomie
    Mon père par exemple avale les livre comme des petits pains donc il doit toujours recharger son kindle !

  3. je trouve dommage d’encenser toujours le kindle sans jamais citer ses défauts. c’est tout de même la seule liseuse au format fermé ! on peut passer ses livres d’un kobo à un cybook et vice-versa, mais pas d’un kindle à un kobo…
    par ailleurs, l’éclairage de jour ne sert généralement à rien. et de nuit, il vaut mieux qu’il soit au minimum pour ne pas s’exploser les yeux. du coup, je ne vois pas trop l’intérêt de l’ajustage automatique…

  4. Perso, je ne suis pas très fan des Kindle. Je trouve que c’est aussi pratique de lire quelques livres sur sa tablette sans avoir à transporter un Kindle en plus. Il vaut mieux voyager léger !

  5. @CAMILLE : Je pense que tout dépend de l’usage. Pour les lecteurs intensifs, la tablette peut être un obstacle, notamment à cause de son écran. Il entrainera plus facilement une fatigue oculaire, et il sera aussi moins lisible en plein soleil.

  6. Après un mois d’utilisation intensive, je suis déçu sur l’autonomie mais surtout j’ai un peu mal à la tête.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Opera Max
Mediatek va intégrer la solution Opera Max sur ses nouveaux SoC

Mediatek et Opera s’associent pour réduire la consommation de données des smartphones.

Fermer