Knox 2.0 est maintenant disponible… sur le Galaxy S5

Le déploiement de la nouvelle version de Knox a commencé, mais tout le monde ne peut pas encore en profiter.

Samsung a frappé très fort lors du dernier Mobile World Congress en présentant un nouveau terminal positionné sur le haut de gamme, deux montres connectées et un coach électronique en prime. Pas mal, non ? C’est vrai, mais le constructeur a également levé le voile sur une solution logicielle pensée pour les professionnels et pour les entreprises : Knox 2.0.

Samsung Knox 2.0

Knox se présente à la base sous la forme d’un conteneur chiffré qui va pouvoir accueillir des documents mais également des applications. L’idée étant finalement de dissocier les contenus personnels des fichiers professionnels. Une solution globalement similaire à ce que propose BlackBerry avec Balance.

Plus complet, plus sécurisé et plus flexible

Knox 2.0, lui, va encore plus loin que son prédécesseur. Première nouveauté et pas des moindres, il s’appuie désormais sur un système d’identification en deux étapes. Pour accéder à son espace protégé, l’utilisateur devra ainsi saisir un code et placer en plus son doigt sur le lecteur d’empreintes digitales intégré au Galaxy S5.

Mais le meilleur reste à venir car Knox 2.0 sera également capable de gérer plusieurs conteneurs différents et donc plusieurs bureaux virtuels.

Tout le monde n’en aura pas forcément l’utilité, certes, mais cette fonction devrait intéresser les indépendants qui doivent régulièrement jongler avec plusieurs missions et donc avec plusieurs clients / employeurs. Même chose dans les grands groupes, et pour toutes les personnes polyvalentes ayant tendance à cumuler les casquettes.

La première version de l’outil souffrait d’une limitation de taille. Seules certaines applications étaient effectivement supportées par Knox. Avec cette nouvelle mouture, les choses seront différentes et tous les outils supportant le framework multi-utilisateur d’Android seront compatibles avec la solution.

Knox 2.0 jouera enfin un rôle défensif puisqu’il scrutera en permanence le noyau Linux afin de s’assurer qu’il ne soit pas mis à mal par un virus ou un malware.

Voilà pour les grandes lignes. Sinon, pour les détails, et bien sachez que Knox 2.0 intègre aussi deux ou trois bricoles de plus, comme une fonction de prise en main à distance, le support des VPN ou même la gestion des certificats.

Crédits Photo


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend