Kyocera DuraForce Pro : entre le smartphone et l’action cam

Kyocera vient de présenter un nouvel appareil très intéressant qui se positionne à mi-chemin entre le smartphone et l’action cam.

kyocera

La marque japonaise n’est pas encore très connue en Europe, ni même en France, mais elle dispose d’une solide réputation en Asie, et notamment au Japon. Elle ne se focalise d’ailleurs pas uniquement sur le segment des smartphones puisqu’elle produit aussi des composants électroniques, des équipements de bureau, des copieurs ou même des cellules photovoltaïque.

En 1983, Kyocera a souhaité étendre son activité en rachetant l’entreprise Yashica, une entreprise spécialisée dans la fabrication de produits photographique. Si elle a cessé ses activités quelques années plus tard en 2005, elle a tout de même permis à l’entreprise nippone d’acquérir un certain savoir-faire en matière de photo.

Kyocera DuraForce Pro : construit pour durer

Un savoir-faire dont semble hériter le Kyocera DuraForce Pro.

Attendu pour l’automne, cet appareil se présente sous la forme d’un smartphone pensé pour les baroudeurs et les sportifs. Il hérite effectivement d’une coque durcie qui lui permettra d’encaisser les chocs et les chutes, mais il est aussi traité pour résister à la poussière, aux éclaboussures et même aux immersions.

Kyocera n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié puisqu’il bénéficie des certifications IP68 et Military Standard 810G.

Sur le plan technique, l’appareil est équipé d’un écran de 5 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, et donc du 1 920 x 1 080. Il est aussi propulsé par un SoC octo-coeur Snapdragon 617 couplé à 2 Go de mémoire vive, avec 32 Go de stockage derrière.

Kyocera a mis l’accent sur l’autonomie et le DuraForce Duo embarque ainsi une belle batterie de 3 240 mAh compatible avec le QuickCharge 2.0. Le téléphone devrait donc être capable de tenir un bon moment sur ses réserves.

Mais ce n’est pas le plus intéressant car l’appareil est aussi doté d’un capteur de 13 millions de pixels couronné d’une optique grand angle 135 degrés, un capteur qui s’accompagne de plusieurs modes de prises de vue et notamment d’un pour capturer de beaux ralentis.

En outre, le constructeur l’a équipé d’une coque compatible avec les supports d’action cam les plus courants. Grâce à elle, le terminal pourra être accroché à un VTT ou même à un casque sans la moindre difficulté. Il n’offrira sans doute pas un rendu équivalent à celui d’une GoPro, mais il devrait tout de même intéresser les amateurs de sensations fortes.

Il subsiste malheureusement deux inconnues dans la grande équation du DuraForce Pro : le prix de l’appareil et sa date de disponibilité.

Un commentaire

  1. J’ai contacté Kyocera à propos de ce smartphone, voici leur réponse :

    Thank you for contacting Kyocera Communications Inc. This email message is in regards your previous email.
    We are sorry to inform that all the Kyocera devices that you see on our website are designed to work for specific carriers in the United States.
    For more information on Kyocera Products on your area we suggest for you to visit http://global.kyocera.com/
    We have been working in many assistance requests, and this is why we took a bit longer than expected; however, we do apologize for the delay and assure you will receive the same quality service as the customers ahead of you received.

    J’avais fait des développements sur le Toughshield R500, qui était un bon produit en durci, mais ce produit me semble particulièrement complet, par rapport aux produits plus généralistes.

    Son seul défaut est son manque de RAM. Comme souvent, les constructeurs semblent penser qu’un smartphone n’est conçu que pour faire fonctionner son OS. Donc pas de RAM supplémentaire pour des logiciels.
    Dommage, même si on commence à voir des smartphone avec 4Go de RAM, voir 6Go…

Répondre

Lire les articles précédents :
Un premier arrêté anti-Pokémon en France
Le village de Bressolles dans l’Ain lance un arrêté municipal anti-Pokémon

La commune de Bressolles ne vous dit certainement rien et on ne pourrait pas vous en blâmer puisque ce village,...

Fermer