La cigarette électronique risque de lourdes restrictions

La cigarette électronique pourrait bien subir de nombreuses restrictions semblables à sa cousine faite de papier et de tabac.

La cigarette électronique risque bien de subir un sévère claque de la part du gouvernement. N’allant pas jusqu’à l’interdiction, l’État a tout de même décidé de l’encadrer (très) sévèrement. C’est en tout cas ce que préconise un rapport transmis aujourd’hui au ministère de la Santé.

Voici ce que propose ledit rapport, vous remarquerez une ressemblance assez frappante avec la cigarette classique. :

  • Interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.
  • Vente interdite aux mineurs.
  • Mêmes restrictions que le tabac sur la publicité.
  • Normes à mettre en place pour les fabricants et vendeurs agréés.

Le danger potentiel présenté par ce type de gadget ne réside pas dans la fumée que l’on produit en « vapotant » (fumer sur une cigarette électronique) mais peut-être bien dans l’accessibilité aux plus jeunes qui peuvent ainsi s’introduire au tabac. Elle reste tout de même un moyen peu dangereux pour tenter d’arrêter de fumer.

ECig

L’appareil a été, depuis son invention en 2003 par Hon Lik (un pharmacien chinois), interdit dans 13 pays différents. Certains d’entre eux sont assez limite sur les libertés mais d’autres sont plutôt étonnants. On retrouve : l’Arabie saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, l’Egypte, Hong Kong, la Jordanie, le Liban, le Mexique, Panama et la Turquie. Pire encore, à Hong Kong la simple possession d’une cigarette électronique peut être passible de 10.000€ d’amende et deux ans de prison.

Si Marisol Touraine, ministre de la Santé, décide d’appliquer ces recommandations, c’est toute une industrie qui serait touchée. Depuis l’apparition de cette cigarette high-tech, 150 magasins spécialisés ont ouvert en France et on compterait pas moins d’un million d’utilisateurs/consommateurs dans notre pays.

(sources [1],[2])


40 commentaires

  1. Je comprends tout à fait cette interdiction vers la population mineure. Si il y a bien une chose de bête aujourd’hui, c’est qu’un jeune de 16 ans ne puissent pas aller acheter des cigarettes « normales » (papier et tabac) pour aller au magasin d’a coté pour acheter une cigarette électronique avec un dosage en nicotine (important ou non d’ailleur) – par contre pour l’interdiction dans les lieux publics je trouverai ça dommage que cela passe : vapoter ne gène en rien les autres personnes autour à mon avis, car il n’y a pas d’odeurs, ou sinon c’est avec un parfum de fraise, de pomme, etc… Donc plutôt agréable finalement. Personnellement je pratique le billard en compétition, donc je passe beaucoup de temps dans les salles de billard, et vapoter permet de rester jouer plus longtemps sans avoir à sortir

  2. Cet article semble oublier les points très positifs de cette étude :
    Рla tr̬s faible nocivit̩ de la e-cig est retenu et reconnue ;
    – la préconisation de l’interdiction non retenue ;
    Рla vente hors pharmacie sugg̩r̩e ;
    – l’obligation d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) écartée ;
    Рle rapport sugg̬re de ne pas suivre la possible directive europ̩enne qui pr̩conise un taux maximum de 4mg/ml de nicotine.

    Et enfin, le rapport suggère des bouteilles de e-liquide de 18mg/ml et de 30ml de contenance, ce qui est le standard du marché.

    Bref, il y a énormément de bon dans ce rapport, pour peu qu’on se donne la peine de le lire… Ce qui ne semble pas être le cas de l’auteur de cet article. Ce n’est pas parfait, et les revendeurs devront sans doutes avoir une licence spécifique dans les années à venir, mais à voir toujours le verre au quart vide, on avance pas…

    Et je dis ceci, je ne suis en rien un copain de Mr Dautzenberg, et je suis moi-même revendeur de e-cig, juste histoire d’être clair et transparent sur le sujet.

  3. Oui, les e-liquides nicotinés sont interdits au canada… Merci Santé-Canada !
    Ceci dit, cela n’empêche pas, effectivement, les e-liquides de circuler, et les boutiques en ligne d’avoir pignon sur rue… A n’y rien comprendre !

  4. Bonjour,
    Concernant l’interdiction dans les lieux publics, le problème c’est de savoir de quels lieux publics on parle.
    Dans une boutique de e-cig ? Ce serait débile. Dans un Billard club ? Probablement débile également. Au restaurant ? Je peux vous assurer que si je vapote un mélange Melon-pêche, en tatanant à 12W sur un Provari avec un atomiseur Genesis, le gars qui manque du Bourguignon à coté, il va faire la tronche, que ce soit pour l’odeur ou la vapeur 😉 Et on ne pourra pas lui donner tors !
    Après c’est effectivement débattable. A titre personnel je vapote depuis 2 ans et je me suis toujours interdit de vapoter à l’intérieur dans les lieux publics.
    Je comprends le sens de votre article, mais le coté « lourdes restrictions » me parait exagéré (elles ne sont pas si lourdes que cela au final, sauf quand on joue au billard !). L’avenir de la e-cig est assuré, grâce à ce rapport, et sa reconnaissance actée. Je préfère ces « lourdes restrictions » à une « petite interdiction » 😉 A bon entendeur !

  5. C’est être mal informé que de prétendre que la cigarette électronique soit inoffensive :

    1 – elle contient de la nicotine d’origine incontrôlée et en dose allant jusqu’à 10 fois celle qu’on trouve dans une cigarette. Faut-il rappeler que la cigarette cause des cancers à cause de certaines substances mais aussi des accidents cardiaques à cause de la nicotine.

    2 Рquand on vapote, on inhale un produit vecteur qui est une vari̩t̩ chimique de d̩givrant (̩thyl̬ne glycol).

    3 Рquand on vapote on perd la notion de quantit̩ avec une clop casi infinie.

    Bref, à chacun de choisir sa fatalité à condition de le faire en toute connaissance. Mon conseil : mangez des pistaches !

  6. Je trouve ça bien qu’un rapport sorte enfin et réglemente la cigarette électronique. Même si elle reste moins dangereuse et nocive que la vraie cigarette, elle n’est pas 100% et il serait bien d’y voir un peu plus clair dans tout cela !
    Interdire dans les lieux publics, oui et non.
    Non : dans des lieux où l’on peut utiliser librement son téléphone, par exemple
    Oui : dans les lieux où le téléphone est interdit (je pense au cinéma par exemple, j’ai été à côté d’un vapoteur pendant tout un film et ce n’était pas agréable, l’odeur et la petite lumière du coin de l’œil…)
    Je chipote, mais c’est comme tout, si les gens étaient respectueux, il n’y aurait pas besoin de réglementer tout et rien.

  7. Dadoo, vous dites n’importe quoi…
    L’Ethylène Glycol est toxique, en effet, mais ce n’est pas ceci qui est dans les e-liquides, mais du Propylène Glycol. Nom similaire, effets différents… Je vous renvoi vers Wikipedia qui précise clairement la différence, et le Magazine de la Santé, qui a traité du sujet et également précisé la différence…
    Pour le reste, la nicotine est toxique, mais pas nocive (pas d’effets à terme, si ce n’est un risque d’empoisonnement si pris à trop grosse dose trop rapidement, tout comme la cafféine…)
    Je vous invite à lire de foutu rapport au lieu d’énoncer des lieux communs qui montrent une culture très limitée du sujet… Je ne prétends pas que l’inocuité de la e-cig est prouvée, mais la nocivité, si nocivité il y a est évaluée par l’université de Boston, spécialisée sur le sujet, et confirmée par les relevés de l’équipe de Mr Dautzenberg, comme 1000 fois inférieure à la véritable cigarette…
    Tout ce que je dis ici est vérifiable, il vous faudra juste user de google, si l’envie de cesser de répandre des contre-vérités vous tente 😉
    A+

  8. Bonjour,
    Je pense que si on arrête la cigarette, on devra l’arrêter définitivement, pas juste pour remplacer par la cigarette électronique.
    De cette façon, a mon avis on ne fait rien pour arrêter de fumer.

    Alexandre

  9. christophe on

    le boeuf que l’ont mange bourré d’antibiotique est aussi dangereux pour la santé

  10. Je comprends ces interdictions. Pour moi, cigarette électronique et cigarette, même combat! Je ne vois pas pourquoi les gens pourraient « vapoter » dans les lieux publics, ce serait injuste vis-à-vis des fumeurs de cigarettes classiques.

  11. Pfff j’en ai marre de ces p*tains de lobbies qui réjentent le monde, je suis fumeur, mais que l’etat interdise la clope tout ou permettent aux fumeurs de ralentir leur « mort a petit feu » au lieu d’interdir l’e-cig!

  12. Alexandre et Natalie, vois semblez confondre le probleme… arreter de fumer ou litter contre le tabagisme n’est pas une fin en soit. Le probleme de la.clope est que ca TUE DES GENS !!
    Bref lisez ce rapport et reflechissez… Au lieu de vous faire les appotre du Quit or Die cher a certains extremistes americains, vous comprendrez peut-etre que si la cigarette est un moyen de sauver des vies il serait dommage de l’entraver… Mais effectivement cela demande un minimum de reflexion…
    Natalie, les regimes.sauv

  13. Natalie, la dictature de la minceur tue combien d’adolescentes en france chaque année ? Je n’ai pas les chiffres mais plus que la ecig… je dis ca comme ca…

  14. Les restrictions semblables à la cigarette en papier est tout à fait normal. Que l’on fume une véritable cigarette ou une électronique, ça change rien au fait de fumer. Le combat doit être d’arrêter pour celui qui le veut vraiment sans trouver d’autre alternative à la cigarette. De plus, la cigarette électronique n’a jusqu’à aujourd’hui pas été validé par la santé publique. Attendons de voir ça dans quelques mois.

  15. Merci pour cet article! La cigarette électronique va peut être subir des restrictions, et pas si négatives que cela je trouve, mais au moins elle n’ai pas interdite comme dans d’autres pays. Je pense qu’elle est moins nocif pour un fumeur qui décide de passer à celle ci à la place des cigarettes normales.

  16. @Anthony Ce n’est pas parce qu’on pratique une défume qui fonctionne qu’on a le droit de faire suer tout le monde dans un bar par ex. N’oubliez pas que la majorité des gens sont non fumeur et non vapoteurs.
    @ Myriam Nous (je) ne menons pas de combat. La clope, ça tue, le vapo non. Jamais je n’ai eu une sensation de combat, de souffrance depuis que je vape. Que du plaisir, plaisir de faire de gros nuages, plaisir de retrouver des poumons d’enfer. Au moins de quoi on devrait souffrir pour ce passer de la clope. J’ai même très souvent l’impression que ça dérange certains qu’on soit content, qu’on en bave pas.
    Quant à l’addiction, et alors ? Combien de café on s’envoie dans la journée …
    Pour ce qui est de la santé publique, pas d’inquétude, dès que les labos auront trouvé le moyen de mettre la main sur la marché des liquides (voir recommandation n20 du rapport), vous verrez que la vapote deviendra miraculeusement bonne pour la santé 😉
    Bonne défume à tous, restez cool

  17. Sérieusement le rapport est loin d’être restrictif et les précisions apportés par les rapporteurs lors du dernier colloque organisé par le réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions (RESPADD) et la Direction générale de la santé dans le cadre de la journée mondiale sans tabac montre bien que les rapporteurs sont conscients que la cigarette électronique est potentiellement une révolution : http://www.absolut-vapor.com/a.....-la-sante/
    …mais qu’il faut bien entendu surveiller et mieux étudier notamment au niveau de son impact sur la santé sur le long terme.

  18. Bonjour,
    Ce rapport est bien plus positif pour la cigarette électronique que vous ne le laissez entendre.
    Tout d’abord, le point le plus important et que la cigarette électronique serait bien meilleure pour la santé que la cigarette classique et qu’elle est fortement recommandée aux fumeurs pour arrêter complètement ou diminuer. Ce n’est pas rien!
    La mise en place d’une réglementation pour la vente devrait de plus soutenir le développement actuel dans des boutiques spécialisée. L’accent sera sans aucun doute porté sur la provenance du e-liquide (ce que l’on fume) pour l’obtention de l’agrément et cela devrait fortement développer la commercialisation de liquide fabriqués en France et supprimer la distribution de liquide asiatique dont on ne sais pas ce qu’il y a dedans.
    L’interdiction dans les lieux publics est à débattre puisque le produit semble inoffensif mais cela semble cohérent avec une politique d’arrêt du tabac, cela a du sens.
    Pour l’interdiction aux mineurs, cela semble également normale.
    Donc au final un rapport très positif pour les revendeurs de cigarettes électroniques.
    Le point le plus important étant bien évidement l’effet sur la santé.

  19. Le gouvernement va bientôt nous mettre une belle taxe sur la cigarette electronique, ça ne fait absolument aucun doute 😉
    En attendant, a défaut de réellement avoir des belles études sur les impacts de l’objet et du produit vaporisé, je peux vous affirmer personnellement que c’est grâce à elle que j’ai arrêté de fumer en novembre, et que je me sens réellement mieux depuis que j’ai aussi abandonné le modèle electronique en avril. Je recommande donc, mais attention à ne pas la garder trop longtemps comme substitut.

  20. élodie on

    Je ne vois rien d’étonnant à ce que la e-cigarette soit interdite dans l’enceinte des lieux publics. Les vapoteurs peuvent s’abstenir ou sortir à l’extérieur. C’est pour un grand nombre de vapoteur une question de bon sens comme il l’est précisé dans cet article :
    http://www.breizh-e-cig.fr/art.....blics.html
    Il est recommandé d’éviter de gêner les autres en faisant usage de sa cigarette électronique.

  21. Les 4 interdictions sont bien normales, surtout l’interdiction aux mineurs.

    Par contre j’ai pu me rendre compte que c’était efficace pour les fumeurs qui veulent diminuer leur dose par jour car le taux de nicotine peut être réglé contrairement aux cigarettes ordinaires.

  22. je m’en doutais, c’est une belle riposte, l’industrie du tabac doit se frotter les mains, et aussi l’État qui en cette periode de crise ne peut pas se priver de cette énorme recette fiscale @bloupsMB

  23. C’est normal que ca tombe, et honnetement, les vapoteurs ne s’en sortent pas trop mal pour l’instant. Ca aurait pu etre bien pire (les buralistes, par exemple, auraient bien aimé récupérer tout le marché !). Au moins, pour l’instant, ce n’est pas complètement verrouillé.

  24. Un rapport plus que positif pour la cigarette électronique.

    Autre point positif, la vente aux mineurs. La plupart des boutiques interdisent la vente aux mineurs et aux femmes enceintes.

    Et puis, quand on voit que Philip Morris annonce sa cigarette électronique pour le second semestre 2013, on pourrait commencer à penser que le produit est surement mieux que ce que l’on en dit.

  25. En lisant les 28 recommandations sur ce blog, http://www.happysmoke.fr/blog/.....cigarette/, je ne trouve pas que ce rapport soit si négatif. L’encadrement est normal, l’interdiction aux mineurs également, pour le reste ce rapport semble confirmer que la cigarette électronique est un outil intéressant pour arrêter de fumer. Les premières recommandations sont tout de même de l’encourager et de ne pas freiner sa diffusion.

  26. Autant je comprends la majorité des recommandations listées ici http://www.cigamania.com/actu/.....le-24.html autant celle concernant l’interdiction dans les lieux publics me dépasse totalement ! Quelle hypocrisie gouvernementale… et pourquoi on interdit pas aussi les voitures 4×4 qui émettent des quantités considérables de CO2 dans l’air de nos villes ?

  27. C’est une bonne mesure, tout comme la droite avait eu une bonne mesure d’interdire la cigarette dans les entreprises; pour les 4×4 je suis d’accord il faut les interdire en ville. C’est quand même drôle comme les fumeurs accusent toujours les autres d’atteindre à leur liberté, alors que eux mêmes attaquent la liberté des non fumeurs en les polluant sans vergogne

  28. Claire168 on

    La France se bat pour une cigarette libre et elle a bien raison ! Si cette nouvelle techno est réellement moins nocive que les cigarettes au tabac alors il est tout a fait normal que les fumeurs puissent y avoir accès, si cela peut sauver des vies tout en faisait des économies a l’État alors il faut y regarder de plus près http://www.my-cigarette-electr.....e-les-deux Vapoter semble être la solution idéale pour les utilisateurs, le gouvernement qui fera des économies sur le long terme, les seuls perdants sont les cigarettiers.

  29. A dadoo et à ceux qui sont en accord avec les restriction attribuées par ce rapport je trouve que aujourd’hui pour une société qui se dit tolérante et ouverte on en viens à des restriction pure et simple.
    Pour ce qui concerne l’usage de la cigarette électronique étant ancien fumeur et vivant avec une personne asthmatique je peut garantir que ce changement effectué ya un ans pour moi et ma moitié ben nous allons beaucoup mieux tous les 2 donc, quand j’entend des inepties comme quoi c’est dérangeant et dangereux pour les non fumeurs c’est des conneries; un faux débat pour laisser le temps à l’état de nous préparer une belle taxation à la française nous en reparlerons dans quelques mois

  30. c’est tout de même incroyable à quel point les pouvoirs publics sont incapables de déterminer si cette innovation est bonne ou mauvaise pour la santé. Si elle est mauvaise alors il faut l’interdire, si elle est bonne, il faut la promouvoir et tout essayer pour qu’un maximum de personne puisse arrêter de fumer des cigarettes classiques.

  31. Il ne faut pas distribuer ce genre de cigarette au moins de 18 ans et respecter cette règle je le conçoit
    Mais comparer la vrai a la cigarette électronique en l interdisant dans les lieux publics ça me dépasse
    http://www.nicotech.fr/content.....ectronique
    Y a tellement d avantage de passer de l’une a l autre et ça se fait facilement

  32. J’en ai ras le cul des restrictions. Autant je comprend que la fumée de cigarette est dérangeante dans les lieux publique. Mais dans les Bar ou dans les discothèques je vois pas en quoi l’odeur des « vapo » peuvent déranger. Bientôt on aura plus le droit de mettre de parfun ou de lâcher une caisse.

  33. L’interdire aux mineurs est une chose bien je pense, en revanche une restriction globale sur le produit qui est plus que fonctionnel à mon gout, serait une véritable erreur.

  34. Il serait bien dommage en tout cas que ce marché tombe aux mains des géants du tabac peut scrupuleux sur le sujet de la santé. De plus quand on cède un marché à des grands groupe c’est l’évasion fiscale assurer. Alors réfléchissez bien avant de casser une fois de plus un tissus dynamique de tpe / pme.

  35. L’article date du 28 Mai mais est toujours autant d’actualité !
    Les prochaines semaines seront déterminantes pour l’avenir des « e-cigarettes ».

  36. Je trouve que la cigarette électronique est quelque chose de merveilleux pour les fumeurs. Cependant, il est important de dire aux non-fumeurs qu’il ne faut pas se voiler la face : ce produit reste dangereux et c’est vraiment beaucoup mieux pour votre santé de ne pas commencer à vapoter !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Crayola Light Marker, stylet pour enfants

Crayola Light Marker est une sorte de crayon magique qui permettra à vos enfants de jouer sur tablette à distance.

Fermer