La cyberguerre de l’Oncle Sam contre l’Etat Islamique est lancée

Voici comment les Etats-Unis vont utiliser leur « Cyber Command » pour attaquer l’Etat Islamique.

US cyber command

Depuis quelques jours, le terme « cyber-bombe » fait le tour des médias. En effet, on a récemment appris que les Etats-Unis utilisent l’US Cyber Command, la version militaire de la NSA, pour attaquer l’Etat Islamique.

Dans un article publié dimanche, le New York Times donne quelques détails (mais pas trop) sur la manière dont le pays de l’Oncle Sam entend mener sa cyberguerre contre l’organisation terroriste la plus dangereuse du monde. L’idée, en substance, est de perturber les communications et la chaîne de commandement de celle-ci.

Selon le Times, l’armée américaine a déjà commencé à placer des « implants » dans les réseaux de communication de l’EI. Et maintenant, elle entend pirater les messages échangés par les membres. Dans certains cas, cela permettra de diriger des combattants vers des zones vulnérables où ils pourront être attaqués par des drones ou des avions de combat. Parfois, cela permettra d’empêcher les transactions ou bien de les détourner pour que des combattants ne soient pas payés. Mais il semblerait également que les Etats-Unis s’attendent à ce que ces cyberattaques aient un effet psychologique. A cause des actions de l’US Cyber Command, l’EI devrait avoir moins confiance en ses moyens de communication, ce qui pourrait la désorganiser et dissuader les nouvelles recrues avec lesquelles elle communique via des outils de messagerie.

Après, il faut savoir que cette méthode ne fait pas l’unanimité. Selon le Times, des cadres de la NSA craignent qu’une fois que les implants seront utilisés pour mener des attaques (et non pour seulement surveiller ?), les membres de l’Etat Islamique vont cesser d’utiliser les moyens de communication corrompus et peut-être même trouver d’autres canaux plus difficiles à hacker.

(Source)


  • Nouveau BMW X3 : plus que jamais, un bébé X5

    La nouvelle génération de X3 pointe le bout de son capot, et plus que jamais aussi bien sur le plan esthétique que technologique, il se positionne comme X5 en réduction. Design qui évolue en douceur Si l’esthétique de la première génération de X3, pour rappel présentée en 2003, jouait la carte du baroudeur plutôt que [... […]

  • Teasing : La prochaine Nissan Leaf compte jouer les trouble-fête

    Bientôt de sortie, la future Nissan Leaf livre ses premiers arguments pour devenir le best-seller électrique, et faire de l'ombre à la Model 3. […]

  • Volkswagen : cinq électriques d’ici 2022, deux surprises privées d’Europe

    Chez Volkswagen, on s’empresse de dégainer l’offensive électrique le plus vite possible. Et visiblement, plus on se rapproche de l’échéance, plus on découvre de nouveaux modèles Une gamme complète Volkswagen Insufflé par la présentation du concept I.D. au Mondial de l’Auto en Septembre 2016, la gamme électrique Volkswagen s’est vue déclinée dans une version Minivan [... […]

Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. La cyberguerre contre daesh n’a en rien été “lancée”. Elle est en place depuis bien longtemps. C’est juste une campagne de com . Merci d’y avoir participé.

Send this to a friend