Facebook a annoncé cette semaine des changements majeurs de ses conditions générales relatives aux promotions. Quel impact pour les agences spécialisées en social media ?

Facebook5 La fin des agences Social Media suite aux changements des règles Facebook ?

Facebook a annoncé cette semaine des changements majeurs de ses conditions générales relatives aux promotions. Pour faire simple, tout ce qui était interdit auparavant est maintenant autorisé, notamment l’organisation d’un concours directement sur une page Facebook et l’utilisation du Like comme système de vote.

Ce revirement de situation surgit juste après le lancement des Embedded Posts, ce qui semble être directement lié. En organisant un concours dans une publication sur votre page, vous allez pouvoir intégrer votre post sur votre site web afin d’encourager les visiteurs de votre site à participer à votre concours Facebook.

Une des principales questions que l’on peut se poser suite à ce changement est de savoir ce que vont devenir les agences Social Media spécialisées dans le développement d’applications Facebook ?

Nous avons interrogé l’une d’entre elles, So-Buzz, afin de savoir si leur activité est en péril.

Son directeur des opérations, Stéphane Boyer, nous indique que ce changement ne concerne principalement que les petites entreprises et les pages Facebook avec peu de fans ou sans réelle stratégie. “La quasi-totalité de nos clients ont compris les enjeux de Facebook et ne sont pas forcément dans une optique d’organiser un simple concours ‘just for fun’, il y a une vraie stratégie derrière chaque opération” explique-t-il. Il ajoute que les concours organisés directement sur les pages Facebook vont rapidement atteindre leurs limites en termes d’originalité, de viralité et de participation. En effet, peu de mécaniques de jeu sont envisageables sans passer par une application, et la gestion des participants va vite devenir un calvaire avec quelques centaines de fans.

Un des gros avantages d’organiser un concours via une application est la récolte de données opt-in sur les fans : nom, prénom, sexe, date de naissance, email, … Une mine d’or pour les marketeurs !

Vous l’avez sûrement remarqué les temps ont changé et on est bien loin de la simple course aux Likes. Les marques utilisent désormais les réseaux sociaux pour augmenter les ventes et pour qualifier leur communauté.

Les nouveautés permises par la nouvelle politique de Facebook vont certes pouvoir dynamiser les communautés sur de courtes durées mais les responsables marketing vont vite se rendre compte des limites.

En effet, ces opérations ne permettront pas aux marketeurs de…

- Collecter des informations personnelles sur les utilisateurs afin de les intégrer dans une base « social CRM » pour lancer des campagnes d’emailing par exemple.

- Pouvoir augmenter leur audience en obligeant les utilisateurs à « liker » la page pour jouer.

- Pouvoir modérer de manière rapide et efficace les abus qui pourront survenir.

- Démasquer facilement les concourristes qui n’ont aucun intérêt pour la marque.

- Réaliser un tirage au sort rapide et impartial… La seule solution est d’effectuer un tirage au sort avec des petits papiers !

Facebook précise également que ces nouvelles facilités doivent être compatibles avec les législations locales. En France, tout jeu-concours doit faire l’objet d’un règlement déposé chez un huissier. Un domaine ou les agences ont un rôle de conseil.