La Khan Academy, plateforme d’éducation gratuite, arrive en France

La Khan Academy arrive en France ! Cette organisation à but non lucratif propose des enseignements accessibles gratuitement en ligne.

Hier, Fleur Pellerin, ministre de l’économie numérique, annonçait l’arrivée en France de la ‘Khan Academy’ avec le soutien de l’ONG bibliothèques sans frontières. Le site est désormais accessible dans sa version francophone, offrant ainsi au public français l’accès à de nombreux contenus éducatifs et gratuits. Notons également la participation forte de la fondation Orange qui a déboursé pas moins de 320.000 € pour la mise en place de ce projet.

Mais avant toute chose, revenons sur le principe de la Khan Academy et sur ses objectifs. Elle a été créée en 2006 par l’Américain Salman Khan, celui-ci croyait en l’utilisation du contenu vidéo pour ‘réinventer’ l’éducation. Ainsi, le Khan Academy publie régulièrement des vidéos sur Youtube dans lesquelles elle donne des leçons gratuites dans de petits clips qui mêlent humour et pédagogie. La formule se veut innovante et elle remporte un franc succès notamment aux États-Unis, au Brésil et au Mexique. Les sites représentant la Khan Academy revendiquent 6 millions de visiteurs mensuels et proposent plus de 4500 vidéos éducatives. Enfin, lors de ces deux dernières années, la chaine Youtube a rassemblé 280 millions de vues et 1,2 milliards d’exercices ont été effectués sur les sites.

Notre version française à nous est bien évidemment beaucoup plus modeste du fait de son jeune âge et elle propose pour l’instant environ 250 vidéos de mathématiques. Bibliothèques sans frontières annonce sa volonté de rajouter 500 autres contenus vidéos d’ici la fin de l’année et d’adapter complètement la version américaine en 2014.

KhanAcademy

Notons qu’une bonne partie des clips présentés sont des traductions des versions anglaises. Cependant, comme il existe des différences culturelles entre les pays, certaines vidéos ont été retravaillées afin de présenter des leçons adaptées à un public français. Le contenu, axé uniquement sur les mathématiques pour l’instant, devrait se diversifier en proposant des cours de français. Le travail est donc ambitieux et il faudra suivre le projet sur la durée pour s’en faire une réelle idée.

Bien évidemment, Khan Academy n’a pas la prétention de remplacer l’école mais plutôt d’apporter un complément qui pourrait être utile pour revoir ou réviser des leçons à la maison. N’oublions pas que certains d’entre nous apprennent mieux en lisant, d’autres en voyant et d’autres en entendant. L’utilisation du format vidéo pourrait donc très bien s’adapter à ceux qui sont motivés pour continuer l’école à la maison. On peut également voir la plateforme comme un support qui pourrait être utilisé par les professeurs. Khan Academy est donc un projet à suivre et à tester, nous verrons bien s’il arrive à se démarquer des autres offres de cours en ligne.

Retrouvez le site de la Khan Academy ici.


5 commentaires

  1. C’est ce qu’on appelle un MOOC : Massive open online course (Cours en ligne ouvert et massif)
    et la KA en a été un des précurseurs !
    Merci @Axel pour ce billet e-Learning 🙂

  2. « Bien évidemment, Khan Academy n’a pas la prétention de remplacer l’école »: c’est bien le but, ou pour etre plus precis l’idee est de retourner le principe traditionnel de l’ecole, en etudiant a la maison et en appliquant les connaissances acquises a l’ecole… les professeurs deviendraient plus des coach que des donneurs de lecons. Sal et son equipe ont deja teste dans plusieurs ecoles autour de Mountain View et les resultats sont impressionnant – mais non publies pour ne pas effrayer le systeme educatif (qui a besoin de temps pour evoluer).

  3. La Khan company a t-elle prevue de « frapper » a la porte des plus jeunes, nos enfants de maternelle qui ont une soif illimitée d’apprentissage, de decouverte…?
    Et quite à faire dans l’utile, autant intégrer la langue anglaise dès le départ. Même si les enfants de maternelle ne font qu’entendre et voir ils digerent de l’anglais.

  4. La mise en ligne d’une version française de la Khan Academy cette semaine est une nouvelle opportunité pour le grand public francophone d’accéder au savoir en Mathématiques.
    Cette traduction de vidéos (conçues à l’origine pour une audience américaine) s’ajoute à des initiatives françaises qui partagent la même vision d’accès universel à la connaissance et qui s’appuient en plus sur l’excellence de l’éducation à la française.

    Ainsi, le site Les Bons Profs (www.lesbonsprofs.com) propose aux élèves de travailler gratuitement à partir de ressources créées par des professeurs certifiés et agrégés de l’Éducation nationale. Les rappels de cours sont présentés en vidéo par des enseignants qui savent ce qui pose problème aux élèves tandis que les exercices sont enrichis d’astuces et de commentaires pour les guider au mieux dans leur travail. Les contenus correspondent aux programmes scolaires en France et sont mis à jour en permanence.

    Plus qu’une simple réplique d’un Khan Academy à la française, Les Bons Profs permettent à des élèves du monde entier et à leurs familles de bénéficier gratuitement de plus de 1 000 vidéos et 1 000 exercices de qualité pour compléter, revoir ou approfondir ce qui a été vu en classe en mathématiques, français, histoire-géographie, physique-chimie, SVT, etc.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un hôpital propose de traiter votre addiction à internet

Aux Etats-Unis, un hôpital situé en Pennsylvanie va proposer, pour la première fois, un programme qui vise à traiter l’addiction...

Fermer