La lumière de nos écrans peut atteindre notre humeur et notre moral

Une expérience menée sur des hamsters a démontré les effets négatifs de la lumière bleue sur le comportement de ceux-ci. Pas de chance, nos écrans émettent de la lumière bleue.

Des chercheurs de l’Université de l’État de l’Ohio ont publié cette semaine une étude dans le Journal de la Neuroscience. Celle-ci ajoute des arguments en faveur de la nocivité de la lumière bleue. Et, bien évidemment, nos écrans (smartphones, tablettes et ordinateurs) nous bombardent de lumière bleue. Mais avant toute chose, parlons de l’expérience en elle-même et de ses résultats.

L’expérience

Les scientifiques ont mené leurs travaux sur des hamsters. Ils ont décidé d’observer les bêtes et leur consommation d’eau sucrée, un met de choix pour ces petites boules de poils qui s’en goinfrent si elles le peuvent. Un changement de comportement, une consommation moindre de cette nourriture, peut être considéré comme un signe de dépression chez le hamster. Les chercheurs leur ont donc donné de l’eau sucrée pendant la nuit en utilisant quatre éclairages différents : une lumière faible rouge, une faible bleue, une faible blanche et pas de lumière du tout. Leur comportement était analysé, de même que leur cerveau.

Ecrans Les écrans, les ennemis du sommeil

Les résultats

« Dans quasiment toutes les mesures que nous avons eues, les hamsters exposés à la lumière bleue avaient les plus mauvais résultats, suivis par ceux exposés à la lumière blanche. […] Alors que l’obscurité totale était la meilleure condition, la lumière rouge n’était pas aussi nocive que les autres longueurs d’onde étudiées. » Randy Nelson, chercheur impliqué dans l’étude. L’effet de la couleur des lumières présentées pourrat s’appliquer aux cellules ganglionnaires rétiniennes (dans l’œil) qui sont impliquées dans la détection de la lumière et les informations relatives envoyées au cerveau. Cela influe sur le rythme circadien (cycle de 24h) et sur l’humeur.

Pour les humains

Alors qu’en est-il pour nous ? L’étude doit encore progresser pour que les résultats observés soient étendus aux êtres humains mais d’autres recherches ont déjà démontré les effets nocifs de la lumière produite par les écran notamment sur le sommeil (ce qui peut provoquer des dépressions). Il ne serait donc pas étonnant de constater qu’une exposition trop prolongée aux écrans pendant la nuit peut ruiner notre humeur et, à la manière des hamsters, nous faire passer le gout de notre ‘eau sucrée’. Si vous avez l’habitude de naviguer de nuit, utilisez des outils comme F.lux pour vous protéger. Vous minimiserez ainsi les risques même si la meilleure technique reste encore d’éteindre les écrans.

(source)

Image: ‘Transparent screen 4‘
http://www.flickr.com/photos/85473033@N00/26273015
Found on flickrcc.net


4 commentaires

  1. Sur Mac on peut utiliser F.lux qui adapte la température de l’écran à l’heure : blanc la journée, puis progressivement chaud (jaune) le soir.

  2. Question d’habitude non ? On sait que le soleil est bon pour le moral. Si l’on prend une personne habitué à des régions ensoleillées et que l’on lui offre un très long séjour en Ecosse, nous pourrons observer des signes de dépression importants. A l’inverse l’Ecossais aura une pèche d’enfer pendant son séjour en Egypte ;). Et voilà les autres effets du soleil : http://www.madmoizelle.com/soleil-bonheur-161498

Send this to friend

Lire les articles précédents :
LG G2
[LG G2] : L’ère du smartphone plus « smart » arrive

Le consommateur ne veut plus d'une constante montée en puissance, il veut des smartphones plus intelligents. Le LG G2 se...

Fermer