La nouvelle arme de Facebook contre le clicbait

Le nouvel algorithme du fil d’actualitĂ© de Facebook donne moins de valeur aux clics.

Facebook clavier pixabay

Vous n’ignorez certainement plus qu’afin de noter les publications et de choisir celles qui seront affichĂ©es sur votre fil d’actualitĂ©, Facebook utilise des signaux comme les likes, les commentaires, les partages et les clics. De ce fait, en rĂšgle gĂ©nĂ©rale, les publications qui attirent des clics sont souvent bien notĂ©es et assez bien mises en avant sur le fil d’actualitĂ©.

Mais visiblement, ces signaux ne suffisent plus pour proposer du contenu pertinent aux utilisateurs puisque dans une publication, Facebook indique que durant les Ă©tudes qu’il a menĂ©es, il a constatĂ© que l’expĂ©rience du fil d’actualitĂ© est meilleure lorsque les publications qui sont mises en avant sur celui-ci sont « à la fois susceptibles d’ĂȘtre bien notĂ©es dans un sondage et engageants ».

L’algorithme mis Ă  jour du fil d’actualitĂ© que Facebook vient d’annoncer combine donc deux signaux pour une publication donnĂ©e : la probabilitĂ© que l’utilisateur aimerait voir cette publication en premier sur ce fil et la probabilitĂ© que l’utilisateurs va commenter, liker, partager ou cliquer sur celle-ci. Et par ailleurs, les posts qui rĂ©pondent à ces deux critĂšres seront mieux classĂ©s et plus mis en avant.

Quelle est la différence ?

Facebook, dans un billet de blog, explique qu’il a menĂ© des recherches qui ont permis de comprendre quelles publications les gens sont susceptibles de souhaiter voir en premier sur le fil d’actualitĂ©, mĂȘme si ils ne cliquent pas dessus.

Facebook va donc utiliser ces informations pour modifier son algorithme de classement. Le numĂ©ro un des rĂ©seaux sociaux explique cependant que ces modifications n’auront pas d’impact significatif sur le reach et le trafic rĂ©fĂ©rent de la majoritĂ© des pages Facebook. Ce qu’il cible en particulier semble ĂȘtre les pages spĂ©cialisĂ©es dans le clicbait.

En effet, si le taux de clics sur les publications de votre page est Ă©levĂ©, mais que les utilisateurs ne semblent pas vouloir voir celles-ci sur leurs fils d’actualitĂ©, il est possible que vous observiez une baisse de reach et de trafic rĂ©fĂ©rent. Certaines pages, au contraire, pourraient voir des hausses au niveau de ces mĂ©triques si leurs contenus sont Ă  la fois engageants (les clics) et (susceptibles d’ĂȘtre) bien notĂ©es.

4 commentaires

  1. Pingback: Facebook a une nouvelle arme contre le clicbait | Presse-Citron – webmarketingsemcom

  2. Dominique Lin on

    De plus en plus Big Bro !
    « â€Š comprendre quelles publications les gens sont susceptibles de souhaiter voir sur le sommet de leurs fils »
    Du grand art !

  3. Pingback: 2015 - IUT / IAE | Pearltrees

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
Windows 10 press
Windows 10 est maintenant le second OS le plus utilisé sur ordinateur

Windows 10 est maintenant devant Windows 8.1.

Fermer