La petite astuce (pas très sympa) de certains hôtels pour vous obliger à utiliser leur WiFI

La chaine Mariott admet que certains de ses employés ont utilisé des outils pour interférer avec les hotspot WiFi personnels des clients.

Laptop

Pour un technophile ou un « workaholic », le premier réflexe lorsqu’on descend dans un hôtel est de chercher un moyen de se connecter à internet. Le fait est que certains établissements essaient de gagner de l’argent grâce à leurs connexions WiFi. Et pour vous empêcher d’utiliser votre hotspot personnel et donc « snober » leurs offres (grâce à un produit du type FlyBox d’Orange ou via la fonctionnalité hotspot de votre mobile), certains établissements n’hésiteraient pas à avoir recours à des pratiques un peu honteuses.

Si vous êtes dans la salle de conférence d’un hôtel et que vous ne parvenez pas à utiliser le point d’accès mobile de votre smartphone avec votre ordinateur, n’incriminez pas immédiatement votre équipement. En effet, l’établissement peut y être pour quelque chose.

Aux Etats-Unis, le groupe hôtelier Mariott a accepté de payer 600 000 dollars à la FCC (Federal Communication Commission) après avoir fait l’objet d’enquêtes pour une affaire d’interférence avec les réseaux WiFi créés par les clients dans certains établissements.

Dans un document officiel de la FCC, il est expliqué que la chaîne Mariott a admis que certains de ses employés ont usé de fonctionnalités des outils de surveillance du réseau WiFi pour empêcher les clients de se connecter à internet via leurs points d’accès WiFi personnels.

D’après certains avis sur internet, le Gaylord Opryland (l’un des établissements concernés) inclurait le WiFi dans ses plans basiques. Néanmoins, les clients pourraient payer plus pour avoir une connexion plus rapide ou des services additionnels comme une sorte de réseau privé.

Mais au-delà des histoires d’argent, il peut être préférable d’utiliser son propre réseau pour plusieurs raisons. Pour la FCC, « l’usage croissant de technologies qui empêchent les consommateurs de créer leurs propres réseaux WiFi via leurs points d’accès personnels les empêchent de manière injustifiée de profiter de services pour lesquels ils ont payé… »

(Source)


11 commentaires

  1. Pingback: Des hôtels vous obligent à utilise...

  2. Je comprends pas de qui il s’agit dans cet article… Quelqu’un comprend ?

    ps: « snober »

  3. Je n’imaginais pas qu’aux Etats Unis ce genre de problème se pose toujours, surtout qu’on on sait que le débit est arrivé jusqu’à 105 Mbit/s pour certain fournisseur
    Un peu bizarre de la part de cette chaîne hôtelière

  4. Snober = bouder/ne pas utiliser (leur offre, c’est-à-dire l’offre des hôtels MARIOTT).

  5. Pingback: La petite astuce (pas très sympa) de cer...

  6. Il y a cette petite chose qu’on appelle un *câble USB*. Le même que pour charger son téléphone. On branche son téléphone à l’ordi, on va dans Paramètres -> Plus (dans la catégorie Sans Fil et Réseau) -> partage de connexion -> et là on peut choisir *via usb* et puis fini plus de souci, aucun risque de perturbation ou de hack 🙂

  7. Pingback: Internet / Réseau / WIFI ... 2 | Pearltrees

  8. 1 An: on comprend vaguement l’article jusqu’à l’avant-avant-dernier paragraphe. Mais après, on se demande ce qu’apportent les deux derniers paragraphe. Et puis surtout on ne sait pas ce qu’ont utilisé les hôtels pour perturber le wifi.

  9. Pingback: Des hôtels vous obligent à utilise...

  10. Pingback: Un vol est retardé à cause du nom d’un réseau WiFi

  11. Pingback: L'hôtel les pénalise à cause d'une critique sur Trip Advisor

Send this to friend

Lire les articles précédents :
camera pixabay
YouTube for Government : Google souhaite encourager les politiciens à utiliser YouTube

Une page pour guider les officiels, les élus et les politiciens dans leurs premiers pas sur YouTube.

Fermer