La place de marché de la création graphique 99designs lance sa version française

Après avoir racheté la start-up berlinoise 12designer et lancé dans la foulée une version allemande, la place de marché de la création graphique 99designs est désormais disponible en version française.

Après avoir racheté la start-up berlinoise 12designer et lancé dans la foulée une version allemande, la place de marché de la création graphique 99designs est désormais disponible en version française.

Pour ceux qui ne connaissent pas 99designs, c’est un site qui met en relation les graphistes et les sociétés. Ces dernières peuvent demander la réalisation d’une création graphique, comme un logo, un webdesign, une carte de visite, une bannière publicitaire ou une illustration, et choisir ensuite la meilleure création, et ce, à des prix assez compétitifs. C’est un peu le TextMaster de la création graphique (vive le crowdsourcing).

Basée à San Francisco, la société se lance véritablement sur le marché français avec la version française et le recrutement de Siham Belouadheh, la directrice marketing France qui travaillera à Paris en étroite collaboration avec Eva Missling, la directrice générale Europe (et fondatrice de 12designers).

Afin de fêter son arrivée en France et séduire les start-ups de l’hexagone, 99designs lance un concours pour offrir un concours de design (logo, t-shirt ou carte de visite) à neuf jeunes pousses françaises. Il suffit de remplir un formulaire en expliquant son idée et sa motivation avant le 23 décembre 2012 pour participer à ce concours. Les gagnants seront annoncés le 15 janvier 2013.

Dans le même genre, il y a Wilogo et Creads sur le marché français.

(source)

Invité

[...] just finished reading La place de marché de la création graphique 99designs lance sa version française! Consider leaving a [...]

Invité
28 novembre 2012

Encore un enième site qui fait travailler 50 graphistes pour n’en payer qu’un (et encore, si ça ne plait pas au client, il n’est pas payé).
Il faudrait vraiment que les écoles d’arts-appliqués préviennent leurs étudiants du danger de participer à ce genre de site pour eux, ainsi que pour la profession.

Invité
28 novembre 2012

Et graphiste.com ! ;)

Invité
29 novembre 2012

C’est vraiment une honte que ce genre de « service » soit autorisé en France.

Invité
29 novembre 2012

Tout à fait d’accords avec toi Thomas !

Extrait d’un article tiré de http://www.mariejulien.com à propos de Wilogo :

Laissons de coté le fait que 95% (au bas mot) des graphistes travaillent gratuitement dans la phase de sélection et ne toucherons pas un seul cent, prenons le cas où vous avez été sélectionnés pour votre logo, passé la shortlist et que le client achète votre oeuvre, admettons à 800€. Vous devrez à ce moment là laisser wilogo gérer vos droits d’auteurs, puis leur verser une commission de 40%. Il vous restera donc 480€ brut. Si vous êtes déclarés en tant que freelance, vous pouvez enlever 35-40% environ à cette somme (selon votre régime d’imposition et vos cotisations) soit une rémunération nette de 288€. Si vous êtes en portage, vous devez retirer 50% du brut pour obtenir la rémunération nette, soit 240€.

Conclusion :

Est-ce que ça vaut vraiment le coup de faire une tonne de paperasse, de renoncer à son pouvoir de négociation et à avoir 5% de chance de toucher à peine plus d’un SMIC pour du travail de créa qui sera amplement réutilisé comme logo sans avoir le droit de l’afficher sur son site, ou bien vaut-il mieux se chercher des clients, négocier de manière exclusive avec eux sans concurrence à ce stade de la créa et empocher la totalité de la somme ?

Invité
29 novembre 2012

Encore un site qui fait passé le design pour une vulgaire discipline et qui tire le prix vers le bas… Le pire c’est que très peu de gens compétent y vont, et que ce sont des non graphistes en majorité qui sont sur ce genre de site. Le graphisme est un métier nécessitant une vraie formation, savoir faire click click sur photoshop ce n’est pas être graphiste…sauf que les clients se font avoir. Et puis ce genre de site ne pousse pas au dialogue entre le client et le designer, ce qui est pourtant la base…

Voilà j’ai finis 8)

Invité
29 novembre 2012

Quand je vais chez le boulanger, je ne goutte pas son croissant avant de l’acheter, je regarde sa vitrine ce qu’il propose est appétissant. De plus on me la recommandé. Donc j’achète son croissant.

Quand je fais appel un à un plombier, je ne lui demande pas de refaire ma salle de bain pour voir si cela me plait…

Pour un graphiste c’est pareil, on fait appel à lui après avoir regardé son portfolio et l’avoir rencontré. Il est impossible pour un graphiste de faire un travail de qualité sans avoir échangé avec son client, comprendre , les attentes et besoins de ce dernier.

Et ne parlons pas du fait que certains de ces sites participatif font du dumping social.

Après certaines personnes mendisent, mais les architecte il travail bien sur concours ? Oui mais ils sont payé pour cela ! N’Oublions pas tout travail mérite salaire .

Invité

[...] Après avoir racheté la start-up berlinoise 12designer et lancé dans la foulée une version allemande, la place de marché de la création graphique 99designs est désormais disponible en version française.  [...]

Invité
Julien
29 novembre 2012

« Vive le crowdsourcing »… pardon ? Car payer 1 seule personne sur 99 qui ont travaillé c’est super ? Vous devriez faire un article sur les dangers de cette pratique pour la profession plutôt avant d’en faire la publicité…

Invité

[...] Après avoir racheté la start-up berlinoise 12designer et lancé une version allemande, la place de marché 99designs est désormais disponible en version française.  [...]

 
Lire les articles précédents :
Halo_4_a
Halo 4 : un jeu vidéo aux frontières du réel

Avec ses graphismes à couper le souffle et son scénario immersif, Halo 4 va sublimer votre Xbox 360, une console...

Fermer