La plateforme dédiée aux développeurs GitHub victime d’une attaque

La plateforme GitHub spécialisée pour les développeurs a été victime d’une importante attaque DDoS (attaque par déni de service), paralysant temporairement le site.

GitHub victime d'une attaque par déni de service

Les attaques DDoS sont devenues un vrai fléau ces derniers mois, tant il est devenu facile de les utiliser pour perturber l’activité d’un site. Cette fois c’est le site GitHub qui en a fait les frais, puisqu’il a été victime de la plus importante attaque de son histoire. L’attaque par déni de service a duré plusieurs jours.

La plateforme GitHub victime d’une attaque  DDoS

La plateforme dédiée aux développeurs GitHub a eu la mauvaise surprise le 26 mars de voir qu’elle était victime d’une attaque par déni de service. Elle avait déjà eu des soucis de ce genre dans le passé, mais rapidement le site dû se résigner, cette fois l’attaque était vraiment importante. L’attaque DDoS aura duré plusieurs jours et d’une intensité jamais égalée, car les hackers responsables de ce déni de service ont tout simplement détourné une partie du trafic du moteur de recherche chinois Baidu et l’ont redirigé vers GitHub.

La Chine pourrait avoir orchestré cette attaque par déni de service

La plateforme GitHub s’est donc retrouvée inondée de requêtes. Deux pages ont particulièrement été visées par cet afflux colossal de trafic, à savoir une version chinoise du New York Time qui est normalement interdite en Chine et la page GreatFire.org, connue pour héberger des liens vers des sites censurés en Chine.

La plateforme GitHub, n’est pas parvenue à localiser qui a effectué cette attaque par déni de service, car l’injonction d’un code, permettait un afflux de visiteurs provenant de partout dans le monde. Toutefois, la plateforme a révélé, que les cibles choisies, la très haute technicité et surtout, l’utilisation d’infrastructures internet Chinoises très importantes pour réaliser cette attaque DDos, démontre qu’il s’agit d’un état et vraisemblablement de la Chine.


Un commentaire

  1. Je me demande s’il y a beaucoup de développeurs qui utilisent cette plateforme de partage?Cela a du leur faire de la pub d’être cyberattaqué.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Des robots Google bientôt dans les salles d'opération
Google va se diversifier dans les robots chirurgicaux

Le géant des moteurs de recherche s'est allié au constructeur de matériel médical Johnson & Johnson pour développer des robots...

Fermer