La plateforme sociale payante App.net ouvre une version gratuite : 50 invitations pour les lecteurs de Presse-citron

Le réseau social App.net, considéré comme une sorte de Twitter payant sur abonnement, vient de lancer une version gratuite. Avec 30.000 abonnés payants, le service élargit son offre afin d’offrir à ses membres de meilleures possibilités d’interaction.

Quand la plupart des services web sur un segment sont gratuits, il peut parfois s’avérer pertinent de réfléchir à un modèle payant. C’était le pari des fondateurs du réseau social payant sur abonnement App.net, lancé au cours de l’été 2012, un réseau social considéré comme une sorte de Twitter payant.

Un pari audacieux, dont il est encore un peu tôt pour savoir s’il est réussi. Ce que l’on sait en revanche c’est que App.net compte aujourd’hui environ 30.000 abonnés, et que le prix de l’abonnement annuel est passé de 50 dollars à 36 dollars le 1er octobre 2012, alors que le service venait d’atteindre les 20.000 inscrits. Si l’on tient compte des abonnements « développeurs » à 100 dollars, un rapide calcul permet d’évaluer un chiffre d’affaire annuel qui devrait tourner aux alentours des 1,5 millions de dollars. Une baisse que les responsables d’App.net expliquaient par le fait des économies d’échelle qui permettaient de proposer les mêmes prestations à un prix moins élevé.

Bien sûr, le chiffre d’affaire d’App.net reste une goutte d’eau dans un océan occupé par les géants du réseau social gratuit, mais représente certainement déjà un bon motif de satisfaction pour Dalton Caldwell, le fondateur de App.net, et de ses équipes.

En fait, App.net suit un chemin inverse à celui de ses concurrents : alors que ces derniers sont gratuits à la base, et ajoutent progressivement des options étendues payantes sans altérer leur modèle d’origine, s’orientant de facto vers le modèle Freemium, App.net, payant à l’origine, vient de lancer une offre gratuite. Cette offre n’est pour le moment accessible que sur invitation de la part d’un membre payant.

Elle propose les mêmes services que ceux disponibles sur abonnement, mais avec quelques limitations :

  • les abonnés gratuits peuvent suivre un maximum de 40 personnes
  • ils ne disposent que de 500 Mo de stockage
  • ils ne peuvent uploader que des fichiers d’une taille de 10 Mo

Les membres peuvent cependant augmenter leur espace de stockage en invitant des amis. D’autre part, les membres qui avaient précédemment été invités à tester le service gratuitement pendant trente jours verront leur compte automatiquement basculé en abonnement gratuit illimité dans le temps.

50 invitations à la version gratuite d’App.net

Nous avions rencontré App.net lors de notre Blogger Bus Tour dans la Silicon Valley en septembre 2012, et Ben, l’un des membres de l’équipe App.net m’a proposé 50 invitations à la version gratuite pour les lecteurs de Presse-citron. Pour obtenir votre invitation, demandez-là ci-dessous dans les commentaires et nous nous occupons du reste :-)

 

Invité
ArkDev
5 mars 2013

Je veux bien une invitation pour tester ce service ;-) Merci !

Invité
Valflut
5 mars 2013

Moi, moi, je peux en avoir une ?

Invité
5 mars 2013

Je veux bien une invitation :) Merciii

Invité
Jean-Baptiste
5 mars 2013

Je veux bien une invitation :D

Invité
Thibaux
5 mars 2013

Bonjour,

Je suis preneur d’une invitation à tester la plateforme, merci d’avance et bonne journée :o)

Invité
ludovic0507
5 mars 2013

Hoo oui :)
Moi j en veux bien une :)
Merci.

Invité
Byvoet Eric
5 mars 2013

Bonjour

Je suis preneur pour l’invitation en vous remerciant d’avance bien sûr

Bonne journée

Invité
5 mars 2013

Bonjour.
S’il est possible de faire partie du lot des heureux élus, ça m’intéresse.
Merci. :)

Invité
Diane Lemoine
5 mars 2013

Bonjour,

Je suis preneuse de l’invitation aussi ! Merci beaucoup !

Invité
greg
5 mars 2013

Je veux bien essayé aussi en ce qui me concerne, merci !

 
Lire les articles précédents :
cellslider
Google, Amazon & Facebook veulent combattre le cancer avec un jeu pour smartphone

Cancer Research UK s'associe à plusieurs grands noms du high-tech pour proposer un jeu sur téléphone portable qui permettra à...

Fermer