La PlayStation 4, pas une très bonne affaire pour Sony ?

Un premier rapport estimant les coûts de production d’une PlayStation 4 par Sony révèlent que le constructeur n’est encore une fois pas très gourmand en matière de marge.

Le site d’IHS iSuppli prévoit de publier un rapport du démontage de la PlayStation 4. En démontant le PlayStation 4, la firme aurait estimé que l’assemblage et les composants – sans tenir compte de la R&D ? – d’une console de jeu PlayStation 4 coûtent $381. Sachant que la console est commercialisée à $399, on constate que la différence est de $18. Encore une fois, il semblerait que Sony ait sacrifié ses marges sur les ventes de consoles.

Pour comparer, une tablette iPad Air est vendue à près de $499 aux Etats-Unis. Pourtant, selon une publication de la même firme, la tablette d’Apple coûterait $274 à construire. Ce qui nous laisse penser que les prix élevés des iPad et des iPhone sont peut-être principalement dus à la recherche et aux brevets.

Mais Sony, lui, semble habitué à vendre des consoles « à perte » pour réaliser des profits ailleurs. En effet, la PS3 aurait coûté $805 à construire alors que la console a été commercialisée à $599, en 2006. Cette estimation a aussi été révélée par IHS. Certains analystes estiment que Sony réalise le gros de ses profits sur les titres. Et au fur et à mesure que les prix des composants vont baisser, Sony pourrait encore réduire le prix de commercialisation de sa console Next-gen.

Parmi les composants les plus chers, il y aurait le processeur AMD dont le prix est estimé à $100. Puis, vient la mémoire RAM dont l’estimation du prix est de $80. A eux seuls, ces deux éléments constitueraient presque la moitié des coûts de production. Le disque dur Seagate, lui, coûterait près de $37. La carte « réseaux sans fil » et le lecteur de disque coûteraient $28.

La nouvelle manette – équipée d’une carte BlueTooth, d’une carte audio et d’un détecteur de mouvement – coûterait $18 à produire.

Et lorsque l’estimation des prix des composants et le coût de l’assemblage sont additionnés, il ne resterait plus qu’une marge infime pour Sony. Andrew Rassweiler, analyste chez IHS, pense que Sony pourrait même réaliser une légère perte. Une perte qui est tout de même infime, si l’on compare avec la PS 3, et qui se rattrapera grâce aux ventes de titres. A noter qu’il s’agit tout de même d’une estimation.

Alors, diriez-vous « merci Sony » ?

(Source : AllThingsD)


2 commentaires

  1. « Ce qui nous laisse penser que les prix élevés des iPad et des iPhone sont peut-être principalement dus à la recherche et aux brevets. » A l’image de marque surtout que cela doit donner!

  2. Et en plus ! On peut trouver des codes promos Sony un peu partout sur internet, pourtant c’est pas comme si la marque n’était pas connue…? Mais alors ? Merci Sony en effet 😀

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Mention Zapier
mention : la connexion facile à Evernote, Salesforce, Zendesk et bien d’autres grâce à Zapier

mention (la minuscule est voulue) est un outil à la fois simple et complet, pensé pour permettre aux entreprises de...

Fermer