La police New Yorkaise choisit Android pour lutter contre le crime

La police de New York a été équipée de 400 smartphones Android pour combattre plus efficacement le crime. Batman n’a qu’à bien se tenir.

Depuis l’été dernier, le gouvernement américain a commencé une campagne d’équipement de la police de New York. Pour l’instant, 400 téléphones ont été distribués aux officiers. Les appareils ne peuvent ni passer ni recevoir d’appels mais ils se révèlent extrêmement intéressants pour les agents de la force publique.

Android Police New York
(source photo : New York Times)

Versions portables et simplifiées des ordinateurs présents dans les quelques 2 500 voitures de patrouille, les smartphones présentent l’avantage de permettre un accès plus rapide et plus facile aux bases de données. Véritables mines d’information, les machines peuvent indiquer toutes les personnes ayant un mandat contre elles, celles qui ont un permis de port d’arme, celles qui ont eu des démêlées avec la police par le passé, les photos de tous les détenus en liberté conditionnelle.. Autre fonctionnalité : l’accès au caméras de surveillance de toute la ville directement avec le téléphone.

En cherchant un immeuble via son adresse, un policier peut accéder à toutes les informations concernant ses résidents. « Vous pouvez voir que dans un bâtiment de 14 étages il y a des milliers et des milliers d’enregistrements […] Si je regarde le mois dernier, il y a eu sept arrestations au septième étage pour trafic de drogue » a déclaré un officier de police pour exposer les capacités de la technologie au journal New York Times.

Ces nouveaux appareils devraient simplifier la vie des agents en leur permettant de retrouver directement les informations dont ils ont besoin. L’ancien système obligeait souvent à passer par la radio pour récupérer des données sur les personnes arrêtées et était peu précis. « Je ne sais pas si le gars que j’arrête est recherché pour meurtre ou pour non payement d’une amende de stationnement. On le sait rarement. Maintenant nous le savons ».

Permettant de vérifier les informations en temps réel, les smartphones sont en train de s’étendre au sein de la police américaine, transformant les policiers en véritables « Experts » (New York, Miami ou Las Vegas à vous de voir). Rappelons qu’en janvier dernier, une application iPhone « NYPD » avait déjà été lancée, accessible à tous les mobinautes, qui permet notamment de signaler un crime ou un forfait sur la voie publique.

Maintenant il va falloir que les agents prennent bien soin de leur matériel, un téléphone est si vite perdu. Ou volé 🙂

(source)


3 commentaires

  1. C’est juste incroyable de voir que ce n’était pas déjà le cas ! C’est fou comme les administrations publiques ont du mal à rester à la pointe de la technologie. La faute sans doute aux faibles moyens financiers qui leur sont accordés. La France est à la traine également :p

  2. un tél android pour mettre une appli iPhone like, c’est quand même bête !

  3. Pourquoi ne pas équiper la police française de cet équipement? Cet outil semple être une bonne idée car il permet un partage de données en temps réel et rapide. C’est une solution utile. Il nous faut juste attendre un peu pour voir si vraiment ce smartphone (sans la possibilité d’appel) a été efficace sur la criminalité new-yorkaise…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Nintendo retire peu à peu ses services online de la Wii

Nintendo a annoncé sur son site officiel japonais la fermeture de certains de ses services en ligne d'ici le 28...

Fermer