La SNCF dévoile son plan pour équiper 300 rames de TGV d’ici 2017

La SNCF compte aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite pour le déploiement de la 4G et du Wi-Fi dans l’ensemble de ses trains, c’est ce qu’a fait savoir Guillaume Pepy, le patron de la SNCF.

La SNCF propose 100000 e-books à lire dans les TER et Intercités

Vous vous rappelez sans doute qu’au mois de février nous avions annoncé que les abonnés d’Orange avaient la chance de disposer d’une connexion Wi-Fi au sein des rames Paris Lyon en 4G ? La SNCF avait indiqué qu’elle démocratiserait cette technologie dans tous ses TGV, le PDG de la SNCF en dit un peu plus sur son plan.

Un réseau ferroviaire connecté intégré à l’internet des objets

Guillaume Pepy, le patron de la SNCF en a dit un peu plus sur sa volonté de disposer le plus rapidement possible de trains connectés. Son plan de démocratisation du Wi-Fi dans les TGV va s’étaler jusque fin 2017, dernier délais. Orange doit donc profiter des compétences qu’il a acquis lors de l’installation du Wi-Fi sur la ligne Paris-Lyon pour généraliser cela à toutes les rames de la SNCF.

La compagnie ferroviaire souhaite que 300 rames soient prêtes pour 2017 et a annoncé que 40 rames devraient être équipées avant les fêtes de fin d’année. Pour un vrai confort dans les trains, la SNCF a également annoncé la couleur, en dévoilant que 80 Mbit/s par rame devront être disponibles, soit un débit d’au moins 150 Ko/s par personne, lorsque le train est complet et que tout le monde utilise au moins un appareil en même temps.

Le chantier avance très rapidement, car après Paris-Lyon, Orange vient de terminer Paris-Lille et va s’attaquer à deux grands axes d’un coup, le Lyon-Marseille et le TGV Atlantique. L’ambition de la SNCF, n’est pas uniquement de proposer le Wi-Fi aux passagers des lignes à grande vitesse, mais à l’ensemble de son réseau ou au moins d’un accès à la 4G. Elle entend couvrir 90% de celui-ci, d’ici 2019 ! Un vaste chantier…

Guillaume Pépy a fait savoir que même si son plan de trains et de réseau ferroviaire connectés est destiné à proposer un service gratuit au passager, il ne s’agit pas uniquement de cela. L’entreprise a tiré d’importantes conclusions après l’accident de Bretigny-sur-Orge et a décidé d’intégrer un virage digital nécessaire pour la société. Elle compte donc disposer d’un réseau ferroviaire 100% connecté, afin de pouvoir envisager de l’intégrer à l’Internet des Objets (IoT) et ainsi de pouvoir effectuer de la maintenance prédictive et de la surveillance plus efficacement. Un sacré défi que nous ne pouvons que saluer.

Source

4 commentaires

  1. Eric

    Depuis début janvier 2016 on a eu en effet la très bonne surprise de découvrir que la ligne Paris-Lyon était intégralement couverte et 3G/4G avec Orange, et c’est juste parfait. Plus aucune coupure et un débit hyper stable et rapide de porte à porte (à part quelques minutes dans les divers tunnels au départ et à l’arrivée).
    Génial pour bosser tranquille mais aussi pour regarder un film en streaming ou une émission TV le soir en rentrant tard après une grosse journée.

  2. Je suis actuellement au Pays-Bas, et les trains « intercités » (comparables à nos TER) sont déjà tous équipés (du moins tous ceux que j’ai eu l’occasion de prendre) du wifi.
    Quel retard avons nous en France!

    • Eric

      Oui surtout quand tu sais que la ligne Lyon-Paris est la ligne historique, la plus ancienne, la plus fréquentée et la plus chère, et qu’il aura fallu attendre tout ce temps pour qu’elle soit enfin couverte, et encore, seulement par Orange. Pas de Wifi, et si tu es chez un autre opérateur, tu vas encore attendre un moment…

Répondre

Lire les articles précédents :
Le nouveau RoboHon de Sharp
Le RoboHon de Sharp débarque enfin

Sharp dévoile enfin son RoboHon qui se faisait un peu attendre par les fans de gadgets geek. Pour rappel, le...

Fermer