[La Start-Up française de la Semaine] : Home’n’go

Home’n’go est un service qui souhaite simplifier la recherche immobilière.

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013.

Thème du mois de Février : les données.

 

Que fait Home’n’go ?

Home’n’go est un service qui souhaite simplifier la recherche immobilière.

Plus concrètement, le service se présente comme un moteur de recherche qui vous demande le lieu (que ce soit ville, quartier ou adresse) avec la possibilité de spécifier achat ou location.

Vous avez ensuite une page de résultats qui agrégera les annonces de tous les  grands sites d’immobilier (SeLoger, LeBonCoin, Explorimmo, etc.). Vous aurez bien évidemment la possibilité d’affiner votre recherche avec une fourchette de prix, de surface, du nombre de pièces ou critères libres comme : garage, parking, jardin, etc.

Mais le véritable intérêt d’Home’n’go se situe dans les informations complémentaires qu’il peut offrir. A partir du prix et de la surface, il sera en mesure de vous donner le prix au mètre carré, mais surtout de vous dire si c’est supérieur ou inférieur au prix moyen de la zone.

Home’n’go propose également une zone «Données» (qui va notamment chercher des informations sur data.gouv.fr, l’INSEE, Open Street Map, etc.) pour vous donner de nombreuses informations sur votre ville cible comme : un tableau d’évolution des prix, le nombre de logements vacants, le taux de réussite des lycées proches, etc.

Qui est derrière Home’n’go ?

Tout a commencé par la création d’une association étudiante. En effet, Margaux, Adrien et Sébastien étaient tous 3 étudiants à HEC pour préparer un master spécialisé où les profils étaient extrêmement entrepreneuriaux (dans une classe de 40 étudiants, 9 start-ups se sont créées).

Margaux, Adrien, Sébastien et Benjamin avaient monté Mash’up, une association par et pour les entrepreneurs étudiants. Quelque chose d’assez rare était arrivée sur ce projet, une alchimie qui faisait que les 3 étudiants travaillaient bien ensemble. Ils ont donc très vite décidé qu’ils allaient devoir réitérer cela très rapidement.

C’est ainsi qu’en Mai 2011, alors qu’ils faisaient un brainstorming sur les marchés qui pourraient être améliorés grâce aux nouvelles technologies, ils ont pensé au monde de l’immobilier.

En effet, ils avaient tous récemment cherché un appartement et cela s’était avéré assez douloureux. Des outils ont été pensés pour aider propriétaires et agents immobiliers, mais aucun service n’accompagnait le client du début à la fin de la recherche.

Ils mirent en place un premier prototype en Novembre 2011. Le mois suivant naissait data.gouv.fr et le temps de prononcer «Open Data», les données du service gouvernemental étaient intégrées à Home’n’go (en Mars 2012).

La première version du service n’était pourtant pas suffisamment accessible pour le grand public. En effet, il se présentait davantage comme un Pinterest de l’immobilier, où il fallait utiliser un bookmarker (et donc l’obligation d’avoir un navigateur récent) pour récupérer les annonces lors de la visite sur chacun des différents sites.

C’est pourquoi ils firent largement évoluer Home’n’go pour proposer une recherche  qui viendrait centraliser les annonces de tous les grands sites d’immobilier.

 

Carte d’identité

Nom : Home’n’go

Date de lancement : Avril 2012

Lieu des bureaux : 10ème Paris

Nombre d’employés : 7

Modèle économique : plusieurs modèles économiques possibles : mais l’un des plus évidents sera de proposer le maximum de services complémentaires à la recherche immobilière (assurance, etc.) en affiliation.

 

Anecdotes : 

  • La magie du Camping semble encore avoir fonctionnée. En effet, Home’n’go sort de la saison 3 de cet incubateur et, comme pour les précédentes saisons, une bonne partie des start-ups a décidé de prendre des bureaux ensemble pour poursuivre leur route ensemble.
  • Home’n’go s’investit dans l’évangélisation de l’utilisation des données en étant à l’origine de l’événement datapéro avec Webshell et qunb. Comme son nom l’indique, il s’agit de parler de data autour d’une bière.

 

Points forts :

  • L’agrégation des annonces simplifie véritablement la recherche immobilière
  • L’interface est claire et efficace
  • L’utilisation intelligente des données

Points faibles :

  • Une grande partie des données est consultables sur un onglet complètement séparé nommé «Données» où il faut relancer la recherche. Cela devrait être mieux intégré dans le processus de recherche.

Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Home’n’go | PJExploration

  2. Absolument génial ! Et ça tombe à pique vu qu’il est prévu qu’on déménage d’ici l’année prochaine ^_^
    Par contre, un peu lent le site je trouve. Je sais que j’ai pas une connexion de « ouf », mais bon…

  3. Tiens tiens le pivot…
    Moi qui croyais que le modèle d’Home’n’go n’avait rien à voir avec celui de UnNid.com ! 😉
    cf. http://www.presse-citron.net/h.....ent-331292
    Mais vous avez bien raison, qui ne change pas d’avis…

  4. C’est vraiment impressionnant comme service et promit à un bel avenir. J’en avais déjà entendu parler peut-être bien ici d’ailleurs….

    Sinon si qq de Home’n’go passe par ici, est-ce qu’il pourrait répondre à ma question technique: comment faites-vous pour récupérer les annonces à partir des sites d’annonces immobiliers: API, autre (wget). J’ai vu des annonces récupérées depuis le Leboncoin et je m’interroge sachant que LBC n’offre pas d’API, WebServices….Les autres visiteurs peuvent également apporter leurs contributions 🙂

  5. Home’n’go a vraiment travaillé l’ergonomie et finalement c’est ce qui fait aussi la différence je trouve, par rapport à de nombreux d’agences immobilières ou site de vente / location de maison totalement dépassés, l’outil est rapide et simple, superbe site.
    titouan : en passant par les flux rss des sites concernés il me semble que tu peux récupérer toutes les annonces diffusées (via Orpi par exemple et d’autres j’imagine, test « flux rss +agence » par exemple dans Google). Après tout dépend de ce que tu souhaites en faire ensuite. Quel est ton idée ?

  6. A noter qu’Home’n Go est Lauréat du Réseau Entreprendre Paris ! http://www.reseau-entreprendre.....repreneurs

  7. @Maison bois: j’aimerai matcher les annonces diffusées sur différents site pour identifier lesquelles concernent un même bien. Déjà il faudrait que je récupère chaque annonce avant de regarder comment on peut les matcher ensemble (sur un code postal, type, photos…)

  8. La data c’est le nerf de la guerre actuellement dans l’immobilier. Quel sera celui qui sera capable d’analyser et traiter le plus de datas possible pour l’adapter à ses clients.
    Home’n’go a vu le phénomène arriver et est bien parti pour s’imposer dans le secteur.

  9. Merci à Presse Citron pour son article 🙂 Pour répondre :
    @tatsu : il s’agissait probablement des lenteurs post mise-à-jour que nous avons effectuée. Nous ne rencontrons de notre côté aucun soucis de lenteur actuellement.
    @Benjamin : ce n’est pas parce qu’un autre site géocalise des annonces que l’on fait pareil que lui 😉
    @Titouan : nous faisons déjà ce matching à partir des annonces que l’on récupère.

  10. points faibles: Un peu lent des fois, pas de recherche internationale pour le moment 🙁

  11. Mais on a le droit de vivre du travail des autres ? Je veux dire, est-il autorisé de récupérer automatiquement le contenu d’autres sites ? Que dit la loi ?

  12. @Dimitri : je vous rassure, ils sont au courant Nous sommes très complémentaires avec les sites d’annonces et voyons notre valeur dans les informations que nous sommes capables de fournir à nos utilisateurs. Nous avons des partenariats de longue date avec certains d’entre eux – relativement à notre existence ;).

  13. Question bête mais les liens sont-ils associés à des affiliations avec les sites d’annonces immobilières d’origines ?

  14. @Home’n’go , je ne n’insinuais rien… je ne faisais que remarquer le pivot par rapport à l’année dernière.
    Mais oui, il y a et il y aura d’autres services qui agrègent ou géolocalisent des annonces, pas de doutes ni d’exclusivité là dessus 🙂 Bonne continuation 😉

  15. J’adore la convivialité et la simplicité de la navigation, les résultats de recherche sont bien là. je souhaite une grande réussite à Home’n’go, qui comme moi ont choisi le secteur de l’immobilier.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Mariage pour tous : quand les grands noms de la high-tech s’en mêlent

Alors que chez nous le débat sur le mariage pour tous reste circonscrit au champ politique et citoyen, aux USA...

Fermer