[La Start-Up française de la Semaine] : Lima

Lima est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le mois de Septembre est consacré à la thématique « Stockage & Cloud ».

Que fait Lima ?

Lima est une solution de cloud personnel. Son offre se positionne à la croisée d’un service de Cloud Computing (type Dropbox) et d’un serveur de stockage en réseau (NAS), mais avec un fonctionnement le plus simple et le plus transparent possible.

Lima propose une expérience de stockage unifiée avec des dossiers identiques sur tous vos appareils.

Imaginez être au bureau en train de travailler sur un iMac. Vous mettez à jour un document Excel, vous accédez à votre musique, et vous venez de transférer l’ensemble de vos photos de vacances. Votre iMac rend l’âme.

Vous rentrez chez vous, ouvrez votre PC sous Windows : l’ensemble de vos documents est là également, organisé de la même manière (sans avoir eu à les synchroniser ou les placer dans un dossier particulier).

En réalité, le fonctionnement de Lima est très proche de Spotify. Vous allez pouvoir accéder en streaming à tous vos documents tant que vous êtes connecté à internet. Et si vous êtes sur le point de passer du temps sans connexion, il suffit de demander leur accès hors-ligne pour qu’ils soient téléchargés sur votre disque. Lima va également intelligemment mettre en cache les documents que vous avez récemment utilisés.

Plus concrètement, Lima est un petit boîtier que vous allez connecter à votre box internet via un câble ethernet, ainsi qu’à un disque dur externe (jusqu’à 8 en même temps pour augmenter la taille de votre stockage). Vous allez ensuite télécharger l’application Lima pour votre PC, Mac, Linux et celle-ci va venir gérer l’ensemble de vos documents. Contrairement à Dropbox ou à un NAS (où il vous faut placer les documents souhaités dans un espace spécifique), Lima va gérer l’ensemble de vos documents (qu’ils soient dans «Mes documents», «Images» ou n’importe quel dossier).

Ce système souhaite mettre fin à la question «où se trouve ce document ?» puisque votre stockage est entièrement unifié.

Qui est derrière Lima ?

Fondateurs
  • Severin Marcombes (CEO), 26 ans, est entré dans un incubateur à l’âge de 13 ans (pour son stage de 4ème)
  • Gawen Arab (CTO), 26 ans, a commencé à coder à l’âge de 8 ans.
Genèse

Séverin, 13 ans : «Il faut faire quelles études pour travailler dans une start-up ?».

Cette question, le futur fondateur de Lima, l’a posée lors de son stage de 4ème dans un incubateur où il a appris les premiers rudiments du code. Il s’est littéralement passionné par l’univers start-up avec déjà un objectif : monter sa boîte d’électronique. Au fur et à mesure des années, ce rêve a évolué pour grandir avec lui. L’ambition de rendre la technologie plus accessible à tous se trouvant couplée à celle de montrer qu’il n’y pas que les américains qui font de la tech… il veut prouver qu’une boîte de tech française peut changer la vie des gens.

Séverin a rencontré Gawen à l’Ecole Central d’Electronique de Paris où ils avaient tous deux l’objectif de devenir ingénieurs en systèmes embarqués. Mais le rythme de l’apprentissage n’était pas assez rapide pour ces deux autodidactes et ils se sont mis à sécher de plus en plus de cours pour travailler dans une start-up à mi-temps. C’est à ce moment qu’ils ont appris à travailler ensemble et que l’idée de monter une boîte ensemble a émergé.

Et si Séverin cite souvent Archos & Apple comme exemple, il ne voit aucun intérêt à aller travailller pour ces boîtes… il veut continuer à suivre son rêve de changer la vie des gens avec sa propre boîte de tech française.

Principal défi aujourd’hui

Prouver qu’ils sont capables de sortir un Lima qui fonctionne exactement comme ils l’ont marketé. Et «shipper» dans les temps avec un produit suffisamment solide.

Entrepreneurs qui les ont inspiré

Pour Séverin : Henri Crohas, le fondateur d’Archos, qui a été la première source d’inspiration pour monter sa boîte… le déclencheur qui lui a prouvé qu’il était possible d’être français et de lancer sa boîte d’électronique.

Pour Gawen : « Fabrice Bellard, pour son impact impressionnant sur la scène du logiciel: ffmpeg, QEMU, il s’est même amusé à faire sa propre base 4G LTE. Il me montre qu’il est possible de faire tout seul ce que tout le monde me dit impossible. C’est une source d’inspiration, de motivation, une force qui me pousse à me surpasser constamment. »

Carte d’identité

Nom : Lima

Lieu des bureaux : chez les parents de Séverin, dans sa chambre

Taille de l’équipe : 2 (ils ont été jusqu’à 9 lorsqu’ils étaient au Camping)

Levée de fonds : Love money depuis 2011. Actuellement sollicités par des investisseurs, ils structurent la compagnie avant de se concentrer sur une levée de fonds.

Modèle économique : 150$ pour acheter le Lima. Va proposer un service back-up optionnel avec des partenaires, où ils vont récupérer une commission.

Anecdotes : 

  • La décision de lancer la campagne Kickstarter sur 60 jours a été prise 2 jours avant, posés dans le jardin de Séverin. Ils avaient dans l’idée qu’ils n’arriveraient jamais à atteindre les 70.000$ en 30 jours (au final dépassés en 12h).
  • A Noel 2012, alors qu’ils avaient coupé le service Forgetbox depuis 2 mois, ils ont reçu 2 chèques d’anciens utilisateurs leur disant : je sais que vous avez arrêté le service, mais je suis de tout coeur avec vous pour le produit que vous allez lancer.

Lima en 5 dates :

10 Avril 2011 : Premier jour où Séverin se met à temps plein sur Forgetbox pour créer un système d’envoi de fichiers. L’idée du boîtier Lima, il l’avait depuis 2 ans, mais il voulait d’abord commencer par un logiciel.

Octobre 2011 : Lancement de Forgetbox V1

Octobre 2012 : 30.000 utilisateurs de Forgetbox. Ils coupent le service après les démo day du Camping. Ils s’enferment dans une cave pour se concentrer sur le Lima.

10 juillet 2013 : Début de la campagne Kickstarter

11 juillet 2013 : Ils ont atteint l’objectif de la campagne en 12h (deux semaines plus tard ils avaient atteint 10x fois leur objectif)


Actuellement :  en recherche de fonds via Kickstarter.

Contact : severin@meetlima.com


3 commentaires

  1. Très intéressant comme principe.
    Ceci étant, j’ai du mal à déceler la valeur ajoutée face à Pogoplug par exemple…Quelqu’un peut il m’éclairer ?
    Content en tout cas que des Français réussissent, mais c’est dommage que ce soit en dupliquant des concepts éprouvés outre atlantique.

  2. Pierre-Olivier on

    ILs ont réussi à lever 1 139 206 $ à l’heure où j’écris. Presque 20 fois leur objectif. Et il reste encore 3 jours.

  3. Si j’ai bien compris, Lima permet, entre autre de lire des vidéos qui sont dans le cloud peut-importe le PC du moment que celui-ci est connecté au boîtier ?
    Est-ce que c’est possible techniquement d’avoir des logiciels « installés » et utilisables sur plusieurs PC sans avoir à les installer sur chaque PC (je met de côté l’histoire des licences des logiciels dans cette question, disons que ce sont des logiciels libres) ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
yahoo
Voici le nouveau logo de Yahoo!

Yahoo! change de logo après 18 ans de bons et loyaux services de son ancienne version. Découverte du nouveau logo.

Fermer