[La Start-Up française de la Semaine] : Recipay

Recipay est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le mois de Décembre est consacré à la thématique « Innovation en cuisine ».

startup pressecitron1 [La Start Up française de la Semaine] : Recipay

Que fait Recipay ?

Recipay est une plateforme de recettes culinaires, qui rémunère ses utilisateurs s’ils utilisent des ingrédients des marques partenaires.

Plus concrètement, les contributeurs vont avoir une liste d’offres que ce soient des tartes salées et pizza utilisant les produits Giovanni Ferrari, des recettes à base de fromage RichesMonts, où utilisant la dernière crème Elle & Vire. Chaque produit est associé à un nombre d’offres : un certain nombre à 15€ (avec des photographies pour chaque étape de la recette), et d’autres à 10€ (avec uniquement la photo du plat terminé).

L’utilisateur doit ensuite renseigner toutes les informations sur la recette, les ingrédients, les étapes ainsi que la (ou les) photographie(s).

Des modérateurs vérifient ensuite que la participation est complète avant de valider le paiement associé.

Recipay souhaite ainsi améliorer l’image des marques qui établissent une nouvelle relation avec les consommateurs, font connaître leurs produits et collectent des recettes et du feedbacks.

L’utilisateur pourra ensuite retrouver des idées recettes sur la même plateforme, qui lui a permis d’échanger avec les marques et arrondir ses fins de mois.

recipay [La Start Up française de la Semaine] : Recipay

Qui est derrière Recipay ?

Fondateurs :
  • Victor Dewitt, 34 ans
  • Thierry Bézier-Membrey, 33 ans
Genèse :

Thierry avait co-fondé son média vidéo Intruders.TV en 2006. Et c’est lors du mariage de l’un de ses sponsors qu’il a rencontré Victor. Celui-ci lui a d’ailleurs sous-loué une chambre de bonne pendant un an et ils ont sympathisé. Puis leurs chemins se sont séparés. Victor était maintenant un banquier privé parti vivre au Luxembourg, et Thierry était directeur de la stratégie digitale de Fred & Farid, l’agence de publicité. Ils se croisaient de temps à autre et Victor lui demandait souvent : « quand est-ce que tu te barres pour que l’on fasse un truc ensemble ? ».

En 2012, il est finalement arrivé au bout de ce qu’il devait faire chez F&F. Il partait d’ailleurs à cause d’une certaine frustration : il avait beau conseiller 40 marques innovantes, la plupart considéraient les bannières comme le Saint Graal du modèle économique. On lui annonça la « révolution » de la publicité vidéo… et il ne pouvait cesser de penser qu’il devait y avoir autre chose.

C’est à cette période qu’il s’est retrouvé chez Victor, non pas pour inventer un nouveau business, mais pour jouer à Halo 3 sur Xbox 360. Au bout de quelques heures de jeux, Thierry a suggéré à Victor qu’il faudrait peut-être penser à faire à manger. Victor lui a répondu du tac-o-tac : « mec, si tu veux me voir cuisiner, il va falloir me payer ». On ne va pas faire croire à un grand moment eurêka, mais cette phrase a résonné dans l’esprit de Thierry.

Et petit à petit, l’idée émergea d’un service qui permettrait d’offrir un mouvement de la marque vers le client et qui pourrait ensuite lui redonner du pouvoir d’achat.

Thierry était persuadé que la meilleure manière de savoir si cela marcherait, c’était de le vendre. Donc plutôt que de se lancer dans la création du service, il est parti voir des clients potentiels avec absolument rien si ce n’est l’idée et un lointain prototype. Il a signé son tout premier client en Novembre 2012, 8 mois avant le lancement effectif du service. Il a ensuite signé un deuxième client, puis un troisième. L’intérêt était là. Il fit développer la plateforme. Mais Recipay n’est que la première roue puisqu’ils prévoient de lancer rapidement des verticales dans des marchés comme la cosmétique ou le DIY.

recipay cuisine [La Start Up française de la Semaine] : Recipay

Principal défi aujourd’hui

Ils doivent recruter plus de marques.

Entrepreneurs qui les ont inspiré

Pour Thierry : Gary Vaynerchuk, un entrepreneur américain qui a créé un podcast sur le vin pour apporter une nouvelle dimension au business de son père (une boutique de vins). Il ne venait pas de l’internet et il a réussi à faire des millions de dollars avec un podcast sur le vin. Il a ensuite créé sa boîte Vaynermedia qui emploie 200 personnes. De le bouche de Thierry « c’est un mec très pragmatique, zero bullshit ».

Carte d’identité

Nom : Recipay

Lieu des bureaux : Paris, Luxembourg

Taille de l’équipe : moins d’une dizaine

Levée de fonds : Ils sont actuellement en train de réaliser leur première levée de fonds.

Modèle économique : Gratuit pour les consommateurs, Recipay vend des prestation auprès des marques. Cela comprend les recettes des consommateurs, l’engagement généré auprès de la communauté, l’accès à un espace de marque où ils peuvent mettre des coupons de réduction, etc.

Anecdotes :

  • La rémunération de 10€ par recette a été fixée en se basant sur l’indice Big Mac (inventé par le magazine The Economist). Il s’agit de calculer le pouvoir d’achat d’une personne d’après le prix du Big Mac. 10€, c’est le montant nécessaire pour qu’une famille mono-parentale puisse acheter un menu BestOf et un Happy Meal.
  • Quand on lui demande ce qu’il fait, Thierry Bézier-Membrey répond immédiatement qu’il veut changer le monde. Et en offrant un système alternatif aux bannières publicitaires, il souhaite redonner du pouvoir d’achat aux consommateurs.

Recipay en 4 dates :

Juin 2012 : L’idée prends définitivement forme à LeWeb Londres.

1er Novembre 2012 : Création de EveryOne, l’agence d’innovation d’où est sorti Recipay

10 Juin 2013 : Lancement officiel de Recipay

 Décembre 2013 : Lancement en Hollande et Espagne, ainsi que des versions anglaise, allemande, néerlandaise et espagnole.


Actuellement : à la recherche de son CTO (avec des connaissances mobiles, langages de programmation et hardware) qui pense pouvoir changer le monde avec eux, un visionnaire qui peut penser de nouvelles innovations. Ils sont aussi à la recherche de contacts pour la levée de fonds et de contacts avec des marques alimentaires, d’ustensiles de cuisine… des marques « familles » qui ont envie de travailler avec eux.

Contact : thierry@every-one.co


bizspark [La Start Up française de la Semaine] : RecipayLe concours Start-Up Presse-Citron est présenté en partenariat avec Microsoft Bizspark.

Un commentaire

  1. C’est une très bonne idée ce concept très innovant. Surement que les grandes marques devraient être friandes de ce type de communication au plus près du consommateur par exemple pour des tests avec peut-être une possibilité de retour (?) ou de la promotion.

Lire les articles précédents :
Grand_Theft_Auto_San_Andreas_iOS
Grand Theft Auto : San Andreas débarque sur iOS

Grand Theft Auto: San Andreas, jeu culte de la PlayStation 2, est disponible sur iOS et le sera la semaine...

Fermer