[La Start-Up française de la Semaine] : Stootie

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013. Thème du mois de Janvier : la Géolocalisation.  Que fait Stootie ? Stootie est une plateforme de services entre particuliers. Celle-ci est disponible au travers d’une application mobile (iPhone/Android). Plus concrètement, l’application vous affichera immédiatement une carte

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013.

Thème du mois de Janvier : la Géolocalisation. 

Que fait Stootie ?

Stootie est une plateforme de services entre particuliers. Celle-ci est disponible au travers d’une application mobile (iPhone/Android).

Plus concrètement, l’application vous affichera immédiatement une carte recouverte de symboles représentant les lieux où ont été géolocalisées des missions. Cela peut aller de la vente d’objets, de cours, de dépannage, d’aide à domicile, jusqu’au covoiturage.

Vous pouvez ensuite proposer très rapidement vos services et empocher la somme fixée pour la mission en question ou proposer votre prix si vous considérez que le montant est sous-évalué.

De même, vous pouvez en quelques clics signifier votre recherche de cours de salsa par exemple, en précisant que vous êtes prêt à rémunérer cela 50€.

 stootie [La Start Up française de la Semaine] : Stootie

Qui est derrière Stootie ?

Stootie, avec deux «o» comme dans Google. Stootie, comme dans «cet outil» prononcé très rapidement. Stootie, le service qui est émergé d’un froid dimanche matin, où Jean-Jacques n’avait pas la motivation de sortir chercher les croissants. Jean-Jacques Arnal, aujourd’hui CEO de Stootie, s’est fait la réflexion que ce serait tellement plus facile s’il y avait une application toute simple qui permettrait de demander un service à toutes les personnes avoisinantes. Que ce soit pour ramener les courses de la vieille dame du 1er étage, ou offrir un cours de maths au garçon du 6ème.

Avant Stootie, Jean-Jacques était déjà dans ce même domaine avec Splayce, société qu’il dirige en parallèle et qui offre de l’information contextualisée (et notamment juridique) directement depuis le traitement de texte. Offrir la bonne information au bon moment, c’est le grand point commun avec Stootie. Et bien loin de l’image d’un soudain moment eurêka, Stootie est le fruit d’années d’expériences personnelles et de réflexions. Puisque Jean-Jacques est du genre à regarder notre monde et à se demander : qu’est-ce que l’on peut réinventer aujourd’hui ?

L’histoire de Stootie prend un nouveau tournant l’été dernier lorsqu’un entrepreneur expérimenté rejoint l’équipe pour co-diriger la start-up. Il s’agit en effet de Christophe Reinling, l’un des premiers employé de RueDueCommerce et membre de son comité de direction. Il a également oeuvré en tant que DG de Grosbill et directeur Business Unit chez Auchan.fr et a aujourd’hui décidé de se joindre à la petite start-up.

Christophe s’est intéressé à Stootie dès qu’il en a entendu parler. Il recherchait un nouveau souffle dans une petite structure et il a décidé de prendre part à ce qu’il voyait comme un futur grand succès.

Bien plus qu’un service de petites annonces, il voit Stootie comme un nouveau système d’arbitrage des ressources : une personne a un besoin, il faut donc lui router la demande auprès de la personne qui pourra l’aider au mieux dans son espace géographique.

Stootie veut être vu comme le voisin qui vous dépanne.

Et avec 37.0000 utilisateurs et déjà plus de 10.000 missions réalisées, la start-up imagine déjà un futur où «envoyer un stoot» sera un nouveau réflexe communautaire en situation de mobilité.

stootie iphone [La Start Up française de la Semaine] : Stootie

Carte d’identité

Nom : Stootie

Date de lancement : Décembre 2011

Lieu des bureaux : Incubateur Creanova – 20ème arrondissement

Nombre d’employés : 7

Modèle économique : aucun modèle économique mis en place pour l’instant. Stootie se concentre aujourd’hui sur l’expérience utilisateur.

L’équipe a potentiellement plusieurs modèles en tête, et elle va les tester dans un avenir proche.

Anecdotes : 

  • L’équipe de Stootie se félicite de voir de nombreux usages qu’elle n’avait pas prédit. De très nombreuses missions ne sont d’ailleurs pas rémunérées au sens monétaire du terme, mais font plutôt le sujet d’échanges sympathiques. Pour l’exemple, une personne cherchait de l’aide pour un déménagement et proposait de payer en bières. Et une personne voulait faire refaire sa terrasse en proposant un budget de 200€. La première réponse c’était «avec ça, tu n’as même pas de quoi louer la pelleteuse», et de fil en aiguille, la discussion s’est terminée où la personne a proposé de venir le faire gratuitement s’il les invitait à manger.
  • De vraies réflexes communautaires se sont développés sur Stootie où de nombreuses missions ont pour but d’être vecteur de rencontres pour partager un intérêt. Cela peut être la personne qui propose d’offrir des places de cinéma parce qu’il n’a pas envie d’y aller seul, ou celle qui souhaite découvrir une ville ou un sport mais qui préfère le faire avec quelqu’un.

Points forts :

  • Une application bien pensée qui essaye de tendre vers la spontanéité du SMS pour la description de la mission et la discussion autour
  • Une communauté très réactive et aux échanges sympathiques

19 commentaires

  1. Merci Valentin pour la présentation !
    C’est une idée intéressante basée sur la géolocalisation et la dimension collaborative. Plutot sympa. Donc je souhaite bonne chance à la team en espérant que le succès sera au rendez-vous.

    Après, c’est toujours difficile car une telle application nécessite d’atteindre une masse critique pour être vraiment performante tant d’un point de vue de l’offre que de la demande. C’est LE hic. Il faut que cela prenne sinon c’est vrai que cela devient rapidement difficile…

    Mais l’idée d’avoir des missions et de pouvoir y répondre moyennant finance est plutôt séduisante :)
    Good luck !

  2. « Stootie veut être vu comme le bon voisin qui vous dépanne. » Permet-elle aussi de faire en sorte que l’on connaisse, pour commencer, ses propres voisins ?…

  3. Le principe est intéressant mais comme tu le fais remarquer, il y a beaucoup d »utilisations pour lesquels Stootie ne risque de rien gagner… Comme payer en bières ou en repas! Cela dit ça peut s’avérer être un point fort si Stootie continue à être libre d’utilisation :)

  4. J’approouve l’idée à 100%!! néanmoins en prenant de l’ampleur ça pourrait bien devenir une place de marché du travail non déclaré :-)

  5. Voilà le genre d’application communautaire qui, en plus de rendre service, permet aux gens de se rencontrer, se cotoyer, échanger, bref tout l’inverse du monde moderne numérique actuel trop individuel et impersonnel.

    Utiliser le monde numérique pour passer au réél c’est séduisant comme idée, longue vie à cette jolie idée de partage.

  6. Une superbe application de travail au noir…
    Faudra m’expliquer comment le FISC pourrait ne pas mettre le nez là dedans

  7. C’est une bonne idée de recouvrir plusieurs thématiques car finalement les personnes qui entrent dans ce type de services sont parfois ouvertes à d’autres thématiques.

  8. @Pierre: J’ai pensé la même chose… Tout travail mérite salaire, et tout salaire mérite charges sociales & co… Après quand c’est de « l’échange » no soucy, mais un peu risqué à mon goût…

  9. C’est intéressant de voir qu’une telle plateforme ait mis en place un site avec un design vraiment clean. Habituellement, pour communiquer autour de ce genre de prestations, les particuliers se contentaient des sites d’annonces classiques où visuellement ce n’était pas top. Là, on a vraiment envie d’y déposer son annonce.

  10. Excellente présentation de la start up et je trouve leur idée super intéressant, je leur souhaite de réussir ;)

    J’ai testé leur app est niveau ergonomie et design, elle assure complétement.

  11. Pingback: Stootie : [La Start-Up française de la Semaine] | SerenDeep | Scoop.it

  12. Pingback: Stootie : [La Start-Up française de la Semaine] | Start-Up | Scoop.it

  13. Depuis quelques temps j’entends parler de cette start-up, l’équipe de Stootie est très créative, c’est une start-up prometteuse qui ira loin..

  14. Déjà 37 000 utilisateurs c’est vraiment impressionnant ! Je suis depuis quelques semaines les aventures de Stootie, c’est avant tout une très bonne idée de base mise efficacement sur le marché par une équipe créative et compétente. Félicitations à l’équipe.

  15. Fascinant ce genre d’appli, covoiturage, cohébergement, troc, on peut tout faire payer :)

  16. je suis vraiment étonné des commentaires si positifs sur cette application…
    aucun business modèle, risque de travail au noir manifeste, possibilité d’être mis en cause pour proxénétisme qui va arriver assez vite à mon avis…
    parce qu’il ne faut pas se leurrer, assez vite « besoin d’un croissant » aura bien vite une autre signification que le sens primaire… c’est le premier des services dont les gens auront « besoin »

  17. Eric

    @pierre : drôle de façon de voir les choses, ce que vous décrivez peut se produire avec n’importe-quel réseau social, à commencer par Facebook, à partir du moment où des gens sont mis en relation.

Lire les articles précédents :
Le gestionnaire de pages Facebook est (enfin) disponible sur Android

Facebook a publié il y a quelque temps déjà son application « Pages Manager » sur Android qui n’était malheureusement...

Fermer