[La Start-Up française de la Semaine] : Stream Nation

Stream Nation est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le mois de Septembre est consacré à la thématique « Stockage & Cloud ».

Que fait Stream Nation ?

Stream Nation est un media center dans le cloud, pensé pour vous permettre d’héberger et accéder à vos photos et vidéos le plus simplement possible. Le service se compose d’un logiciel pour PC et Mac qui vous permettra d’importer facilement vos médias, et d’une application iPhone/iPad & Web pour une consommation où que vous soyez.  Et avec une version gratuite jusqu’à 10Go, et une version illimitée à 19€/mois (avec des offres intermédiaires à 4€, 9€ et 14€/mois pour respectivement 100Go, 500Go et 1To), la start-up a de quoi se rendre attractive.

Stream Nation se présente avant tout comme un service familial puisque les contenus pourront ensuite très facilement être partagés de manière privée aux membres de votre famille. En effet, vous trouverez des onglets Video Stream et Photo Stream où vous pourrez parcourir vos photos et/ou celles de vos amis sur la plateforme.

Pour vous assurer une sécurité optimale, vos photos sont hébergées dans le cloud privé de Stream Nation ainsi que dans celui d’Amazon. Autre particularité qui pourra séduire les photographes, Stream Nation conserve le format d’origine pour que vous puissiez récupérer le fichier dans sa taille et qualité maximale à tout moment. Pour la vidéo, un large panel de formats et de codecs sont supportés pour retirer ce problème

Qui est derrière Stream Nation ?

Fondateurs :
  • Jonathan Benassaya, 32 ans.
Genèse :

Quand il est parti de Deezer, Jonathan Benassaya avait cette volonté de se lancer dans le hardware pour changer le visage d’une autre industrie de l’entertainement : la télévision. Il en avait marre de chercher des programmes intéressants à la télévision, que ce soit en direct ou VOD. Il rêvait d’un système qui comprendrait ses usages et lui proposerait des contenus pertinents en fonction des heures de la journée. Ce rêve se nomma Plizy, un projet qu’il mena jusqu’à la création d’un prototype de box hardware pilotée par iPad. Il a ensuite passé les 9 mois suivants à le présenter à des fonds d’investissement de la Silicon Valley… sans grand résultat.

Il décida de prendre de la distance, respirer un peu et se changer les idées avant de décider comment allait se poursuivre l’aventure Plizy. Il parti en vacances en achetant une GoPro pour lui et un appareil photo pour sa femme.

Ils sont revenus avec 25 Go de contenus qu’il était plus que difficile de partager avec leur famille.

C’est là qu’il a compris que si Plizy n’était pas destiné à réussir dans l’immédiat… il y avait une partie de Plizy qui pouvait être creusée pour devenir une start-up à part entière. Stream Nation était né.

Principal défi aujourd’hui

« Aux débuts d’une start-up, tu connais parfaitement les forces et faiblesses de ton produit… le challenge aujourd’hui, c’est d’itérer sur la première version pour offrir la meilleure expérience possible et proposer un produit de grande qualité. Nous avons aussi un challenge classique qui est celui de la croissance… et de staffer l’équipe avec les bonnes personnes »

Entrepreneur qui l’a inspiré

Xavier Niel : Il a été son mentor pendant plusieurs années sur Deezer. Il a pris ce rôle lorsqu’il est devenu le premier investisseur de Deezer. Le PDG de Free lui a appris de nombreuses choses :

1) Qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer

2) Quelle que soit la taille de l’entreprise, dépenser de manière minimale.

3) Qu’il faut prendre le temps de comprendre le côté business et légal pour positionner son entreprise dans un contexte global.

4) Ne jamais outsourcer sur la technologie. Une solution sur l’instant T, n’est jamais ce que l’on veut sur le long terme. Les décisions d’internaliser ont toujours été les bonnes.

5) Il lui a appris comment se servir de la communication pour faire de sa mission un but nécessaire pour la société (avec Free Mobile, il s’agissait de redonner du pouvoir d’achat aux français)

Carte d’identité

Nom : Stream Nation

Lieu des bureaux : Luxembourg et San Francisco

Taille de l’équipe : 9 (2 au Luxembourg et 7 à SF)

Levée de fonds : Début 2014

Modèle économique : Freemium, avec des offres payantes de 4€/mois à 19€/mois.

Depuis son lancement, Stream Nation touche une frange de la population qui n’avait pas été identifiée à la base : les photographes et créateurs de contenus. Jonathan n’exclut pas de développer une offre dédiée aux professionnels.

Anecdotes : 

Lorsque Daniel Marhely et Jonathan Benassaya ont eu besoin de prendre un peu de recul sur l’aventure Blogmusik, c’est à Punta Cana (République Dominicaine) qu’ils étaient partis. Et c’est là bas qu’ils ont eu l’idée de Deezer comme il est aujourd’hui avec le service gratuit et ses abonnements pour le mobile. Le hasard veut que c’est également la destination des vacances de Jonathan lorsqu’il a pris du recul pour Plizy et qu’il a eu l’idée de Stream Nation.


Stream Nation en 6 dates :

Mai 2011 : Sortie de Plizy iPad 1ère version

Octobre 2011 : Levée de fonds de 4 millions de dollars

Janvier 2012 : Prototype du hardware Plizy

Août 2012 : Décision d’arrêter Plizy et de faire Stream Nation

25 juin 2013 : Lancement de Stream Nation en Europe

23 Juillet 2013 : Lancement international


 

Actuellement : en recherche d’un développeur Android, d’un développeur Front end HTML/Javascript, et d’un développeur Ruby. Ces postes sont basés à San Francisco (mais Stream Nation s’occupe des visas). Rubrique Jobs sur Stream Nation

Contact : j@streamnation.com

 


4 commentaires

  1. C’est quoi la difference avec Picassa ? et autres services similaire. Il faut plusieurs sociétés mais la, en l’occurence, j’ai moyennement confiance a l’entrepreneur, car il nous a mis une belle quenelle avec Deezer. « oui oui c’est gratuit, financé par la pub,… blablabla » et au final, une fois qu’on est bien habitué tout devient payant.
    Sauf que la le probleme serait majeur « venez vous avez 2Go gratuit » (en passant Google picassa cest 10 ou 20 je me rappel plus, avec en plus la stabilité prix de Google) et des qu’on a bien mis tout son contenu, hop ca va devenir payant.

  2. Deezer et Stream Nation sont quand même 2 boites différentes, même si le fondateur de SN est aussi à l’origine de Deezer… On ne peut pas non plus faire un procès d’intention.
    Surtout que là, les tarifs sont annoncés. Et moi je trouve que c’est là que ça pêche par rapport aux autres solutions ! 19 e/mois pour l’illimité !!! Wouhaouuuuuuu ! A ce tarif-là ils louent l’iPad pour regarder les photos stockées sur le compte ???

    PS : le coup de donner tous ses contacts gmail pour obtenir les 10Go gratuits… mufff ! Ca c’était bien moyen.

  3. Après, la diversité c’est bien ! Chacun choisit son service, on va pas se plaindre hein ^^
    Par contre, je suis pas sur que moi ça me fasse bouger de mes habitudes ni pour les photos ni pour les videos.
    Je suis sur joomeo.com et c’est clair que moi j’ai pas vraiment d’intérêt à chnagé pour venir chez stream.

    Attention, picasa est lié au compte google, et si j’ai bien compris leur offre, les 15Go offerts sont partagés entre tous les services de gogle.

  4. Je paye 5$/and pour avoir 50Go sur Google, et j’ai un peu de mal à comprendre la différence de prix.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Internet Explorer 11 pour Windows 7 se veut 30 % plus rapide que les autres navigateurs [Vidéo]
Internet Explorer 11 pour Windows 7 se veut 30 % plus rapide que les autres navigateurs [Vidéo]

La dernière version d"Internet Explorer 11 pour Windows 7 avant le lancement officiel est désormais disponible en téléchargement. Celle-ci présente...

Fermer