[La Start-Up française de la Semaine] : Track.tl

Track.tl est la « Start-up française de la semaine » dans le cadre de notre concours Start-Up Presse-Citron. Le mois de Janvier est consacré à la thématique « Musique ».

startup pressecitron1 [La Start Up française de la Semaine] : Track.tl

Que fait Track.tl ?

Track.tl est un service de playlist collaborative qui va notamment permettre aux participants d’un événement de proposer en direct des chansons depuis leurs smartphones et de voter pour les propositions des autres.

Plus concrètement, vous organisez une soirée (que ce soit un événement d’entreprise, un mariage, un apéritif entre amis, etc.) et vous mettez en place une page du type pressecitron.track.tl que vous allez communiquer à tous les participants. Ils pourront aisément ajouter les pistes qu’ils veulent entendre en utilisant un champ de recherche présent en haut de la page (celui-ci va aujourd’hui piocher dans Grooveshark, Deezer et Soundcloud). Seul l’organisateur a besoin d’un compte Premium pour Deezer, puisque la musique est jouée depuis ce compte (et les participants n’utilisent que la recherche).

Les pistes vont ensuite apparaître dans une timeline qui présente la tracklist. Un coeur est présent à côté de chaque piste pour permettre aux participants de voter et faire remonter dans la liste les chansons qu’ils veulent écouter.

track.tl  [La Start Up française de la Semaine] : Track.tl

Qui est derrière Track.tl ?

Fondateurs :
  • Louis Aubert, 24 ans
  • Matthieu Achard, 23 ans
  • Thibault Taupin, 25 ans
Genèse :

Louis a fait un bachelor en business international à Marseille avant de partir pour San Diego réaliser un bachelor en marketing. Son retour était marqué par un nouvel élan : il avait cette volonté de se lancer dans l’entrepreneuriat. Il voulait rencontrer des gens dans ce même état d’esprit entrepreneurial et participa à l’événement 3DS à l’Ecole Centrale de Paris (les initiales signifient 3 Day Startup et reflètent l’idée de lancer un projet sur 3 jours de temps).

Matthieu et Thibault participaient également à cet événement. Les deux hommes se connaissaient déjà puisqu’ils étaient tous deux centraliens et même colocataires. Ils souhaitaient profiter du week-end pour lancer une application qu’ils pourraient vraiment utiliser ensuite avec leurs amis. Ils ont donc voulu aborder une problématique de leur génération, en l’occurrence participer à une fête sans devoir subir les goûts musicaux d’une seule personne (l’organisateur), avec une dimension plus fun dans la sélection musicale.

Matthieu et Thibault terminaient leurs études en Avril 2013. Ils se sont arrêtés un instant pour se poser la question suivante : « est-ce que nous voulons donner plus de poids à cette activité ? »

Ils sont alors entrés dans l’incubateur Microsoft Ventures pour se donner une chance de voir comment ils travaillaient ensemble. L’essai a été plus que concluant et ils ont décidé de poursuivre leur route avec cette ambition de transformer la simple playlist collaborative en vrai business.

Principal défi aujourd’hui

Le monde de la musique digitale est en mouvement perpétuel avec énormément de gros acteurs qui entrent sur ce marché (penser Google Play Musique, Xbox Music, etc). Track.tl veut réussir à être vu comme étant l’acteur qui va universaliser l’accès vers tous les différents services.

Entrepreneurs qui les ont inspiré

Pour Thibault : Evan Spiegel de Snapchat

Pour Louis : outre l’écosystème des start-ups parisiennes en général (qui ont réussi à lui donner envie d’aller « de l’autre côté de la barrière »), il a choisi Mike Horn pour le côté éducation par l’exemple auprès des jeunes.

tracktl [La Start Up française de la Semaine] : Track.tl

Carte d’identité

Nom : Track.tl

Lieu des bureaux : Au Loft, un nouvel espace de coworking à Bastille

Taille de l’équipe : 3

Levée de fonds : Aucune levée de fonds à l’heure actuelle. Ils font partie des 101 projets financés par le trio Simoncini, Niel et Granjon à hauteur de 25.000€.

Modèle économique : Ils ont exploré plusieurs pistes jusqu’à maintenant : faire payer un forfait/mois, mettre en place des prestations événementielles, etc. Ils se dirigent aujourd’hui vers un modèle publicitaire avec la recherche d’annonceurs selon les différents événements. Ils ont également la possibilité de proposer la technologie en marque grise.

Mais ils veulent d’abord mettre en place le service qui plaira vraiment au public, observer les usages qui en seront faits et se fixer ensuite sur un modèle économique.

Anecdotes : Ils qualifient l’un de leur premier test événementiel comme étant un succès/fail. Pourquoi les deux en même temps ? L’animation proposée a véritablement rencontré de l’intérêt, tellement que trop de gens se sont connectés à la borne Wifi proposée par le bar faisant littéralement sauter la connexion.

Ils ne sont pas retournés dans le bar depuis.


Track.tl en 6 dates :

Novembre 2012 : Rencontre de l’équipe

Décembre 2012 : Test du premier prototype au bar de l’Ecole Centrale Paris

Février 2013 : Ils sont lauréats du Petit Poucet, concours de création d’entreprise

Avril 2013 : Entrée à l’incubateur Microsoft Ventures Accelerator Paris (ex-Spark). L’équipe commence à travailler à temps plein sur le projet

Juin 2013 : Ils signent leurs premiers clients

Septembre 2013 : Ils abandonnent leur nom d’origine Jukeo, pour devenir Track.tl


Actuellement : à la recherche de contacts dans le monde de l’événementielle, de tout café étudiant qui souhaite organiser une soirée, mais aussi le besoin de trouver des gens en régie publicitaire pour discuter avec eux de ce qu’il est possible à mettre en place. Ils cherchent également un stagiaire technique (web, Javascript, AngularJS et le framework PhoneGap). 

Track.tl ouvre sa bêta spécialement pour les lecteurs de Presse-Citron : back.tracktl.com (accès direct via un login Facebook ou Twitter). Et qui dit bêta dit besoin de retours pour les aider à améliorer le produit. 

Contact : louis@track.tl


bizspark [La Start Up française de la Semaine] : Track.tlLe concours Start-Up Presse-Citron est présenté en partenariat avec Microsoft Bizspark.

Un commentaire

  1. Une bonne idée pour les soirée priver sans DJ, car généralement c’est lui qui organise tout , affaire à suivre et puisque c’est français on pousse et on partage ;-)

Lire les articles précédents :
Microsoft confirme : des comptes e-mails de ses employés ont été hackés

Microsoft a confirmé que certains de ses employés ont bel et bien été hackés par la Syrian Electronic Army, qui...

Fermer